On a testé… Les Apple AirPods (3e generation)

0
39

Quand les AirPods première génération sont sortis fin 2016, il était dur de ne pas s’emballer  : ils proposaient après tout une qualité sonore sans-fil raisonnable et fonctionnaient parfaitement bien avec iOS (même si, comme tous les modèles d’AirPods, il en allait de même avec les appareils Bluetooth). Il y avait néanmoins un soucis, partagé avec les AirPods 2 de 2018… Vous aviez l’air un peu ridicule en les portant.

Cinq ans plus tard, nous sommes maintenant plus habitués à voir d’autres personnes les porter, mais Apple a fait en sorte de réduire la tige dépassant de l’oreille il y a de ça deux ans, lors de la sortie des AirPods Pro. Ces nouveaux AirPods 3 ressemblent de bien des manières aux plus coûteux AirPods Pro, signifiant qu’il s’agit du nouveau standard pour les AirPods, en plus de pouvoir les considérer comme des AirPods Pro Lite plutôt qu’une amélioration directe des AirPods 2. Mais ce modèle fait son entrée dans un marché bien plus mature que ses prédecesseurs, les casques et écouteurs sans-fil à réduction de bruit sont nombreux à ce prix et même plus bas, comme le Panasonic RZ-S500W ou le Sony WH-1000XM3. Vous pouvez également vous procurer d’autres modèles offrant une meilleure qualité sonore contre un prix plus élevé, comme le Sony WF-1000XM4, le Senheiser Momentum True Wireless 2 ou le Bose QuietComfortEarbuds. Et en plus de tout cela, vous pouvez trouver tout un tas d’écouteurs sans-fil de qualité sous la barre des 100 €.

Design et confort : offrir plus d’avantages et égaliser les tiges

Les AirPods 3 sont une espèce d’hybride entre les designs des Airpods 1 et 2 et des AirPods Pro. Vous pouvez constater l’évolution des designs grâce aux photos ci-dessus, où nous avons disposé de gauche à droite les AirPods 2, les AirPods 3 et les AirPods Pro.

Comme vous pouvez l’observer, le boîtier des AirPods 3 tend plutôt vers le design moins en hauteur du modèle Pro, tandis que l’écouteur en lui-même est plus anguleux que celui des premières générations en plus de reposer de manière plus sûre dans l’oreille. De la même manière que les modèles précédents, ces AirPods sont très agréables à porter et ce même sur de longues périodes de temps.

Ils sont également classés IPX4 contre la poussière et résistants à l’eau, boîtier compris – les AirPods Pro sont également classés IPX4 mais rien n’est indiqué pour leur boîtier. Résister à l’eau est déjà une très bonne chose (vous n’aurez pas à vous inquiéter même par pluie abondante) mais c’est résister à la transpiration qui va tout changer pour le nouveau modèle standard des AirPods, puisqu’un grand nombre de personne les utilisent en s’exerçant.


Qualité sonore  : elle augmente aussi bien que le son

Si vous passez des AirPods 1 ou 2 à cette génération, vous remarquerez définitvement qu’il se sont améliorés. Ils valent le coup d’être achetés même si vous utilisiez déjà les modèles précédents, sans hésiter. Comme les AirPods Pro, ils sont équipés de la technologie «  Adaptive EQ  » d’Apple. C’est le terme utilisé par le marketing pour dire que le son s’adapte à la forme de votre oreille. Les micros des AirPods Pro et Max sont pensés pour rendre cette expérience sonore améliorée encore plus agréable, et il en va de même pour ces nouveaux AirPods. La seule catégorie où les AirPods 3 ne sont pas au niveau des Pro reste la réduction active du bruit (ANC).

Au moment où nous écrivons cet article, nous pouvons entendre chaque pression des touches du clavier et les enfants pourtant présent dans une pièce différente, malgré la musique résonnant déjà fort dans nos oreilles. Ce n’est pas le cas des AirPods Pro lorsque l’ANC est activée  : nous pouvons toujours entendre les touches de notre clavier de temps à autres, mais ce n’est pas le cas des enfants. La qualité de la voix est la meilleure qui soit, sauf par grand vent. Apple a annoncé que ces AirPods sont équipés d’AAC-ELD pour assurer une meilleure qualité de voix, et nous pouvons affirmer qu’ils s’en sortent effectivement bien mieux que les AirPods 2. Comme pour les anciens modèles, des micros beamforming ont été installés et ces AirPods proposent même une option main-libres pour Siri, grâce à laquelle vous pouvez lui demander de lire vos messages ou notifications.


Autonomie  : vous en avez pour un long, long moment

Il est important de noter que les capteurs tactiles qu’on trouvait à l’extérieur des AirPods 2 ont disparu  ; les boutons dans les tiges pour répondre à un appel ou raccrocher et lancer une musique ou la mettre en pause sont toujours là. Cette nouvelle génération d’AirPods possède une meilleure autonomie que les Pro, 6h pour les écouteurs et 30h pour le boîtier. On vous avait bien dit que vous en auriez pour un bon moment avant de devoir le recharger.

En plus de la recharge câblée via Lightning, la recharge sans fil grâce à n’importe quel chargeur Qi reste possible. Mais en plus de tout cela, les AirPods 3 (et une version plus récente des Pro) sont fournis avec un boîtier MagSafe, ce qui signifie qu’il s’attachera magnétiquement à tout chargeur MagSafe. On pourrait croire que ce n’est qu’une petite victoire, mais si vous avez un câble MagSafe, vous pourrez immédiatement mettre en charge votre boîtier AirPods sans avoir à le mettre dans une position particulière, contrairement à notre tapis Qi.

Les AirPods 3 supportent également l’application Localiser, pour vous guider jusqu’à eux. Vous pouvez aussi configurer des sons et alertes de séparation.

Apple AirPods 3  : le verdict

En tant que version améliorée des anciens AirPods, la troisième génération vaut le coup. Vous vous rendrez néanmoins compte que, à moins de vouloir éviter leurs embouts en silicone, les AirPods Pro ne sont pas beaucoup plus chers et proposent en plus une réduction de bruit active.

Le prix des AirPods Pro est d’ailleurs passé sous la barre des £200 au cours de l’année passée, ils ne sont donc pas beaucoup plus chers que les AirPods 3 à leur sortie.

Néanmoins, nous nous attendons à voir le prix des AirPods 3 baisser dans les semaines à venir, les amenant dans une fourchette de prix bien plus attractive. Ils restent difficiles à battre en tant qu’écouteurs tout-terrain si vous êtes un utilisateur Apple qui n’a pas besoin de réduction de bruit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here