Les 10 bolides électriques les plus cool du Geneva Motor Show 2019

0
416

Il n’y a pas que le plein d’essence à la pompe dans la vie. Voici dix bonnes raisons de se laisser tenter par un moteur électrique. Suivez le guide… On a l’impression que l’industrie automobile a enfin atteint un point de basculement, que le moteur à combustion interne perd du terrain. Cette année, le Salon international de l’automobile de Genève foisonne de véhicules hybrides électriques. De nombreux constructeurs s’engagent à bannir totalement les carburants fossiles de leurs lignes. En plus des détournements urbains typiques et des engins familiaux à assistance électrique, nous avons eu droit à un certain nombre d’hypercars à couper le souffle qui exploitent l’électrification pour proposer des performances époustouflantes. Voici notre sélection des véhicules électriques les plus impressionnants, qui changent la donne sur le salon de cette année.

Pininfarina Battista
Le spécialiste italien du design à l’origine de certaines des voitures les plus belles au monde, Pininfarina, propose le premier modèle d’une gamme d’hypercars tout électriques extrêmement puissantes à venir. Seulement 150 modèles Battista seront produits, et chacun sera plus rapide qu’une Formule 1 actuelle. Le couple de 1900 chevaux et de 2 00 Nm développé par son propulseur électrique signé Rimac Automobili va faire passer cet engin 0 à 100 en moins de deux secondes. Reste à voir leur autonomie au vu d’une telle puissance… En tout cas, cette Battista prouve que même les voitures électriques peuvent être fun et insensées.

Concept Nissan IMQ
Cet engin familial très futuriste et anguleux n’est pour le moment qu’un concept. Ce SUV musclé seraitdoté du système de motorisation e-power de Nissan, qui intègre un moteur à combustion interne permettant de recharger les batteries embarquées. Cette technologie est déjà en vente, mais la société commencera à introduire une offre plus propre et plus verte dans la majeure partie de sa gamme.
Mais revenons au concept : ce système développe plus de couple qu’une GT-R et alimente les quatre roues pour des sensations de conduite fortes.
De plus, il est doté de la technologie Invisible-to-Visible (I2V) de Nissan, pour tout voir et tout savoir. Toujours pas impressionné ? Essayez ses pneus Bridgestone Connect, qui communiquent des données sur la charge, la pression, la température, le niveau d’adhérence. Sans oublier la nouvelle génération de la technologie autonome Pro Pilot.

Volkswagen ID. Buggy
Que les surfeurs se réjouissent ! La mythique voiture de plage est de retour, en mode électrique. Il s’agit en fait d’une nouvelle plate-forme de matrice d’entraînement électrique modulaire (MEB) signée VW. Une bonne base pour les nombreux modèles électriques du groupe VW, qui sera proposée aux fabricants de petites séries. Tout comme le Beach Buggy original, nous pouvions voir fleurir de nombreux petits engins, dotés d’un moteur électrique 150 kW / 204 ch. Espérons simplement qu’ils seront un peu moins en fibre de verre et plus résistants aux intempéries !

Peugeot e-208
Bonne nouvelle pour les amateurs de voitures électriques stylées et compactes. Peugeot annonce sa prochaine e-208, une version entièrement électrique de sa voiture star. Cette e-208 propose un moteur de 100 kW et une batterie de 50 kW, pour une autonomie pouvant atteindre 350 km avec une charge complète. Selon la marque française, une version à chargement rapide permettrait de récupérer 80% de charge en seulement 30 minutes.Cette petite urbaine sera dotée de systèmes d’assistance à la conduite semi-autonomes, ainsi que d’un nouveau système d’infodivertissement i-Cockpit.

