On a testé… Les Bowers & Wilkins PI7

0
46

Les écouteurs sans fil de la marque britannique hi-fi sont un rêve pour audiophile. Mais à quel prix…

Les Bowers & Wilkins PI7 rejoignent une surabondance d’écouteurs True Wireless de marques audiophiles, Cambridge Audio, KEF, Grado et Devialet étant avec Bang & Olufsen tous ligués prendre une part du gâteau de l’AirPods Pro d’Apple. Pourquoi ? Parce que le marché des écouteurs pèse de 25 milliards de dollars et devrait atteindre 120 milliards de dollars US d’ici 2027. C’était donc une évidence pour Bowers & Wilkins que de se joindre à la fête. Mais les PI7 ne sont pas des écouteurs ANC ordinaires à un prix ordinaire.
Chacun dispose de deux pilotes et de deux amplificateurs individuels, mais le boîtier de charge ouvre également un nouveau monde d’écoute. Connectez-le physiquement à une console de jeux ou à un ordinateur et i retransmettra de l’audio aptX Low Latency à travers les écouteurs et donc dans vos oreilles. Certes, c’est cool… mais à 100 € de plus qu’une paire d’AirPods Pro, est-ce si cool ?

Bowers & Wilkins PI7 : à quel prix ?
Il est indéniable que ces Bowers & Wilkins PI7 sont chers. Leur prix les place bien au-dessus des KEF Mu3, Grado GT220 ou Bang & Olufsen E8, pour en rester aux marques haut de gamme.
Bien sûr, les Bowers & Wilkins PI7 proposent une suppression active du bruit (ANC), ainsi que cette technologie de retransmission impressionnante qui semble être unique à la marque. Cela les met en concurrence directe avec les brillants écouteurs Bose QuietComfort, Technics EAH-AZ70W, Sennheiser Momentum Wireless 2, Sony WF-1000XM et les Apple AirPods Pro.
Mais même dans ce cas, vous pouvez vous attendre à payer environ 100 € de plus pour une paire de PI7, ce qui signifie qu’elles vont vraiment devoir en faire plus pour se frayer un chemin dans le top 10 de nos meilleurs écouteurs. Naturellement, vous n’avez pas à dépenser autant pour acheter une paire d’écouteurs True Wireless de qualité.
Cependant, les Bowers & Wilkins PI7 offrent des fonctionnalités de luxe dont d’autres écouteurs ne peuvent que rêver.

Bowers & Wilkins PI7 : Caractéristiques
Avec des accents dorés accompagnant une finition blanche ou anthracite, les Bowers & Wilkins PI7 sont flashy et classe. Ils ne sont ni les plus petits ni les plus légers, et ne durent que quatre heures, mais les têtes ont toujours l’impression d’avoir des qualités de type Tardis à intégrer dans des doubles pilotes ayant chacun leur amplificateur dédié.
Cette configuration est divisée entre un pilote personnalisé de 9,2 mm pour les basses fréquences et un pilote haute fréquence à « armature équilibrée ». Vous trouverez également six micros disposés autour des oreillettes pour gérer les demandes vocales de Siri ou de Google Assistant et détecter le bruit ambiant pour la suppression active du bruit adaptative.
Avec la moitié de la taille d’un paquet de cigarettes, nous avons vu des boîtiers de charge plus svelter et sa capacité de 16 heures n’est pas vraiment spéciale non plus. Une charge sans fil Qi de 15 minutes nous a donné deux heures d’écoute. La technologie de retransmission fonctionne USB-C vers USB-C ou USB-C vers 3,5 mm avec les deux câbles fournis. La diffusion à partir d’une source auparavant non Bluetooth fonctionne parfaitement et il existe également une fonction de répétiteur Bluetooth, ce qui signifie que vous pouvez partager le son avec un deuxième appareil Bluetooth.
L’inclusion de l’aptX Adaptive est une décision intelligente. Cela lisse le streaming dans les situations où il y a beaucoup de signaux concurrents – une cabine d’avion par exemple – et tient compte de la provenance de l’audio, comme Netflix par exemple – pratique lors de la retransmission à partir de diverses sources.
La prise en charge de l’assistant vocal fonctionne à merveille sur le Bowers & Wilkins PI7, tout comme les commandes tactiles capacitives sur chaque bouton. “Lecture/pause”, “saut avant/arrière”, “réponse/fin/rejet de l’appel”, “invocation de l’assistant vocal” et “réduction du bruit marche/arrêt/auto sont tous pris en charge… bien que le volume ne le soit pas.

Bowers & Wilkins : comparaisons
Pour 400 €, vous vous attendriez à ce que le Bowers & Wilkins PI7 ait des capacités exceptionnelles de suppression du bruit. Si nous avons été impressionnés, notamment en les utilisant dans le métro, les Bose QuietComfort nous ont semblé plus performants.
Là où ces PI7 excellent, c’est en termes de qualité audio haute résolution 24 bits/48 kHz. Il y a tellement de détails proposés avec les doubles conducteurs qui font des heures supplémentaires pour fournir des niveaux de séparation incroyables. Les graves sont profonds mais raffinés, les médiums sont libres de respirer et les aigus inoffensifs, ce qui est tout aussi bien car il n’y a pas de réglage d’égalisation, comme avec le Grado GT220.
Inévitablement, l’application est le seul moyen d’ajuster les niveaux de transparence de l’ANC. On apprécie les six paysages sonores relaxants proposés, de « plage » à « arbres et vent ». En fin de compte, il s’agit de savoir si vous pouvez vous permettre de dépenser 400 € sur le Bowers & Wilkins PI7, car sinon, les alternatives ne manquent pas.

Bowers & Wilkins PI7 : le verdict
Les premiers vrais écouteurs sans fil de Bowers & Wilkins sont brillants pour des raisons auxquelles nous ne nous attendions pas tout-à-fait. Mmais nous nous sommes sentis légèrement déçus dans d’autres domaines, vu le prix à payer. La technologie de retransmission via le boîtier de charge Bluetooth est une idée fantastique. La qualité sonore est exceptionnelle et peut-être la meilleure que nous ayons jamais entendue avec une paire de véritables écouteurs sans fil. Quant à la qualité, elle est conforme à ce que vous attendriez de Bowers & Wilkins.
Mais pour un tel budget, nous aurions aimé que l’ANC soit le meilleur possible, mais ce n’est pas le cas. La durée de vie de la batterie des écouteurs comme du boîtier de charge n’ont rien de spécial. Des fonctionnalités intéressantes vous aident à oublier certaines lacunes de ces écouteurs très chers mais très impressionnants signés Bowers & Wilkins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here