On a testé… le nouvel iPad Air

0
95

Bien que la plupart des gens s’en sortent très bien, nous devons admettre que nous avons quand même du mal à nous y retrouver dans les sorties iPad de 2019.

On trouve tout en haut du classement l’iPad Pro, avec toutes ses options et accessoires tels que le FaceID ou son superbe écran Liquid Retina. Puis, tout en bas, vous trouvez l’iPad standard : une tablette classique non-compatible avec des accessoires tels que l’Apple Pencil ou le Smart Keyboard. Et en plus de ça, on a l’iPad Air et l’iPad Mini, revenus d’entre les morts et placés entre ces deux premiers. Ils ont globalement les mêmes capacités, mais diffèrent en terme de taille et de compatibilité avec le clavier cité précédemment (l’iPad Air est accompagné d’un Smart Keyboard tandis que l’iPad Mini n’en a pas).

Le dernier iPad Air, lui, est sorti en 2013 et était présenté comme un iPad Premium avant que le Pro n’apparaisse. Vous nous suivez toujours ? La question que tout le monde se pose est donc celle-ci : à qui s’adresse l’iPad Air maintenant qu’il a fait son grand retour en 2019 ? Et l’achat vaut-il le coup ?

Design : Pensé pour son temps
Depuis le temps, vous avez forcément déjà acheté un iPad, ou vous en avez déjà tenu un entre vous mains. Ou vous avez même simplement déjà vu un touriste avoir l’air un peu ridicule en photographiant un monument historique avec l’un d’entre eux. Le nouvel iPad Air ressemble à tout les autres iPad (Pro exceptés) sortis avant lui. Et du haut de ses 10,5 pouces, il se situe pile entre l’iPad standard à 9,7 pouces et le moins cher des Pro à 11 pouces.

Au niveau de son écran, l’iPad Air n’est clairement pas aussi fin que les écrans dits “tout écran” des iPad Pro avec leur module FaceID. On trouve un large bord en haut et en bas de l’écran de l’iPad Air, respectivement pour accueillir la caméra frontale et le bouton TouchID. Les bords sur les côtés de l’iPad Air sont par contre plus fins que ceux de l’iPad standard, lui offrant alors un meilleur ratio corps/écran.

L’iPad Air n’en démord par contre toujours pas pour ce qui est de sa finesse, avec 1,4 cm de moins que l’iPad standard pour une épaisseur totale de 6,1 mm. On précise néanmoins que le Pro est encore plus fin, mais qu’il a également cette agaçante saillie provoquée par son appareil photo, ce qui n’est pas le cas de l’iPad Air.

Tous les modèles d’iPad pèsent globalement le même poids, et les différences sont tellement infimes que ce n’est presque pas la peine de les mentionner. Mais dans le cas de l’iPad Air, on parle de 456 g pour le modèle Wi-Fi et 464 g pour le modèle cellulaire, donc bien en dessous de la moitié du poids des ordinateurs portables les plus légers.

Le principal reproche que nous avions fait à l’iPad basique lorsque nous l’avions testé il y a deux ans était son écran. Il n’était pas mauvais, mais il n’avait pas l’option anti-reflet des autres iPad, se transformant alors en miroir, une fois utilisé en pleine lumière. Le verre n’était pas non plus totalement intégré à l’appareil, ce qui pouvait créer quelques faux-contacts lors de l’utilisation de l’Apple Pencil.

L’écran de l’iPad Air règle ces deux problèmes en vous proposant un écran à la fois anti-reflet et avec en plus un super ressenti lorsqu’on dessine dessus avec le Pencil. Il est également compatible avec True Tone et Wide Colour, vos photos et vidéos ayant alors un rendu top en s’adaptant automatiquement à l’environnement. Le seul mauvais point ici serait qu’il n’a pas le taux élevé de rafraîchissement qu’offre ProMotion à l’iPad Pro, raison pour laquelle ce dernier semble si fluide.

