On a testé… l’Apple iPhone 12

0
1088

L’époque où Apple lançait un seul nouvel iPhone à la fois est révolue, mais les quatre Apple dévoilés lors de son dernier événement fixent un nouveau record.
Vous aimez l’idée de l’iPhone le plus abordable qui tient facilement dans la paume de la plus petite des mains, avec peu de compromis ? Procurez-vous un iPhone 12 Mini. Ou vous préférez que vos téléphones soient des monstres avec la meilleure fiche technique ? Vous voudrez un iPhone 12 Pro Max. Mais que faire si vous êtes quelque part au milieu ? Eh bien, c’est là que ça devient difficile. Vous voyez, cette année, l’écart entre l’iPhone standard – dans ce cas, l’iPhone 12 – et la version Pro est plus petit que jamais. Les 12 et 12 Pro ont le même écran, le même processeur, une grande partie de la même technologie de caméra et la même pérennité 5G.

Design: retour vers le futur
Le design de l’iPhone 12 ressemble à un album de ses plus grands succès, fusionnant la façade tout écran introduite pour la première fois sur l’iPhone X révolutionnaire, avec des côtés plats rappelant l’emblématique iPhone 4, ainsi que l’iPad Pro depuis 2018. Avec son dos en verre blanc brillant et ses rails en aluminium argenté, l’iPhone 12 que nous avons été invité à examiner ressemble particulièrement à l’iPhone 4, et nous l’aimons vraiment. Apple pourrait changer d’iPhone 12s, plus vert, bleu ou rouge à long terme, mais il y a quelque chose d’agréablement nostalgique dans l’offre blanche et argentée qui semble tout simplement classique. Le blanc est également meilleur pour cacher les taches que ses homologues colorés, ce qui est bien, car le dos en verre est un aimant pour eux.

Alors que certains préféreront sans aucun doute le bracelet en acier inoxydable brillant qui enveloppe le Pro, nous avons tendance à privilégier l’aluminium lisse sur le modèle moins cher. Et en évitant le cadre métallique plus lourd, le 12 est incroyablement léger (162 g) dans les mains. Il est plus fin et plus petit que le 11 et est donc beaucoup plus facile à manier d’une seule main. Pour la plupart, il s’agit simplement d’un bel appareil, même s’il n’a pas le facteur wow des écrans incurvés que vous trouverez sur les produits phares Android les plus flashy.
Pour l’iPhone 12, Apple présente également un nouveau type de revêtement de protection en verre qu’il appelle Ceramic Shield sur le devant du téléphone. La société affirme qu’il est plus résistant que n’importe quel verre de smartphone, avec des performances de chute quatre fois meilleures, et bien que nous ne soyons pas disposés à le faire. testez cette affirmation trop vigoureusement, nous avons délibérément résisté et il reste encore en bon état. Une fois de plus, vous obtenez une résistance IP68 à l’eau et à la poussière, alors soyez assuré que votre nouveau smartphone est à peu près aussi durable que vous pourriez raisonnablement l’espérer.
Ce n’est pas tout bon cependant ; la bosse de la caméra surélevée à l’arrière est toujours un peu une horreur, et pire, fait trembler le téléphone sur une surface dure si vous l’utilisez sans étui. Et Apple continue d’ignorer les appels à suivre l’exemple de l’iPad Pro et de mettre le chargement USB-C sur l’iPhone. Nous sommes coincés avec Lightning, et maintenant MagSafe.

