L’iPhone d’Apple a (déjà) 15 ans

0
64

Un iPod à écran large avec commandes tactiles, un téléphone mobile révolutionnaire et un terminal Internet révolutionnaire..

Les gens oublient que, lorsque Steve Jobs a annoncé la naissance de l’iPhone, en janvier 2007, l’industrie était inondée de combinés dotés d’écrans minuscules et de claviers délicats.

Avec son énorme écran multitouch 3,5 pouces et son accéléromètre intégré, l’iPhone a défié une industrie dépourvue d’innovation. La plupart des rivaux se sont moqués. Sagement, Google a changé de cap, retravaillant son matériel et ses logiciels Android en cours pour suivre l’exemple d’Apple. iOS deviendra-t-il plus ouvert à l’avenir, comme peut l’être Android ? Les choses pourraient changer, compte tenu des poursuites à ce sujet auxquelles Apple est actuellement confronté.

Curieusement, cependant, l’iPhone d’origine était à la fois très fermé et très ouvert. Le plan d’Apple était que les développeurs utilisent des applications Web pour étendre ses fonctionnalités – doit la définition d’un écosystème ouvert. Mais les gens se sont plaints, la communauté des jailbreakeurs a montré ce qui était possible avec les applications natives, et l’entreprise a cédé. Un an plus tard, la première nouvelle application sur chaque iPhone était l’App Store.

En nombre, Android domine en raison de sa prévalence sur les appareils bon marché. Mais dans bien des endroits, Apple est en fait en avance. Le vrai gagnant, cependant, est la vision iPhone d’une petite toile vierge pouvant devenir n’importe quoi.

« Un iPod à écran large avec commandes tactiles ; un téléphone mobile révolutionnaire ; un communicateur Internet révolutionnaire. Ce ne sont pas trois appareils distincts. C’est un appareil – et nous l’appelons iPhone. »
Steve Jobs, 9 janvier 2007

Le rectangle noir a pris le relais, évinçant les caméras, les lecteurs de musique, les liseuses, les consoles, les téléviseurs, les instruments de musique et même les PC de la vie des gens. C’est drôle de voir comment un appareil qui a révolutionné la technologie a fait en sorte que la plupart des choses se ressemblent exactement.
Trois mois après le lancement, Apple a supprimé l’iPhone 4 Go et réduit de 200 $ celui de 8 Go. Les premiers acheteurs se sont plaints. Apple leur a accordé un crédit de 100 $. Quant à nous, notre premier iPhone trône toujours sur l’étagère, et s’il s’agit de passer des appels, eh bien il marche encore (à condition de le laisser branché !)

Regardez Steve Jobs dévoiler l’iPhone original au Macworld 2007 ici :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here