Performances : de fantastiques parties de Fortnite
Le nouvel iPad Air est équipé de le même puce que les derniers smartphones d’Apple, la A12 Bionic. Cela signifie qu’il obtient un sympathique score de 11543 sur GeekBench. On n’est pas non plus au niveau de l’iPad Pro et de sa puce A12X, mais on atteint toujours une incroyable vitesse pour les applis et le multi-tâches.

Dans le monde réel, cela signifie que vous pouvez jouer à n’importe quel jeu et lancer n’importe quelle appli de l’AppStore sur l’iPad Air, et que vous pourrez probablement le faire pendant au moins les deux prochaines années. Fortnite est merveilleusement fluide ; pour exporter un film en 1080p, iMovie speed, et le changement rapide d’apps est toujours aussi fluide.

Malheureusement, les seules options de stockage pour l’iPad Air sont de 64 Go et de 256 Go, les 128 Go étant aux abonnés absent ici. Bien évidemment, puisqu’on parle d’un produit Apple, la différence de prix entre les deux modèles est énorme. Et, comme d’habitude, pas d’extension de stockage.

Caractéristiques : Le coup de foudre
Le nouvel iPad Air est compatible avec les deux accessoires Premium d’Apple : le Smart Keyboard er l’Apple Pencil (1ère génération). Le Smart Keyboard compatible est fourni à un montant hallucinant en considérant qu’il n’est TOUJOURS PAS rétro-éclairé et est donc quasiment inutilisable dans une pièce mal éclairée. Mais tant que vous pouvez le voir, le clavier d’Apple est l’un des meilleurs du marché, avec la taille de l’iPad Air qui offre plus d’espace entre les touches et donc un meilleur confort de frappe. Personnellement, je ne l’utiliserai pas pour remplacer mon ordinateur, parce que ce n’est tout de même pas aussi confortable qu’un clavier d’ordinateur portable. Heureusement, des claviers Bluetooth plus confortables sont disponibles à la vente pour un prix nettement plus abordable que le Smart Keyboard d’Apple.

L’iPad Air fonctionne aussi avec le Pencil, mais seulement avec le modèle première génération. Cela signifie qu’il coûte moins cher, mais également qu’il ne s’accroche pas à la tablette et n’a pas de charge sans-fil comme les modèles seconde génération le font avec l’iPad Pro. À la place, il se branche de manière précaire à la prise Lightning de l’iPad pour se connecter et charger. Il a aussi l’agaçante manie de se mettre à rouler partout lorsqu’on le pose sur un bureau. Mais pour ce qui est de la prise en main, le Pencil d’Apple est toujours l’un des meilleurs de sa catégorie. Si vous aimez dessiner, faire des annotations ou juste prendre des notes à la main, il est magique.

L’autonomie des batteries des iPad a toujours été impressionnante, et l’iPad Air n’est pas une exception. Nous avons pu l’utiliser pour une journée complète de 9 h de travail, et nous avions toujours 20% de batterie disponibles pour lire Stuff sur le chemin du retour. Bien que l’iPad Air ne soit pas officiellement compatible avec la recharge rapide, nous avons pu utiliser un chargeur USB-C (non inclus) pour le charger de 0 à 60% en seulement une heure, et le charger à fond en 2h30. Par contre, seul un chargeur 10W est inclus dans la boîte.

Apple a beaucoup fait parler de ses améliorations audio récemment, avec un meilleur son stéréo bientôt disponible sur la gamme de l’iPhone XS, ou les quatre enceintes de l’iPad Pro. L’iPad Air ne possède malheureusement aucune amélioration de ce genre : on trouve seulement deux enceintes en bas de l’appareil, comme sur les modèles ancienne génération. Le son est tout de même bon, mais vous n’aurez peut-être pas le genre de séparation et de présence que vous aimeriez avoir pour vos contenus vidéos lorsque vous les visionnez en mode paysage.

