Stuff Décade : les 10 meilleurs jeux de la décennie

0
404

Des titres indépendants innovants aux titres à plus de 100 h de jeu, voici les dix titres à être selon nous sortis du lot depuis 2010…

10. Batman : Arkham City (2011)
Chaque opus de la magnifique trilogie Rocksteady des jeux Batman était au top. Le premier mettait en place le système de combat et la mécanique furtive de la série dans un Arkham Asylum brillamment réalisé, tandis que le dernier nous donnait les clés de la Batmobile. Mais c’était le deuxième jeu de la série qui offrait aux joueurs un Arkham City à explorer à volonté, et un jeu Batman en monde ouvert est aussi bon qu’on pouvait l’espérer. Le gameplay était un cocktail presque parfait de combats de voyous, de résolution d’énigmes et de glissement de cape dans le ciel nocturne, mais l’histoire était tout aussi mémorable. Mark Hamill en tant que Joker est tout aussi bon ici qu’il l’était dans les dessins animés.

9. Mass Effect 2 (2010)
C’est un cliché parce que c’est vrai : avec Mass Effect 2, les gens de BioWare ont réalisé l’impossible en créant leur propre L’Empire contre-attaque. Cette suite a réussi l’exploit d’améliorer tout ce que les gens aimaient dans l’original, poussant l’histoire dans une nouvelle direction audacieuse (la scène d’ouverture à elle seule a posé ce jeu comme un classique moderne), ajoutant de nouveaux personnages intéressants. Mass Effect 2 est un rare exemple de studio livrant la marchandise sur tous les fronts imaginables, et c’est pourquoi il reste encore au top presque dix ans plus tard.

8. Portal 2 (2011)
Certes, nous savons que ce titre n’est pas aussi bon que l’original, mais il est sorti en 2007, donc seul une DeLorean nous permettrait de l’inclure à cette sélection. Heureusement, Portal 2 est également magnifique, avec la même courbe d’apprentissage parfaitement lancée qui vous fait vous sentir incroyablement stupide et incroyablement intelligent à tour de rôle. Il est également plus long que le premier, avec un scénario encore plus développé. Si seulement Stephen Merchant se taisait une minute …

7. God of war (2018)
Sans la tête chauve et le tatouage rouge emblématique de Kratos, vous auriez été pardonné de ne pas avoir réalisé que l’exclusivité PS4 de l’année dernière était un jeu God of War. Finies les fameuses lames à double chaîne du dieu nordique, remplacées cette fois par une hache de combat imposante. Plus que toute autre chose, ce God of War était différent parce qu’il humanisait Kratos. Tout cela donne un des jeux vraiment exceptionnels de cette décennie.

6. Grand Theft Auto V (2013)
Il y a des jeux qui ne peuvent jamais espérer être à la hauteur du battage médiatique qui entoure leur développement – et puis il y a le plaisir tentaculaire de Grand Theft Auto V. Rockstar offre suffisamment de terrain de jeu pour vous occuper pendant des mois. L’histoire à trois volets de GTA V et les missions de braquage plus grandes et plus complexes ont permis d’éviter l’ennui occasionnel du jeu précédent. Quant au mode en lign, sa communauté active évolue toujours six ans plus tard. Cela vous fait simplement vous demander comment surpasser pour GTA VI.

5. The Witcher 3 : Wild Hunt (2015)
Les deux premiers jeux Witcher étaient des RPG utilisables, mais Wild Hunt a quelque chose de plus. Il propose un monde ouvert vaste et riche à explorer (le plus grand jamais réalisé jusqu’à Red Dead Redemption 2), des centaines d’heures de quêtes magnifiquement écrites et de quêtes secondaires à entreprendre, un complot épique concernant la guerre, l’amour, la trahison, la paternité et bien plus encore et un casting de personnages bien dessinés à rencontrer (et parfois à faire l’amour ou à tuer). Accessoirement, Geralt of Rivia est l’un des tueurs les plus adorables de l’histoire du jeu vidéo. Quel plaisir de passer plus de 200 heures à le contrôler !

4. Red Dead Redemption 2 (2018)
Du point de vue de la conception de jeux, le western en monde ouvert de Rockstar est loin d’être parfait : s’éloigner même un tant soit peu du chemin prévu par une mission entraînera votre échec. Et pourtant, et pourtant, la présentation impeccable de Red Dead Redemption 2, une histoire déchirante, des personnages mémorables et une reconstitution magnifiquement détaillée et complexe de l’Amérique du 19e siècle en font un triomphe de créativité et d’artisanat. Rockstar a construit là un monde ouvert rare qui se sent vivant et vécu. Un jeu vidéo remarquable.

3. Dark Souls (2011)
Son prédécesseur Demon’s Souls a peut-être posé les bases, mais Dark Souls est le titre qui a popularisé un tout nouveau sous-genre de jeux vidéo : des RPG d’action à la troisième personne caractérisés par une difficulté extrême (mais juste), un combat serré, des combats de boss emblématiques, des niveaux complexes et une approche minimaliste de la narration qui laisse beaucoup de place à l’interprétation. Comment expliquer l’attrait qu’il y a à explorer de nouvelles zones, ou les merveilleux moments de réalisation lorsque vous activez un ascenseur ou que vous poussez juste un porte pour découvrir… Allez y jouer, vous le saurez !

2. The Last of Us (2013)
La plupart des gens qui parlent de The Last of Us deviennent lyriques. C’est un monde post-apocalyptique incroyablement réalisé que vous devez parcourir. Pensez juste aux girafes… Le moment où cette bête à long cou est apparue au coin de la rue est venue confirmer qu’il y avait quelque chose d’un peu spécial dans ce jeu. La suite imminente de ce jeu fera sans aucun doute partie des hits de la prochaine décennie.

1. The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017)
Malgré son génie créatif indéniable, Nintendo n’est généralement pas du genre à abandonner la formule éprouvée en ce qui concerne ses franchises les plus appréciées. The Legend of Zelda : Breath of the Wild est une exception, quelque chose d’unique. Dans les jeux Zelda, vous progressez généralement en explorant un surmonde jusqu’à ce que vous atteigniez un donjon, où vous trouverez un élément qui vous aidera à terminer des puzzles et à passer au suivant. Dans Breath of the Wild, vous disposez de tout ce dont vous avez besoin pendant la première heure du jeu, avant d’être dans un monde véritablement ouvert avec très peu de règles dictant ce que vous allez faire ensuite. BOTW est l’un des rares qui mérite réellement d’être exploré. Avec son mode de combat intelligent, ses donjons inventifs, ses personnages incroyablement farfelus, nous avons fait attendre la pauvre princesse Zelda dans le château pendant plus d’une centaine d’heures. Facilement le meilleur jeu sur Nintendo Switch, et pour nous, le plus grand de la décennie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here