Motorola Razr 2022 : un communicateur digne de Star Trek

0
489

Le pliable Moto de 3e génération se dirige vers l’ouest, avec toute la puissance de Snapdragon.

Les fans de téléphones pliables qui ne vivent pas en Chine (ou qui sont amis avec un importateur du marché gris) pourront enfin mettre la main sur le Moto Razr 2022 à partir d’aujourd’hui. Le pliant haut de gamme est enfin en vente en Europe, pour la bagatelle de 1200 €.

Le rival le plus proche du Galaxy Flip 4 de Samsung, mais qui sera donc plus cher que son concurrent chez nous, a été mis en vente en Chine en août, tirant sa puissance du dernier silicium Snapdragon et emballant une puissante paire de caméras arrière. Le prix commence à partir de 5999 yuans (environ 800 €) à domicile, mais le coût a donc bien augmenté pour les débuts internationaux du téléphone. On ne sait toujours pas s’il se dirigera vers les États-Unis.

Tout comme les Razr et Razr 5G d’origine, ce téléphone de troisième génération associe un petit écran extérieur à un écran interne plus grand et pliable – seulement ici, Moto a abandonné l’encoche laide de ses prédécesseurs. Le Razr 2022 a un écran de 6,7 pouces qui couvre tout l’intérieur du combiné. Au menu : couleurs 10 bits, lecture vidéo HDR10 + et un taux de rafraîchissement énorme de 144 Hz. C’est plus que ce que vous trouverez sur n’importe quel autre pliable. Moto estime qu’il a minimisé la visibilité du pli de l’écran en utilisant un mécanisme de charnière qui plie le panneau OLED flexible en forme de larme.

Cette charnière peut maintenir le téléphone à moitié ouvert, vous pouvez donc l’utiliser comme un petit trépied pour des photos mains libres, ou incliné pour regarder des vidéos sans avoir à le soutenir ou à acheter un support. Motorola promet également un son Dolby Atmos, donc les haut-parleurs intégrés devraient avoir du punch.
À l’extérieur, l’écran externe de 2,7 pouces reçoit une poignée de nouveaux widgets, ce qui devrait signifier que vous n’avez pas à ouvrir le téléphone aussi souvent qu’avec le modèle de la génération précédente. Il est flanqué de deux caméras : un principal de 50 MP avec stabilisation optique de l’image et un ultra large de 13 MP avec autofocus – qui, selon Moto, est bon pour la prise de vue macro ainsi que pour les photos grand angle. Il y a aussi une caméra 32 MP perforée à l’intérieur pour les selfies et les appels vidéo.

L’alimentation provient d’un processeur Snapdragon 8+ Gen 1, associé à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. C’est un grand pas en avant par rapport au téléphone sortant, qui utilisait un processeur nettement intermédiaire, mais un pas en arrière par rapport à la variante réservée à la Chine, qui disposait respectivement de 12 Go et 512 Go de mémoire et de stockage.
Cela dit, une batterie de 3500 mAh est une avancée bienvenue par rapport à la génération précédente, qui souffrait d’une durée de vie relativement courte loin du secteur. Attendez-vous à une charge filaire de 33 W. Il exécute Android 12 prêt à l’emploi, sans savoir quand une mise à niveau vers Android 13 arrivera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here