Fiat Centoventi EV
Avec une version “proche de la production” du concept Honda Urban EV, le VW ID mentionné précédemment, la Buggy et la Peugeot e208, le salon de l’automobile de 2019 à Genève pourrait bien devenir l’année où de jolis véhicules électriques ont conquis le monde. Vous pouvez ajouter le concept Fiat Centoventi EV à cette liste, car sa silhouette carrée dévoile le futur modèle Panda et laisse entrevoir un bel avenir électrique pour la marque italienne.
Selon Fiat, les véhicules électriques Centoventi de base seront proposés avec une batterie d’une autonomie de 62 km, mais les clients pourront acheter ou louer des packs supplémentaires pour une autonomie totale d’environ 310 km.
Ajoutez à cela un intérieur minimaliste et un siège passager amovible pouvant être remplacé par une table pour ordinateur portable.

Audi Q4 E-tron
Audi se met aussi à l’électrique cette année avec un café électrique au milieu de son stand. Le Q4 E-tron succède au modèle E-tron, avec de nombreux indices stylistiques venues de son grand frère, ainsi que des dimensions extérieures plus athlétiques.
L’essieu arrière est alimenté par un moteur électrique de 204 ch, tandis qu’une unité plus petite assiste l’essieu avant, transmettant une puissance totale au-dessus de 300 ch. Attendez-vous à ce que ce modèle vienne jouer du coude avec la Jaguar I-Pace (Voiture européenne de l’année) quand il sortira, en termes d’autonomie comme de performances.

Seat el-Born
Ignorez son nom un peu discutable, car ce concept sportif de Seat mérite le détour, surtout uniquement alimenté par de l’électricité. Seat affirme que son concept est quasi prêt à passer en production, avec une batterie de 62 kWh et un moteur électrique hautes performances. Petit et trapu, ce petit bolide affiche ses intentions sportives, et devrait cartonner lorsqu’il sera mis en vente l’an prochain.

Alfa Romeo Tonale
Non, ce n’est pas un véhicule purement électrique, mais ce concept hybride rouge vif signé des pro des voitures de sport italiennes Alfa mérite toute votre attention.
Pourquoi ? Parce que ce SUV compact annonce chez Alfa l’introduction de la technologie hybride qui contribuera à réduire les émissions de CO2, sans rien sacrifier côté performances. Il partage sa technologie hybride avec la future Jeep Renegade et promet une expérience de conduite immersive, avec son écran 12,3 pouces et son système d’infotainement tactile 10,25 pouces.

Honda e Prototype
“Ils l’ont fait ! » Eh oui, Honda affirme que ce e Prototype, qui repose largement sur le génial Concept urbain EV de 2017, est prêt à être produit à “95%” et ressemblera à celui-ci lorsqu’il sera mis en vente.
Ce petit engin premium proposera écrans et caméras à la place des rétroviseurs, des poignées de portes pop up et un intérieur littéralement bardé d’écrans. Les informations techniques sont encore peu précises à son sujet, mais Akinori Myoui, designer senior chez Honda et responsable de ce ravissement visuel, explique que son intérieur a été conçu pour immerger le voyageur. “Le passager avant sera en mesure d’interagir avec le système d’infotainment, et de glisser toute information pertinente vers l’écran du conducteur”, a-t-il déclaré.

Kia Imagine
Non ce n’est pas une reprise du hit de John Lennon, mais un concept car symbolisant le futur langage design de Kia pour ses quatre portes électriques. La Kia e-Niro a déjà démocratisé la propulsion électrique, et rivalise en autonomie avec la Jaguar I-Pace. Mais le prochain modèle électrique de la marque semble vouloir s’attaquer à Tesla.

Le concept en soi est tout-à-fait admirable, avec une calandre en nez de tigr qui s’éclaire lorsque le conducteur approche, des jantes en aluminium infusées de verre acrylique et 21 écrans ultra haute résolution placés au sommet du tableau de bord.
“Ces 21 écrans incroyablement minces constituent une riposte humoristique et irrévérencieuse à la compétition entre constructeurs pour savoir quelle voiture aura le plus grand écran embarqué », explique en souriant Ralph Kluge, directeur général du design intérieur chez Kia Motors Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here