Stan Lee n’est pas mort, ses héros vivent encore

0
351

Le géant des comics et des super héros, celui qui a révolutionné la BD et la pop culture avec Marvel, s’est éteint à l’âge de 95 ans.
Stanley Martin Lieber était né le 28 décembre 1922. Celui qui inventa les plus grands super héros, de Hulk et Iron Man et Spider Man en passant par les X-Men ou les Quatre Fantastiques est mort lundi matin à Los Angeles. Ceux qui ont incarné ses héros à l’écran, et son ex société, n’ont pas tardé à lui rendre hommage.

Mais pas seulement : Mark Hamill aura été l’un des premiers à le saluer : “Sa contribution à la pop culture a été révolutionnaire et ne peut être appréhendée complètement. Il était tout ce que vous pouviez espérer qu’il soit, et même plus. J’aimais cet homme et il me manquera toujours. On dit qu’il ne faut jamais rencontrer ses idoles de jeunesse. C’est faux.”

“Je te dois tout… Repose en paix, Stan. », a tweeté Robert Downey Jr, alias Iron Man au cinéma. Pour Hugh Jackman, alias a Wolverine, « nous avons perdu un génie créatif. Stan Lee était une force pionnière dans l’univers des super-héros. Je suis fier d’avoir été une petite partie de son héritage… et d’avoir contribué à donner vie à l’un de ses personnages.”

Les Comics ? Il les avait découvert dès ses 17 ans, en tant que simple assistant chez Timely Comics. C’est là qu’il deviendra Stan Lee, là aussi qu’il succèdera à un certain Jack Kirby en tant que rédacteur en chef. Le dessinateur de génie deviendra son grand ami et son complice. Entre « The King «  et « The Man », la complicité était totale, et le génie partagé. Et quand le boss de Timely Comics, devenu Atlas Comics, lui demande d’inviter un concurrent aux Justiciers de DC Comics, Batman et Superman, Stan Lee imagine n 1961 “Les Quatre Fantastiques ». Pas des héros lisses et parfaits, des êtres humains tourmentés mais dotés de super pouvoirs, combattant des méchants parfois émouvants.

La maison d’édition rebaptisée Marvel verra naître une foule de nouveaux super héros avec lequel nous avons tous grandi, et qui ont envahi le grand écran ces dernières années : Hulk, Thor, Iron Man, les X-Men, Daredevil, Doctor Strange. Et puis Peter Parker alias Spider-Man, son préféré. Avec à  chaque fois une apparition du maître dans le film, le temps d’un caméo devenu un rituel. Ce n’est qu’à la fin des années 90 que Stan Lee quittera la société Marvel, rachetée en en 2009 par Disney pour 4 milliards de dollars. Elon Musk, le fondateur de Tesla, résume bien ce que nous pensons tous, alors qu’un génie immortel nous a quittés : “Repose en paix, Stan Lee. Les mondes imaginaires et les merveilles que tu as créés pour l’humanité resteront à jamais. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here