G-Shock dévoile une nouvelle GravityMaster en collaboration avec la Royal Air Force

0
81

G-Shock annonce sa nouvelle GravityMaster x Royal Air Force, la deuxième montre à être commercialisée dans le cadre de son partenariat avec le ministère de la Défense britannique.
Conçue en étroite collaboration avec la Royal Air Force, elle a été étudiée pour s’adapter aux environnements les plus difficiles auxquels sont confrontés les pilotes. Elle se base sur la structure Carbon Core Guard. En plus d’être une montre ultra résistante, la structure de ce nouveau modèle est hautement résistante aux vibrations. La lunette est composée de trois couches de résine avec des inserts en fibre de carbone et la couche supérieure est semi-transparente ce qui révèle le carbone utilisé à l’intérieur.

La GR-B200RAF présente des éléments de design provenant de l’aviation, notamment les trois boutons sur le côté droit de la montre qui sont inspirés de la commande de l’hélicoptère et qui facilitent l’utilisation. Le coloris du modèle est inspiré de l’avion de combat Eurofighter Typhoon, conçu pour être difficile à distinguer dans le ciel pendant les opérations.

Ce modèle GravityMaster dispose également d’un système Quad Sensor qui apporte différentes fonctionnalités telles que la boussole, l’altimètre/baromètre, la mesure de la température, ainsi qu’un accéléromètre qui permet de calculer le nombre de pas, le tout dans une configuration très compacte. Cela permet de surveiller l’environnement naturel et de conserver les données d’activités afin de reporter les missions de vol.

Cette montre est dotée d’une technologie de localisation et de suivi d’activité grâce au système Quad Sensor. Via le Bluetooth et l’application G-Shock Connected, il est possible d’utiliser des fonctionnalités supplémentaires comme le journal de mission, l’indicateur de localisation, l’étalonnage automatique de l’altitude ou encore les calories brûlées.

G-SHOCK GR-B200RAF, 369 € disponible à partir du 20 octobre au G-SHOCK Store Paris et sur gshock.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here