L’iPad Air est toujours équipé d’un connecteur Lighting sous son écran, ce qui peut s’avérer être une bonne ou une mauvaise chose selon à quel point vous avez adopté l’USB-C. L’USB-C de l’iPad Pro vous permet d’utiliser des choses intéressantes telles que la connectivité aux appareils externes ou la charge inversée. La prise Lightning reste néanmoins toujours très populaire, et possède son propre lot d’accessoires compatibles. La dernière amélioration notable de l’iPad Air se trouve être le Bluetooth 5.0, une belle amélioration en comparaison du 4.2 de l’iPad standard. Il vous offre une meilleure portée si vous utilisez des écouteurs ou un casque sans-fil, et il reste bon de préciser que l’iPad Air possède toujours une prise casque.

Photo : La caméra frontale, toujours plus loin
La caméra arrière de l’iPad Air est identique à celle du modèle moins cher : elles ont toute les deux un capteur 8 MP. Cela signifie que l’iPad Air prend de belles photos pour une tablette, même si elles seront probablement d’une qualité légèrement moindre que celles prises par votre iPhone. Mais si vous vous trouvez un jour (pour une raison ou pour une autre) dans une situation où vous devez prendre une photo avec une tablette de 10,5 pouces, alors vous trouverez l’iPad Air plutôt pratique. Il n’est par contre pas vraiment adapté aux clichés dans les lieux peu lumineux, puisqu’il n’est pas équipé du flash TrueTone contrairement à l’iPad Pro. Mais il prend des Live Photos (les images animées d’Apple) et filme en HDR, comme l’iPad standard.

L’objectif principal à l’arrière de l’appareil se fond dans celui-ci, ce qui signifie que votre appareil ne sera pas surélevé par une saillie lorsque vous le poserez sur une surface plane. C’est un petit détail, mais un bon nombre de téléphones et tablettes Apple ont une saillie prévue pour accueillir la caméra principale, qui provoque une surélévation, posant la tablette en équilibre précaire lorsqu’elle est posée sur des surfaces plates. De petits détails qui deviennent sérieusement agaçants avec le temps.

C’est au niveau de la caméra frontale qu’on trouve les nouveautés, avec notamment son capteur 7 MP qui s’avère être un saut de géant comparée à celle de l’iPad 1,2 MP. Vous serez plus beau que jamais pendant vos appels Facetime… On n’est pas non plus en présence ici d’une caméra TrueDepth, vous n’aurez donc pas accès aux options Animoji et Portait Mode de l’iPad Pro et de la gamme de téléphones iPhone X. Mais pour être tout-à-fait honnête, sur les 18 mois où j’ai possédé un iPhone X/XS Max, je serai capable de compter le nombre de fois où j’ai utilisé ces options sur les doigts d’une main. Alors vous ne ratez pas grand chose. La vidéo monte jusqu’à 1080p, ce qui sera très bien pour la grande majorité des gens, mais la 4K est réservé à l’iPad Pro uniquement.

Apple iPad Air (2019) : Verdict
Bien que la gamme d’iPads de cette année soit plus que variée, il apparaît clair que l’iPad Air a été pensé pour rester un appareil de milieu de gamme. En comparant les modèles Wi-Fi de base, on se rend compte que l’iPad Air 64 GBo coûte bien moins que l’iPad Pro 64 Go, mais seulement un peu plus que l’iPad 32 Go standard.

Au vu des spécificités de l’iPad Air, son prix lui confère le titre d’iPad le plus attractif aux yeux de la plupart des gens. Le Pro est vraiment plus cher et ses options supplémentaires ne comptent réellement que pour un petit nombre de personnes. Mais en payant un peu plus que l’iPad standard , vous obtenez un écran plus efficace et plus large, de meilleures performances et donc une meilleure longévité,avec la compatibilité Smart Keyboard et 32 Go de stockage en plus. Si vous pouvez vous le permettre, ne réfléchissez plus : foncez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here