Parrot Anafi, la (re)conquête du ciel

0
280

Le bon génie français compte sur son nouveau drone pliable 4K pour faire de nouveau de l’ombre au Mavic de DJI… Alors ?

Il était temps. Face au géant chinois aux moyens limités et aux produits redoutables, à commencer par le Mavic Air, Parrot a connu bien plus qu’une zone de turbulences. Mais le pionnier Français de la high tech, tel un chat à sept vies, retombe toujours sur ses pattes. Son nouveau drone, fer de lance de sa stratégie 100% consacrée aux bestioles volante désormais, pourrait lui permettre de remonter la pente, et de reconquérir le ciel.

Cet Anafi vise qui ? Aussi bien les professionnels que les particuliers. C’est un drone ultra portable, compact, robuste, léger et pliable, qui  surtout embarque une bonne stabilisation, une caméra 4K HDR avec zoom 3x et un capteur 21 MP. Il est léger (seulement 320 g) se ranger dans une petite sacoche, peut voler pendant 25 minutes et atteint une vitesse de pointe de 55 km/h. De quoi affronter le vent sans pour autant y perdre en qualité photo et vidéo.

Sa recharge via USB-C permet de le recharger avec n’importe quel chargeur de téléphone ou via votre powerbank préférée. Une bonne occasion de se débarrasser d’un encombrant chargeur de batterie propriétaire de plus !

Autre atout : sa caméra stabilisée sur trois axes et sa nacelle qui permet de filmer à 180 degrés de haut en bas. De quoi permettre des angles de prise de vue des plus inattendus et très créatifs. Pour les pros, il est aussi possible de faire des photos au format RAW et d’enregistrer des vidéos en mode Log. Vous pourrez aussi stocker vos images sur carte microSD plutôt que dans la mémoire interne du drone. Qui dit mieux ?

Fourni avec une radiocommande plutôt compacte, cet Anafi mesure 24,4 cm de long pour 6,7 cm de large replié. De quoi passer dans n’importe quel sac. Avec un prix de 699 euros, soit 150 euros de moins que le Mavic Air, cette véritable caméra volante devrait séduire plus d’un amateur de photo et de vidéo aérienne. A commencer par vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here