Le Roi Lion et le Livre de la jungle passent l’été à Disneyland Paris

0
74

Disneyland Paris a inauguré sa saison d’été avec le Lion King & Jungle Festival. Deux nouveaux shows qui devraient ravir les visiteurs petits et grands : Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre d’une part, et Le Rythme de la Jungle d’autre part. Driss Abdi

C’est dans la canicule du mois de juin que Disneyland Paris a inauguré sa nouvelle parade sous le signe du Livre de la jungle. Un show riche en couleurs avec pas moins de 65 artistes, 28 danseurs, et même 10 percussionnistes venus tout droit du Rajasthan. Le tout avec les incontournables chars et les personnages du légendaire dessin animé. Plus qu’une simple parade, c’est un véritable show destiné à en mettre plein la vue aux visiteurs du parc. Clou du spectacle, un feu d’artifice tiré en plein jour grâce à des fumées colorées inspirées des fêtes indiennes durant lesquelles de la poudre est lancée en l’air.

Quatre représentations sont prévues pendant tout l’été à 11h, 12h10, 14h55 et 16h05. N’hésitez pas à venir plus tôt pour prendre place sur l’esplanade centrale afin de profiter d’un point de vue optimal, même les les allées permettent également de ne rien manquer de la parade.

 

Le roi lion en chair et en os

Autre nouveauté majeure cet été à Disneyland Paris, un tout nouveau spectacle inspiré d’un autre grand classique, Le Roi Lion. Et là encore, il s’agit de mettre le paquet avec ce spectacle live intitulé Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre. La preuve avec un tout nouveau théâtre situé dans la partie Frontierland du parc.
Sur le papier, la production a déjà de quoi donner le vertige : un décor construit pour l’occasion basé sur des percussions géantes imbriquées sur différents niveaux en fonction de l’action sur scène, 200 personnes de 11 nationalités différentes impliquées pendant les deux ans et demi qu’ont duré la préparation, et 70 artistes au casting.

Sur scène, les différents tableaux, tous très hauts en couleurs, se succèdent sans temps morts. D’une durée de 30 minutes environ, le spectacle arrive même à captiver l’attention des plus petits qui sont généralement plus attirés par les manèges. Car outre les costumes vraiment impressionnants (25 designs pour 400 à 500 costumes et des milliers d’accessoires et bijoux), l’histoire se déroule sur scène et… dans les airs. Des acrobates aériens virevoltent tandis que la chorégraphie de Cathy Ematchoua emprunte à la fois à l’Afro-jazz ou encore aux arts martiaux.

Des airs bien connus

Toujours en quête d’originalité, le metteur en scène Christophe Leclercq a fait appel au musicien Steve Sidwell qui a notamment été récompensé par un Grammy Award pour son travail sur « Beautiful: The Carole King Musical », et qui s’est illustré l’an dernier pour la musique du film Bohemian Rhapsody. Celui-ci a eu la lourde tâche de respecter l’oeuvre originale tout en la réimaginant dans un format condensé. Les aficionados du Roi Lion pourront identifier les célèbres chansons qui intègrent désormais différents styles musicaux non sans conserver les arrangements originaux. À noter que le week-end, un comédien chansigneur vient se mêler à l’action sur scène pour donner vie aux chansons à travers le langage des signes.
Rafiki, Simba, Timon, Pumbaa, Nala, Mufasa et Scar, personne ne manque à l’appel avec de jeunes comédiens totalement investis dans leur rôle (et qui savent chanter faut-il le préciser). On en ressort d’ailleurs en chantonnant avec des images pleins les yeux. Quatre représentations sont données tous les jours de la semaine jusqu’au 22 septembre. L’idéal pour s’échapper de la frénésie et des lignes d’attente du parc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here