Vous remarquerez lorsque vous déballez votre nouvel iPhone 12 qu’il n’est plus livré avec des EarPods ou une prise de charge, Apple abandonnant les deux dans le cadre de sa quête continue d’économie, ou d’environnement, on le présente comme on veut. Le problème est que vous obtenez un câble Lightning vers USB-C dans la boîte et, jusqu’à récemment, les iPhones étaient livrés avec un câble USB-A. Par conséquent, si vous n’avez pas la bonne prise USB-C à portée de main, vous devrez en acheter une chez Apple ou ailleurs. Nous décelons une certaine faille dans la logique.
Face ID reste le seul moyen de déverrouiller votre téléphone sans saisir de code. C’est toujours incroyablement rapide et fiable lorsque toute votre bouille est exposée, mais à l’ère du coronavirus, cela pose un problème. Face ID ne peut pas voir à travers les masques, donc lorsque vous êtes en déplacement, vous devez soit supprimer celui que vous portez (pas toujours légal), soit revenir à la saisie d’un code pour utiliser votre téléphone. C’est incroyablement frustrant, et nous avons du mal à comprendre pourquoi Apple n’aurait pas pu intégrer un capteur d’empreintes digitales dans le bouton d’alimentation, comme il l’a fait avec le nouvel iPad Air.

Affichage: OLED it be !
En termes de taille, l’écran de 6,1 pouces de l’iPhone 12 est le même que celui du 11 de l’année dernière. L’iPhone 11 par ailleurs génial a largement déçu de par sa dalle LCD inférieur à 1080p, qui était tout simplement inférieur à ce que vous aurriez sur presque tous les terminaux non Apple dans la même fourchette de prix.
Cette année, Apple a enfin mis un écran OLED (ou Super Retina XDR, comme il insiste pour l’appeler) sur l’iPhone standard, et ça fait une différence. Vous obtenez maintenant les noirs d’encre, les couleurs riches et le contraste bien meilleur auxquels nous nous sommes habitués depuis l’iPhone X. Et sa résolution de 2532 x 1170 à 460 ppi est une amélioration tout aussi énorme par rapport au 11. Que vous naviguiez, regarder des films ou jouer à des jeux, c’est une vraie beauté en mouvement.
Le HDR est également maintenant sur tous les nouveaux iPhones, ce qui pousse la luminosité maximale jusqu’à 1200 nits. 625 nits en utilisation normale, c’est moins que le Pro, mais nous ne nous sommes pas retrouvés à avoir besoin de plus de luminosité que ce qui était disponible lors des tests, et à part cela, les écrans 12 et 12 Pro sont identiques.
Vous remarquerez peut-être que de nombreux concurrents d’Apple lancent maintenant des téléphones avec des taux de rafraîchissement de 90 Hz et 120 Hz, et le défilement plus fluide fait certainement une différence notable sur l’iPad Pro. Mais l’absence d’un affichage à taux de rafraîchissement élevé est peut-être plus une critique du 12 Pro que du 12, en particulier du 12 Pro Max encore inédit, qui à ce prix devrait vraiment être à la pointe de la technologie.

Performances et autonomie
L’iPhone 12 a la même puce A14 Bionic que les Pro et le dernier iPad Air, et nous n’avons probablement pas besoin de vous dire qu’il est presque comiquement rapide.
Que vous filmiez des vidéos HDR ou jouiez à des jeux graphiquement intensifs comme Genshin Impact, il est très difficile de ralentir cet engin, et bien que le 12 Pro soit censé avoir quelques gigaoctets supplémentaires de RAM, les 4 Go du 12 permettront toujours une rapidité multitâche et sautillant joyeusement entre un certain nombre d’applications engloutissant la mémoire.
En regardant les tests Geekbench, l’iPhone 12 affiche 1593 sur le monocœur et 3859 multi-cœur. En termes simples, ces références annihilent poliment tout ce que vous trouverez sur une alternative Android, et si vous achetez un iPhone 12, vous serez très satisfait de son fonctionnement.
En ce qui concerne la 5G, qu’Apple a présentée avec beaucoup d’enthousiasme comme la principale caractéristique de ces nouveaux iPhones, vous devez savoir que la couverture est encore loin d’être aussi répandue qu’elle le devrait pour que cela vaille la peine d’acheter ce téléphone seul. Pourtant, l’iPhone 12 a plus de bande 5G que beaucoup de ses rivaux, ce qui signifie que lorsqu’un signal est disponible, vous devriez pouvoir l’utiliser à la fois à la maison et à l’étranger. Cela inclut même le spectre mmWave vraiment ultra-rapide actuellement limité à une poignée de villes américaines.

