Seiko SLA065, une plongeuse à la fois moderne et vintage

0
3721
Women diver explores the wrecks at the Bridge dive site on the island of Sint Maarten, Dutch Caribbean

Seiko propose une réinterprétation moderne de sa première montre de plongée créée en 1965.

En 1965, Seiko a présenté sa toute première montre de plongée, la 62MAS. Elle intégrait un calibre mécanique automatique et offrait une étanchéité à 150 mètres. Aujourd’hui, Seiko présente une nouvelle réinterprétation de sa célèbre montre de plongée de 1965 avec un cadran dont le design évoque la synergie séculaire de la technologie et de la navigation maritime.
Dans le cadre de la mission de Prospex, qui exprime la volonté de Seiko en matière de préservation des océans et son intérêt pour la protection des milieux aquatiques pour les générations futures, la maison nippone apporte son soutien à diverses organisations marines. L’une d’entre elles est un projet d’archéologie sous-marine dont le but est d’explorer des sites historiques afin de protéger leur patrimoine culturel. Parmi ces sites, se trouve l’île grecque de Fourni où reposent de nombreux navires qui ont coulé au 4ème siècle. Les chercheurs les étudient et les fouillent afin d’en savoir plus sur le système commercial maritime de la Méditerranée à cette époque. Le motif du cadran de cette nouvelle montre de plongée s’inspire de l’astrolabe, un ancien outil de navigation que les marins, dont peut-être certains ont bravé les côtes rocheuses de Fourni, utilisaient pour déterminer la latitude et l’heure de leur emplacement en fonction de la position des étoiles et du soleil, et ainsi faciliter leur navigation.

Cette montre est animée par le calibre 8L35, développé spécifiquement pour les montres de plongée et assemblé à la main par les artisans les plus qualifiés de Seiko. La rigidité et la précision du mouvement garantissent les plus hauts niveaux de performance possibles dans les environnements les plus exigeants, tant sur terre que sous l’eau.
Le Calibre 8L35, spécialement conçu pour les montres de plongée de Seiko.
Le biseau entre le boîtier supérieur et le côté du boîtier, ainsi que la surface autour de l’affichage de la lunette, bénéficient du polissage Zaratsu pour une finition miroir sans distorsion. Les index des heures, tout comme les aiguilles, sont recouverts d’une couche de Lumibrite, et le verre saphir bombé intègre un revêtement antireflet sur la surface intérieure pour assurer une grande lisibilité sous tous les angles. Le bracelet est fabriqué en silicone pour plus de résistance et de confort.


Cette montre rejoint la collection Save the Ocean et sera disponible dans les boutiques Seiko et chez les revendeurs agréés à partir de février 2023, en édition limitée à 1 300 exemplaires, pour 3000 €
www.seikoboutique.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here