On a testé… Les AirPods version 2019

0
152

Peu de choses s’avèrent être aussi satisfaisanteS qu’avoir le dernier mot. Et avec ses AirPods qu’on voit à présent partout, Apple l’a indéniablement eu.

Ridiculisés à grande échelle à leur lancement parce qu’ils ressemblaient à des têtes de brosse à dent électrique, et critiqués pour leur prix élevé et leur performance audio relativement moyenne, on a pensé pendant un moment que Tim Apple et compagnie avaient fait une erreur de parcours. Et nous avions tort. Les AirPods sont indéniablement les écouteurs sans-fil les mieux vendus du monde, vus partout, des oreilles d’ados fêtards jusqu’aux footballers professionnels, en passant par les hommes et femmes d’affaire.

Mais pourquoi ? Et bien parce que comme tous les accessoires d’Apple, ils fonctionnent parfaitement bien. Se connecter sur un appareil Apple et en changer est un processus simple qui se fait en un éclair, les bugs étant plutôt rares.

Retirer un écouteur pour mettre automatiquement en pause ce que vous écoutez n’est bien sûr pas une fonctionnalité exclusive aux AirPods, mais on n’a jamais vu d’autres écouteurs le faire aussi bien. On vous parle de tout cela, et on n’a même pas encore mentionné à quel point il est satisfaisant de fermer la boîte de rangement aimantée.

On n’est alors pas surpris de voir que l’arrivée d’une seconde génération d’AirPods fasse du bruit. Mais qu’y a-t-il de neuf ? En réalité, pas grand chose. Leur performance audio a l’air d’être la même, ils ressemblent comme deux gouttes d’eau aux AirPods de 2016, et de la même manière que pour ces derniers, il y a de grandes chances qu’ils aient du mal à rester en place dans votre oreille.

Les nouveautés viennent notamment de la nouvelle puce H1, qui nous offre des fonctionnalités “kit main-libre” pour Siri, une meilleure autonomie pendant les appels et un temps de connexion amélioré. La cerise sur le gâteau reste néanmoins le nouveau boîtier de chargement sans fil (en option), qui peut être chargé sur le même chargeur Qi que vous utilisez déjà pour votre téléphone.
Alors, la mise à niveau vaut-elle le coup ? Tout dépendra de si vous vous entendez bien avec Siri…

Design : Un boîtier au poil
Vous n’aimez pas le design des AirPods ? Apple n’en a rien à faire. Ces nouveaux écouteurs ont exactement la même esthétique que leurs prédécesseurs, ce qui signifie qu’ils ressemblent toujours à une paire d’EarPods sans fil. Si l’impression d’avoir deux tiges qui pendouillent de vos oreilles vous fait vous sentir idiot, passez votre chemin.

Les autres pourront apprécier leur poids quasi-inexistant, ce qui reste toujours aussi surprenant quand on pense à tout les composants électroniques se trouvant à l’intérieur de chacun d’entre eux. Un seul AirPod pèse seulement 4g, et il est facile d’oublier qu’on les a aux oreilles. En réalité, ça m’arrive souvent. Dommage qu’Apple n’ait pas introduit une nouvelle couleur cette fois-ci, une paire d’AirPods noire ou grise attirerait beaucoup moins l’attention.

Vous ne trouverez pas non plus d’embouts ajustables. Les AirPods s’adaptent parfaitement à mon oreille, et à moins de commencer un headbang en écoutant l’une des playlist Metal particulièrement agressive d’un des designers de Stuff, ils ne se déplacent que très rarement. Mais posez cette même question à quelqu’un d’autre, et il y a des chances qu’ils vous disent tout le contraire. Essayez-les avant d’acheter si possible.

Ce qui a par contre effectivement changé se trouve être le boîtier de chargement. Il est toujours aussi agréable à manipuler, mais le plus cher des combos AirPods & boîtier peut à présent être mis en charge sur n’importe quel tapis Qi. Une LED se trouvant à l’avant du boîtier s’allumera en orange pendant quelque seconde pour vous prévenir que la charge a commencé, et deviendra verte lorsqu’elle sera terminée.

Même si le boîter chargera plus vite avec un chargeur câblé, simplement laisser son boîtier sur le Qi quand votre téléphone n’accapare pas déjà toute son attention reste bien plus pratique. Mais qu’est-ce qui aurait été encore mieux ? La possibilité de faire charger tout vos appareils Apple sur la station AirPower. Mais bon, vous savez, Apple l’a visiblement enterrée, alors bon.

Connectivité : Plus rapide que la lumière

Soyons clair : les premiers AirPods se connectaient déjà super rapidement à vos appareils. Le processus est simple : ouvrez le boîtier (avec les AirPods toujours à l’intérieur) à côté de votre appareil et appuyez sur la fenêtre de notification. Une fois activés, ils seront automatiquement ajoutés à tout vos appareils partageant votre compte iCloud, en admettant qu’ils supportent les dernières mises à jours. Et vous n’aurez plus jamais besoin de répéter ce processus de connexion. On a une petite impression magique quand ça arrive, et le Bluetooth ressemble d’un seul coup au grand-père de la connectivité sans fil, hors du temps.

Apple dit que la nouvelle puce H1 rend ce processus encore plus rapide, mais aucune des deux versions des AirPods ne vous fera de toute façon attendre. Il semblerait que passer d’un appareil à l’autre serait également plus rapide à présent, mais vous aurez tout de même besoin de passer par les paramètres Bluetooth à chaque fois. Il serait agréable de pouvoir connecter plus d’un appareil en même temps, une fonctionnalité qui fonctionne à merveille pour les QC35 II de Bose.

