Coronavirus : Xiaomi fait don de masques à l’Institut Pasteur

0
210

Xiaomi contribue à la gestion de l’urgence liée à la propagation épidémiologique du virus SRAS-CoV-2 en France, en faisant don d’un premier lot de plusieurs dizaines de milliers de masques de type FFP3 à l’Institut Pasteur.

« C’est de notre responsabilité en tant qu’entreprise que d’aider le peuple français à traverser cette crise, a déclaré Shou Zi Chew, Directeur financier et Président de l’international de Xiaomi. Ce don à l’Institut Pasteur lui permettra d’assurer la pérennité de ses actions, et sa mission de santé publique auprès des autorités sanitaires. Dès notre arrivée en France nous avons été très bien accueillis, et nous souhaitons exprimer notre profonde solidarité et notre soutien à la France, dont nous nous sentons partie intégrante. »

C’est à travers les mots du l’écrivain Victor Hugo : « La fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle » écrites sur les palettes contenant les masques que Xiaomi se prépare à mener cette action de responsabilité sociale. Avec cet acte symbolique, Xiaomi souhaite offrir son soutien à la France et aux personnes qui se battent contre ce virus. Quelques jours après un don fait à l’Italie, la société fait parvenir un premier lot de dizaines de milliers de masques de type FFP3, le plus haut niveau de protection, à l’Institut Pasteur. Au même moment, un autre premier lot de masques est également arrivé en Espagne.

Dans le cadre de sa mission de surveillance des virus grippaux et respiratoires sur le territoire français, l’Institut Pasteur mobilise ses équipes, via le Centre national de référence (CNR) des virus des infections respiratoires et la Cellule d’intervention biologique d’urgence (CIBU) pour identifier et confirmer à l’aide d’un test moléculaire les suspicions d’infections respiratoires aiguës liées au nouveau coronavirus. Le travail concerté de ces deux laboratoires permet à l’Institut Pasteur de répondre 24h sur 24 et 7 jours sur 7 à la demande des autorités sanitaires, qui doivent faire face à un virus jusque-là inconnu. Ces masques pourront servir également aux activités de recherche menées à l’Institut Pasteur pour lutter contre le COVID19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here