On a (déjà) testé la PlayStation Classic

0
102

Notre verdict : une toute petite console, 20 jeux cools, mais quelques bémols… En son temps, elle avait surpassé sa concurrente au grand N. Mais avec la PlayStation Classic, c’est cette fois au tour de Sony de marcher sur les traces de Nintendo…

Car cette PlayStation Classic suit clairement les traces des consoles Classic Mini NES et SNES de Nintendo, recréant la console PlayStation originale dans une nouvelle version plus compacte, avec à bord des classiques de l’époque. Final Fantasy VII ? Metal Gear Solid ? Tekken 3 ? Tout le monde est là, ou presque. Vous allez ou rajeunir, ou les découvrir, selon votre âge…
Il ne vous resterait donc plus qu’à vous plonger dans une nostalgie amoureuse, l’expérience PlayStation Classic étant astucieusement fondée sur cette mode nostalgeek. Mais quand on commence à se plonger dans les 20 jeux fournis avec, on se rend quand même compte que certains ont vraiment mal résisté à l’épreuve du temps.

Une légende renaît

Comme les nouvelles NES et SNES, la PlayStation Classic est une réédition parfaitement miniaturisée de la console classique de 1995. Elle en conserve tous les détails d’origine, jusqu’au port d’extension à l’arrière, mais le tout est réduit de 45% par rapport à sa taille initiale. Impossible de confondre… En fait, elle est même plus petite qu’une PSone, car cette PlayStation Classic ne lit pas de disques. Mais le bouton marche / arrêt fonctionne comme jadis.
Les contrôleurs PlayStation d’origine restent toutefois de taille normale, même si vous serez surpris de constater qu’ils semblent vraiment plus petits que les manettes DualShock 4 actuelles. Malheureusement, ces deux contrôleurs ne possèdent pas de sticks analogiques ni de vibrations. Du coup, on se sent quand même un peu coincé en 1995… Pour autant, ils semblent aussi robustes et réactifs que jamais, bien que les câble soient plutôt courts (1,5 m). Au moins, ils se connectent via un port USB standard, ce qui permet d’acheter des rallonges plus facilement, et pour moins cher, qu’avec les mini-consoles de Nintendo lors de leur lancement.


Toutefois, la PlayStation Classic joue les radines sur un point : elle n’est pas livrée avec un adaptateur secteur USB. Certes, à peu près n’importe quel bloc d’alimentation que vous possédez d’un smartphone ou d’une tablette devrait fonctionner avec, et les câbles microUSB et HDMI de la console sont là Mais c’est un drôle de choix de réduction des coûts de la part de Sony.

Côté jeux, cette PlayStation Classic se la joue façon « All stars » des légendes des jeux vidéo de jadis. Final Fantasy VII reste convaincant après toutes ces années, tandis que le très innovant et très furtif Metal Gear Solid reste incroyable, même deux décennies après ses débuts révolutionnaires. Tekken 3 est toujours aussi palpitant, et Ridge Racer Type-4 tient la route. Intelligent Qube, un casse-tête en 3D, reste encore intelligent et amusant aujourd’hui.
En revanche, Resident Evil: Director’s Cut est plus difficile à apprécier aujourd’hui ; les commandes ont vieilli, tout comme le gameplay et les dialogue. Mais c’est toujours cool de revisiter ce classique de l’horreur, même si vous n’en finissez pas par vous frayer un chemin à travers le manoir. Alors que la PSone était entièrement dédiée aux jeux 3D, certains jeux 2D résistent au fond mieux. Super Puzzle Fighter II Turbo de Capcom est un choix inspiré – un classique éternel, qui reste un plaisir à jouer aujourd’hui. De même, M. Driller et Oddworld: Oddysee d’Abe méritent toute votre attention.

Des titres moins sexy

Malheureusement, certains choix laissent rêveur. Le Rainbow Six de Tom Clancy, par exemple : qui voudrait encore y jouer deux décennies après ? D’autres franchises auraient également mérité de rester conjuguées au passé simple : Battle Arena Toshinden, Cool Boarders 2, Twisted Metal, et même Grand Theft Auto, difficile à jouer aujourd’hui. Finalement, c’est par la suite que cette franchise a conquis ses lettres de noblesse auprès des joueurs.
Mais la plus grande frustration, ce sont en fait les jeux que l’on n’a pas ! Cette PlayStation Classic semble bien incomplète sans des joyaux de premier plan tels que Wipeout 2097, PaRappa the Rapper et Gran Turismo. Et que dire de Crash Bandicoot, Tomb Raider, Castlevania : la Symphonie de la nuit ou Pro Skater de Tony Hawk ? Ces jeux tiers sont de véritables icônes PlayStation et devraient être au rendez-vous de cette réédition. Du coup, cette sélection de jeux PlayStation Classic est moins convaincante que celle de la SNES Classic.

Le Verdict de Stuff Magazine

Si vous vivez et respirez PlayStation depuis que la toute première console a révolutionner le jeu vidéo, réjouissez-vous : la PlayStation Classic de Sony en reproduit tous les détails esthétiques tout en ravivant certains des jeux les plus légendaires de tous les temps.
Certes, le choix de jeux proposés est inégal, certains titres semblent mal choisis, et d’autres manquant. Le résultant n’est du coup pas aussi impressionnant que la géniale Nintendo Classic Mini de l’an dernier. Mais si le rétrogaming est une religion à vos yeux, ou que vous rêvez de faire découvrir comment on jouait « à votre époque » à vos enfants, dégainez deux billets de cinquante euros et réservez le canapé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here