Le Fujifilm X-H2 remplace la vitesse de prise de vue par un puissant nombre de pixels

0
136

Le tout nouveau X-H2 est une avancée significative pour la gamme d’appareils photo compacts de Fujifilm. C’est le premier à dire au revoir aux capteurs de 20 mégapixels qui ont longtemps été un pilier de la gamme, en faveur d’un capteur de 40,2 mégapixels à résolution plus élevée, bon pour l’enregistrement vidéo 8K.

Physiquement, il n’y a pas grand-chose pour séparer le X-H2 du superbe Fujifilm X-H2S que nous avons examiné plus tôt cette année. Les deux intègrent le même processeur d’image X-processor 5, ont la même triple menace d’affichage d’état EVF / écran tactile rabattable / OLED et la même stabilisation d’image à 5 axes et 7 arrêts dans le corps. Ce dernier devrait contrecarrer les mains tremblantes même à des vitesses d’obturation plus lentes, tandis que vous pouvez passer à un record de 1/180 000 s dans l’autre sens.

Il offre le double de la résolution de son frère, mais le X-H2 dispose également d’un mode multishot qui combine une rafale de 20 clichés décalés en pixels à l’aide du logiciel PC de Fuji pour créer des clichés géants de 160 MP.

La prise de vue en continu a pris le pas sur la résolution globale, mais le X-H2 n’est toujours pas en reste, gérant la prise de vue RAW à 15 ips en pleine résolution, ou 20 ips légèrement recadrées à l’aide de l’obturateur électronique. La mise au point automatique à détection de sujet fait son retour, ainsi que 425 collimateurs AF manuels.
Les deux emplacements pour cartes font un retour, avec un choix de UHS-II SD et CFexpress Type B. CFexpress est essentiel pour l’enregistrement vidéo à 8K/30 im/s ou 4K/60 im/s, avec 10 bits, 4:2:2 couleur au format ProRes . L’enregistrement 4K à 120 im/s ne se trouve pas ici, uniquement sur le X-H2S, qui dispose également d’un arrêt supplémentaire de la plage dynamique.

Le X-H2 peut également produire BlackMagic RAW via HDMI, avec un port pleine taille sur le côté ainsi que des ports casque et microphone pour la surveillance. Il n’y a pas de limite d’enregistrement de 30 minutes, et il devrait rester suffisamment frais pendant près de trois heures d’enregistrement 8K continu (tant que vous ne tournez pas dans un désert).
Fuji a également lancé deux nouveaux objectifs aux côtés du X-H2. Tout d’abord, le XF 56 mm f/1.2. Il a une distance de mise au point plus courte de 50 cm par rapport à l’ancien modèle, de nouveaux éléments optiques pour réduire les aberrations chromatiques sur le capteur à nombre de pixels plus élevé du X-H2 et plus de lames d’ouverture pour un bokeh plus fluide.
Les propriétaires de GFX ne sont pas en reste : le moyen format GF 20-35 mm f/4 ultra large arrive en octobre.

Le Fujifilm X-H2 reste destiné aux professionnels, ou aux amateurs aux poches bien garnies. Il sera mis en vente vers la fin du mois de septembre et vous coûtera moins cher que le rapide X-H2S. Attendez-vous à payer 2249 € pour le boîtier uniquement, ou 2749 € pour un kit avec un objectif XF16-80 mm f / 4 R OIS WR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here