Pour ce qui est de regarder une vidéo et jouer à un jeu vidéo, on n’est tombé sur aucun bugs ou problèmes de latence. Les AirPods continuent d’impressionner dans cette catégorie. Utiliser les AirPods avec un appareil n’appartenant pas à Apple est en réalité plus simple que ce qu’on pourrait penser. Ouvrez simplement le boîter et maintenez le bouton à l’arrière de celui-ci appuyé jusqu’à ce qu’il s’allume, puis dirigez-vous dans les paramètres et attendez qu’ils apparaissent en tant que périphériques sélectionnables.

Spécificités et autonomie : Siri-eusement pratique !
Une fois vos AirPods connectés, vous voudrez sûrement les utiliser. La nouvelle génération d’écouteurs possède le même accéléromètre qui détecte automatiquement lorsque vous retirez un AirPod ou les deux et mettra en pause ce que vous écoutez au même moment. Remettez-le/les en place et votre morceau reprendra. Un raté occasionnel est inévitable, mais le système de détection d’Apple fonctionne mieux que bien d’autres.

Lancez-vous dans l’exploration des menus de votre iPhone et vous pourrez configurer vos AirPods pour associer chacun d’entre eux à une tâche différente quand vous effectuez un double toucher. L’écouteur de gauche pourrait par exemple servir de bouton pause et lecture, pendant que l’écouteur droit servirait à passer à la chanson suivante. On ne peut toujours pas monter ou baisser le son depuis les AirPods eux-mêmes : vous aurez besoin de votre téléphone ou de votre voix pour cela.

D’ailleurs, en parlant de ça… Les propriétaires d’AirPods première génération ont peut-être une fonction double toucher programmée pour appeler Siri. Vous récupérez cela avec la nouvelle génération, puisque la puce H1 nous offre le kit main-libre pour Siri. Vous n’avez qu’à prononcer l’habituel “Hé Siri” pour obtenir un bulletin météo ou les dernières annonces apocalyptiques à propos du Brexit, pour changer de morceau, pour monter un peu le son ou pour rappeler votre mère, tout ça sans avoir à bouger un muscle. Mais Siri n’a jamais été l’assistant vocal le plus efficace du monde, donc éviter de trop lui en demander si vous êtes pressés, comme par exemple lui demander l’adresse d’un producteur de vin au fin fond de la Bourgogne.

Il semblerait que les AirPods ne réagissent plus lorsque Siri vous écoute, ce qui semble un peu bizarre. Dans ces moments-là, il n’y a plus qu’à parler et espérer avoir été entendu. Heureusement, je n’ai pas rencontré de problèmes majeurs, Siri s’étant vraiment bien comporté pendant les phases de test, même avec le bruit de la circulation en arrière plan. Apple nous explique que les AirPods utilisent un accéléromètre additionnel en plus des microphones à filtrage spatial pour bloquer tout autre son et se concentrer sur votre voix. Ça marche bien.

Est-ce plus rapide de sortir votre téléphone de votre poche et choisir manuellement un album à écouter ? C’est possible, mais c’est plus embêtant.

Comme avant, les AirPods vous offrent 5 heures d’écoute pour une seule charge, le nouveau modèle ajoutant une heure d’appel en plus. Le boîtier offre toujours 24 heures de jus en plus, vérifiées pendant nos tests. Si vous ne les utilisez que pour votre trajet de la maison au travail, vous n’aurez probablement besoin de charger le boîtier qu’une fois par semaine.

Qualité du son : toujours pareil
Le plus gros reproche fait aux premiers AirPods était l’absence totale d’isolation sonore, de telle sorte que les bruits de fonds venaient toujours déranger votre écoute.
Il est donc bien dommage qu’Apple n’ait rien fait pour corriger ça. Les AirPods s’en sortent très bien dans une salle silencieuse ou à la maison, mais vous allez avoir des problèmes si vous utilisez régulièrement les transports en commun. Les couinements du métro nous ont empêché d’écouter une bonne partie de ce que nous voulions, un affront qui a bien failli faire perdre une étoile aux AirPods. Ceci étant dit, il arrive des moments où être isolés du bruit extérieur peut être une mauvaise idée.

La qualité audio générale n’a pas changé non plus. Les AirPods n’ont pas un mauvais son, ils sont même compétents aussi bien avec les aigus qu’avec les graves, restant l’un comme l’autre à la tonalité qu’on leur avait prévu. Il n’y a pas de doutes quant au fait qu’il existe des écouteurs sans-fils avec un niveau de détails encore plus élevé pour ce prix-là. Les audiophiles les plus chipoteurs préféreront sans doute se tourner vers ces autres options. Mais on n’a toujours pas trouvé un concurrent qui fait tout le reste aussi bien que les AirPods.

La qualité des appels a conservé sa bonne consistance. Les voix sont claires, et la puce H1 est supposée donner un coup de boost de plus aux performances à ce niveau. On n’a pas à se plaindre ici.

Apple AirPods (2019) : Verdict
Les AirPods font toujours partie des meilleurs écouteurs sans-fil, tout particulièrement si vous êtes un usager satisfait de l’écosystème d’Apple. Ils sont si rapides et fiables qu’il est difficile d’imaginer qui que ce soit ne pas les apprécier.

Mais si vous ne faîtes pas partie de la famille iPhone, vous voudrez sûrement jeter un coup d’oeil à quelque chose comme les excellents Samsung Galaxy Buds, qui sont d’ailleurs équipés d’une isolation sonore.

Les AirPods sont encore plus attrayants qu’auparavant, mais les propriétaires de la première génération auront peut-être du mal à justifier leur passage à la seconde génération, d’autant plus que le boîtier de rechargement sans fil est compatible avec les deux générations. Bien que l’autonomie améliorée et le kit main-libre pour Siri obtenus grâce à la puce H1 soient des améliorations pratiques et plaisantes, l’addition reste conséquente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here