Bien que l’iPhone 12 ne sache intelligemment utiliser la 5G que lorsque cela est vraiment nécessaire, ce sera inévitablement un gros problème de batterie lorsqu’il est beaucoup sollicité. Sinon, vous pouvez vous attendre à des performances de batterie globalement similaires à celles de l’iPhone 11. Alors que le 12 a en fait une cellule légèrement plus petite de 2815 mAh, l’efficacité améliorée de l’A14 devrait en théorie signifier qu’il dure au moins aussi longtemps, voire légèrement plus longtemps que son prédécesseur.
Tout dépend, évidemment, de la façon dont vous l’utilisez, mais la plupart du temps, nous avons géré confortablement une journée d’utilisation assez lourde à partir du 12, et quelques fois sommes allés dans un deuxième jour avec 20% de jus encore dans le réservoir. Si vous prévoyez de jouer beaucoup et de brûler votre liste de surveillance Netflix, vous allez charger plus souvent.

OS : widget world
Si vous êtes nouveau sur iOS14 – la dernière version de l’OS d’Apple est disponible au téléchargement sur la plupart des appareils iOS actuels depuis septembre – vous serez peut-être surpris de voir à quel point les choses ont changé.
Comme il est maintenant possible d’avoir plusieurs widgets en direct sur votre écran d’accueil et de déplacer des apps que vous n’utilisez pas très souvent vers une bibliothèque d’applications, c’est l’iOS le plus Androidesque qui ait jamais été, et c’est très bien.
Un nombre croissant d’applications proposent désormais des widgets, et vous pouvez personnaliser leur taille et leur emplacement à l’écran. Les Smart Stacks vous permettent de placer un certain nombre de widgets dans une pile et de laisser le téléphone choisir celui à afficher en fonction de la façon dont vous l’utilisez tout au long de la journée.

Si vous préférez conserver plus d’applications sur l’écran d’accueil, les mêmes widgets sont également disponibles dans la vue Aujourd’hui, accessibles en balayant vers la droite depuis le bord de l’écran. Ce n’est certainement pas aussi ouvert qu’Android, mais c’est formidable de voir Apple s’éloigner de son insistance sur l’uniformité. Si vous avez le temps, vous pouvez même complètement repenser les widgets et les icônes d’applications pour une expérience vraiment personnelle.

La bibliothèque d’applications, comme Apple appelle sa nouvelle solution de stockage d’applications, est également un bon ajout à iOS. Apparaissant sur la dernière page de la configuration de votre écran d’accueil iOS (continuez simplement à balayer vers la gauche), il regroupe automatiquement les applications en catégories, les applications suggérées et récemment ajoutées obtenant leurs propres boîtes en haut. Appuyez sur les quatre petites icônes d’application sur chacune pour ouvrir une liste de toutes les applications de cette catégorie.

Vous pouvez supprimer une application de votre écran d’accueil et l’envoyer à la bibliothèque d’applications en appuyant longuement sur son icône, et des pages entières peuvent être emballées en entrant en «mode jiggle» et en appuyant sur les points en bas de l’écran. Vous pouvez envoyer automatiquement toute nouvelle application à la bibliothèque d’applications, plutôt qu’à l’écran d’accueil, en la sélectionnant comme option dans les paramètres.

iOS choisit les catégories auxquelles chaque application doit appartenir et vous ne pouvez pas modifier les regroupements, mais la plupart du temps, vous trouverez une application à l’endroit où vous vous attendez à ce qu’elle apparaisse. Et la recherche d’une application spécifique est aussi simple que de glisser vers le bas sur l’écran d’accueil de toute façon.

Il existe de nombreux autres ajouts intéressants à iOS 14, comme l’image dans l’image, les notifications d’appels entrants qui ne prennent plus tout l’écran, les contacts épinglés dans iMessage, Siri plus intelligent et une nouvelle application de traduction assez impressionnante. Notre point culminant sous-estimé, cependant? Si vous possédez une paire d’AirPod, ils basculeront désormais automatiquement entre votre iPhone et votre iPad sans que vous ayez à le faire manuellement dans les paramètres. Une aubaine.

