Pocketalk fait don de 500 traducteurs contre le COVID-19

0
33

Parallèlement au soutien déjà apporté au personnel médical en première ligne dans la lutte contre le coronavirus aux États-Unis et au Japon, le japonais Sourcenext annonce aujourd’hui qu’il fera don de 500 unités de son traducteur automatique alimenté par l’IA, “Pocketalk W eSim”, aux établissements médicaux, aux secouristes, aux sites de test et à tous ceux qui, confrontés à de multiples communautés, ont besoin de services de traduction. Les exemplaires seront expédiés selon le principe du premier arrivé, premier servi, avec un maximum de trois unités par organisation. Les organisations intéressées peuvent poser leur candidature en remplissant le formulaire sur le site web de Pocketalk.

Dans la lutte contre le coronavirus, Pocketalk a déjà été utilisé comme un outil de communication d’urgence pour briser les barrières linguistiques entre deux personnes à des moments cruciaux. Ainsi, les premiers intervenants à bord du paquebot de croisière Diamond Princess, mis en quarantaine à Yokohama, au Japon, ont été équipés de traducteurs Pocketalk. Cela leur a permis de communiquer de façon rapide et précise avec des passagers potentiellement malades dans plus de 50 langues, et ce tout en évitant d’avoir recours à un traducteur humain, réduisant ainsi le nombre de personnes à être exposées au virus. Aux États-Unis, Pocketalk a également été utilisé par des organismes de santé qui avaient besoin d’un support de traduction.

Les avantages pour les professionnels de santé qui doivent communiquer avec des patients pendant cette pandémie mondiale sont les suivants :
• Traductions en 74 langues correspondant à 90 % de la population mondiale
• Traducteur portable conçu pour une communication bidirectionnelle instantanée et précise par simple pression d’un bouton
• Plus besoin d’un traducteur humain, ce qui réduit à la fois le temps d’attente et l’exposition potentielle des individus
“La santé et la sécurité de tous, en particulier celles des premiers intervenants qui se mettent en danger pour les autres, est notre priorité numéro un lorsque aidons à connecter les gens entre eux”, a déclaré Noriyuki Matsuda, fondateur et PDG de Sourcenext. “Nous espérons que, grâce à notre don, nous pourrons fournir des services de traduction accessibles aux communautés qui en ont le plus besoin en cette période de crise sanitaire mondiale”.
Pour faire une demande de don de Pocketalk, les candidats doivent être employés par un organisme de santé en Europe. Les demandes seront sélectionnées sur la base du principe du premier arrivé/ premier servi.
Pour plus d’information, veuillez contacter Pocketalk à l’adresse eu-info@pocketalk.net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here