Realme X50 5G, le smartphone sexy à moins de 400 euros du moment

0
37

Vous en avez assez de devoir débourser un millier d’euros pour un smartphone dernier cri ? Même Apple a fini par s’en rendre compte, c’est dire… Mais hormis l’univers de la pomme, vers quelle marque se tourner pour trouver la bonne affaire sous Android ?
Le rapport qualité-prix-design du moment se trouve clairement du côté de Realme, la petite marque qui n’en est déjà plus une, et qui monte très très vite. À tel point que cela nous rappelle les premiers temps de OnePlus, c’est dire !

Nous avons eu la chance, à la rédaction de Stuff, de pouvoir essayer le Realme X50 5G, demi frère de la version Pro lancée il y a déjà quelques mois de cela. Un smartphone à seulement 379 euros (et même 340 € avec une offre de remboursement de 30 € jusqu’à fin septembre), mais qui donne l’impression de valoir bien plus, avec son design stylé.

Bien sûr, le côté 5G ne va vous être des plus utiles en ce moment en France, et vous ne voyagez sans doute pas. Mais du coup, ce X50 5G embarque pour y faire face un processeur Qualcomm Snapdragon 765G avec 6, 8 ou 12 Go de RAM et 128 à 256 Go de stockage. Le tout avec une batterie solide de 4200 mAh, et une recharge rapide de 30W. Pas mal, non ?

Côté pile, le Realme X50 est le quasi jumeau du Pro, mais avec un écran LCD (et non Oled) 6,57 pouces 2400 x 1080 pixels, aux bordures fines, frappée d’un double poinçon pour les objectifs photo. Côté face, on retrouve un module photo à la verticale. Côté mensurations, il tient bien main, avec ses 163,8 x 75,8 x 8,9 mm, et sait rappeler sa présence en poche avec ses 202 grammes. Son absence de bordure d’écran incurvée évite quelques fausses manipulations comme ce peut être le cas avec un Oppo, par exemple. On apprécie aussi au quotidien son taux de rafraîchissement de 120 Hz, que l’on peut aussi passer en mode automatique, selon les circonstances. Rien à dire côté interface, avec une Realme UI aussi propre et efficace sur Android que le ColorOS de chez Oppo. A vous de ranger tout cela à votre gré, et c’est tant mieux.

Ceux qui n’aiment pas les codes apprécieront le lecteur d’empreinte positionné sur la tranche droite du terminal, rapide et efficace. Mais la reconnaissance faciale marche aussi vite et bien. Et en termes d’autonomie, là aussi, tenir la journée n’est vraiment pas un problème. Encore moins avec le chargeur 30 W fourni par Realme, pour récupérer 100 % de batterie en 55 minutes et 70 % en 30 minutes. Et globalement, il tient là aussi la promesse. Bien sûr, à ce niveau de prix, pas question de charge sans fil.

Et côté photo, cela donne quoi ? Les quatre capteurs proposés ne vous serviront pas en permanence, c’est sûr. Le module ultra grand-angle et le capteur principal 48 Mégapixels devraient vous satisfaire au quotidien, le macro et le monochrome étant moins essentiels. Il faut reconnaître, pour éviter un tant soit peu le bruit quand on zoome, que l’on aurait aimé y retrouver le téléobjectif avec zoom optiques x2 de son demi frère le Pro. Mais là aussi, le prix est la clé, et le package proposés est tout sauf décevant, surtout avec un mode nuit qui assure. Si la 4K vous tente, sachez aussi que vous pouvez saisir avec le capteur arrière des séquences vidéo en 4K en 30 im/s, 1080p en 120 im/s, et 720p en 240 im/s.

Au final, voici un smartphone aussi beau que bon, qui sait proposer tout ce que l’on attend d’un tel terminal au quotidien, en autonomie, ergonomie et photo, tout cela à un rapport qualité prix design imbattable. De quoi en faire un des bons plans nomades de cette rentrée, clairement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here