Appareil photo : on veut les deux
Comme l’iPhone 11 avant lui, le 12 dispose d’une configuration à double caméra, composée à nouveau d’un capteur principal grand angle 12 MP et d’un objectif ultra-large 12 MP. La caméra grand angle classique a une ouverture f / 1.6 améliorée pour de meilleures performances en basse lumière et le premier objectif à 7 éléments d’Apple, mais d’un point de vue matériel, c’est une configuration très similaire à celle d’avant.

L’excellent mode Nuit, qui, comme par magie, peut simultanément éclaircir et conserver les détails (à condition que vous ayez une main ferme) dans les photos prises dans des environnements extrêmement sombres, fonctionne désormais sur les caméras arrière et la caméra selfie avant, vous voudrez donc vraiment pour utiliser le vivaneau ultra-large la nuit. Le mode fonctionne également maintenant avec Timelapse, ce qui est amusant.
Nous avons eu tendance à obtenir des résultats nettement meilleurs en mode Nuit lors de l’utilisation de l’appareil photo principal, les prises de vue ultra-larges semblant souvent un peu plus bruyantes. Néanmoins, l’option de capturer 4x plus dans votre cadre et de toujours bénéficier de la magie en basse lumière qui se déroule en arrière-plan est un pas en avant par rapport au 11, et la correction de l’objectif mise à jour sur l’ultra-large semble produire un peu plus réaliste -en regardant des coups.

Le Smart HDR 3, qui utilise l’apprentissage automatique pour mieux comprendre et modifier les scènes à la volée, se traduit par une fusion plus efficace du ciel et de la terre dans des clichés de paysage et plus de détails au premier plan dans un éclairage complexe.
Comme son prédécesseur, l’iPhone 12 est capable de prendre d’excellentes photos, surtout lorsqu’il est alimenté par beaucoup de lumière. Les couleurs sont vibrantes et vous pouvez capturer une énorme quantité de détails avant même d’accéder à la suite de montage, tandis que la simplicité de l’application appareil photo dans son ensemble continue de faire de l’iPhone le rêve d’un photographe mobile.

Côté vidéo, la gamme iPhone 12 est la première caméra au monde à enregistrer en Dolby Vision HDR (avant et arrière), avec des images plus riches en couleurs, puis visualisables sur l’écran HDR. ou tout appareil compatible via AirPlay. C’est certainement une bonne chose à avoir, mais ce ne sera pas une raison pour le consommateur moyen de mettre à niveau. Et sur l’iPhone 12, la vidéo Dolby Vision est limitée à 4K 30 im/s, donc pour la vidéo la plus fluide, vous aurez besoin d’un Pro.
La principale raison d’opter pour l’iPhone plus premium d’Apple est son troisième appareil photo. Comme le 11, le 12 n’a pas de téléobjectif, et bien que l’ultra-large soit sans aucun doute amusant, nous aurions plus tôt un zoom optique à notre disposition.

Verdict : faut-il acheter l’Apple iPhone 12
Nous étions de grands fans de l’iPhone 11 de l’année dernière, et d’énormes améliorations apportées à la conception et à l’affichage signifient que son successeur reçoit un coup de pouce tout aussi catégorique.
En fait, nous irions jusqu’à dire que si vous pensez que vous pouvez vivre sans téléobjectif, vous devriez vous épargner 200 € (selon la configuration choisie) et prenez le 12 devant le Pro. À bien des égards, c’est exactement le même téléphone, et il est tout aussi prêt pour la 5G, mais ne laissez pas cela être la raison pour laquelle vous effectuez une mise à niveau.
Les amateurs de téléphones, grands ou petits, devraient attendre les verdicts sur les deux iPhones à venir cette année, mais pour tout le monde, l’iPhone 12 est l’un des meilleurs d’Apple à ce jour.

En bref
Un meilleur design, un meilleur écran et toute la puissance dont vous aurez besoin font de l’iPhone 12 une nette amélioration par rapport au 11 déjà excellent – mais ne l’achetez pas juste pour la 5G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here