Puma dévoile sa première montre connectée sur l’Empire State Building

0
52

PUMA aura organisé « la session d’entraînement la plus haute de New-York » au sommet de l’Empire State Building pour présenter sa toute première montre connectée, déjà récompensée par plusieurs prix. Aux premières heures du jour, alors que le ciel était embrasé par la couleur jaune, emblématique de PUMA, 75 invités ont pu participer à une session d’entraînement HIIT, alternant exercices explosifs et courte récupération. Tous ont pu tester les fonctions clé de cette montre connectée, dont l’application PUMATrac.

Disponible dès aujourd’hui, la toute première montre connectée de PUMA fonctionne sous la technologie Wear OS de Google. Elle est dotée de la plateforme Snapdragon Wear 3100 de Qualcomm. Dévoilée début septembre, lors du salon high-tech IFA à Berlin, cette nouvelle montre connectée a d’ores et déjà remporté plusieurs prix de la part de publications technologiques et spécialisées.

Conçue pour aider les sportifs à s’entraîner, se motiver, suivre leurs objectifs et rester connectés pendant l’effort, la nouvelle montre connectée PUMA est l’une des plus légères du marché, dotée du système d’exploitation Wear OS. Elle associe le meilleur de la technologie et du sport dans un design sophistiqué, aussi esthétique qu’agréable au poignet, avec un boîtier ultraléger en nylon ajouré et aluminium. Son bracelet, texturé en silicone assure une bonne adhérence au poignet, tout en le laissant respirer pour transpirer le moins possible pendant l’effort. Cette montre se décline en trois coloris tendance. Autant dans son élément en salle de gym que dans la rue, elle prouve que le style a toute sa place dans les séances d’entraînement les plus poussées.

L’application pour les montres PUMATRAC, récemment lancée par PUMA, permet de suivre ses courses sur le système d’exploitation Wear OS de Google, en complément de l’application mobile gratuite de fitness PUMATRA qui connaît un franc succès. L’application suit les courses en extérieur comme en intérieur, en mesurant en continu la distance parcourue, la durée, le rythme cardiaque et les calories brûlées : les utilisateurs peuvent découvrir en un coup d’œil s’ils se maintiennent dans les objectifs. Ainsi, le téléphone reste à la maison et la montre prend le relais.

La montre connectée PUMA offre également le choix entre plusieurs cadrans interactifs, dont l’écran « Scorecard » qui affiche l’heure, la date et le rythme cardiaque, et permet de personnaliser les informations que l’utilisateur souhaite consulter en un coup d’œil. « Reach » remplit le cadran de cellules vertes (détail emblématique de la marque) dès que l’on s’approche de son objectif quotidien d’activité, tandis que « Heartrate » reflète la fréquence cardiaque au moyen d’une longueur d’onde colorée. Enfin, dans « Bounce », les données sont affichées dans un ballon de football ou de basket-ball (au choix) rebondissant. L’utilisateur peut également télécharger des photos de son compte Facebook ou Instagram, pour les afficher directement sur sa montre connectée – un moyen supplémentaire de personnaliser son cadran et de rester connecté… et, surtout, de rester dans la compétition.
Montre connectée PUMA, 279 €, puma.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here