Tag Heuer Monaco 1969-2019 : les 50 ans d’une montre culte

0
153

TAG Heuer a lancé les festivités du 50e anniversaire de la Monaco lors du Grand Prix de Monaco de Formule 1, l’événement légendaire qui a donné son nom
à ce garde-temps, en 1969. TAG Heuer a dévoilé le premier des cinq nouveaux garde-temps de collection inspirés par
 la Monaco originale. En effet, la maison a annoncé que, tout au long de l’année, cinq créations seraient révélées une à une, inspirées par les différentes décennies de 1969 à 2019, et rendant hommage à un design intemporel, une innovation au service de la performance et à une icône du style plus contemporaine que jamais.

Le design audacieux et iconique de la Monaco en fait un modèle immédiatement reconnaissable. Chaque détail de conception de ce garde-temps est radical, surpassant toutes les montres de l’époque en matière de style et de technologie. La Monaco de TAG Heuer fut non seulement la toute première montre carrée étanche, mais aussi la première dotée d’un mouvement de chronographe à remontage automatique.
Depuis ses débuts, la montre Monaco et le Grand Prix de Monaco de Formule 1, dont TAG Heuer est Montre Officielle depuis 2011, entretiennent une relation étroite : le plus glamour des Grands Prix de Formule 1 a donné son nom à la collection TAG Heuer Monaco en 1969. Aucun autre lieu n’eût été mieux indiqué pour célébrer le 50e anniversaire de cette montre emblématique.

Prenant ses quartiers à Monaco pendant le week-end le plus intense de l’année, TAG Heuer a dévoilé la première édition limitée de la Monaco à la superbe Key Largo Villa, en présence de Stéphane Bianchi, Président-Directeur Général de la Division Horlogerie de LVMH et CEO de TAG Heuer, ainsi que de Frédéric Arnault, directeur de la stratégie et du numérique. Ils étaient accompagnés, entre autres, par la star montante de l’écurie Aston Martin Red Bull Racing, Max Verstappen, ainsi que par Patrick Dempsey, Bella Hadid, Winnie Harlow et Kai Lenny.

TAG Heuer Monaco et du Calibre 11
Le 3 mars 1969, lorsque la Heuer Monaco fut présentée pendant deux conférences simultanées à New York et à Genève (à l’époque, TAG ne faisait pas encore partie du nom de l’entreprise), les journalistes et amateurs d’horlogerie du monde entier furent ébahis. Chaque détail de conception du modèle est radical, dépassant toutes les montres d’alors en matière de style et de technologie. Le design audacieux et emblématique de la Monaco est immédiatement reconnaissable, avec son boîtier carré et étanche, jamais vu jusqu’alors.
Cette caractéristique représentait le complément parfait à la technologie avancée que présentait l’horloger suisse avec ce modèle. Développé et commercialisé par Heuer, le Calibre 11 fut le premier mouvement de chronographe à remontage automatique au monde. Le PDG de Heuer de l’époque, Jack Heuer, était convaincu que cette innovation révolutionnaire exigeait un design qui retienne toute l’attention. La Monaco réunit tous ces critères.
Un an après son lancement, la Monaco s’affichait au poignet de l’ambassadeur de la marque et pilote Jo Siffert. En 1971, elle brillait sous les projecteurs avec Steve McQueen, dans le film Le Mans.

Un hommage aux années 1970
Soulignant à la fois le design avant-gardiste et intemporel de la Monaco originale, TAG Heuer a créé cinq nouveaux modèles inspirés de la tendance, des couleurs et des styles qui ont marqué chaque décennie pendant les 50 ans d’histoire de ce garde-temps. Les formes géométriques et les couleurs représentatives des années 1970, associées au motif intemporel des côtes de Genève, comptent parmi les caractéristiques de la première montre célébrant le 50e anniversaire de la Monaco.

Présenté sur un bracelet en cuir marron à trous complété par une doublure marron clair, ce garde-temps en acier inoxydable est proposé dans une édition limitée à 169 pièces seulement. Son cadran vert est rehaussé de touches marron et jaune, ainsi que d’une finition côtes de Genève. Les aiguilles sont revêtues de SuperLumiNova. Un simple regard sur ses compteurs et sur le positionnement de la couronne suffit pour identifier l’héritage de la Monaco que perpétue ce modèle non conventionnel.

Le fond de ce garde-temps inspiré des années 1970 porte le logo original « Monaco Heuer », ainsi que les mentions « 1969-1979 Special Edition » et « One of 169 ». Au cœur du boîtier, le célèbre calibre 11 s’anime, une version moderne du mouvement de chronographe à remontage automatique lancé avec la Monaco originale de 1969.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here