Jean-Charles de Castelbajac revisite la batterie en mode pop

0
77

Née en région parisienne en 1927, ASBA fabrique depuis presque un siècle des instruments à percussion La Maison ASBA collabore fréquemment avec de grands noms comme Joséphine Baker dans les années 30 pour développer des instruments à percussion pour sa nouvelle revue du Moulin Rouge.
Pour le retour de la marque, ASBA s’entoure de Jean-Charles de Castelbajac afin de créer un modèle iconique, en réponse à la mythique batterie bleu Blanc Rouge ASBA de 1970 du groupe Martin Circus.

Jean-Charles de Castelbajac a toujours été inspiré par le Rock and Roll. La musique est au cœur même de son processus créatif. Les amitiés ou les collaborations avec les New York Dolls, Téléphone, Heldon, Malcom McLaren, les Sparks, Elli et Jacno et tant d’autres aujourd’hui, ont ponctué sa vie.
Il était donc logique qu’il ait envie de repenser des instruments. La collaboration avec ASBA était naturelle. Graphisme, rythmes, couleurs et sons, Jean-Charles de Castelbajac a repensé la batterie ASBA entre l’héraldisme et le Bauhaus. Les couleurs primaires et l’omniprésence du noir en sont la signature. Jean-Charles de Castelbajac, par ce travail, veut rendre hommage aux mythiques batteurs qui ont rythmé sa vie : John Bonham, Ginger Baker, Jim McCarty et Ron Bushy.
Fabriquée dans l’atelier de ASBA à Lyon, cette batterie est éditée à 27 exemplaires numérotés en hommage à l’année de  création de la marque. (9.127€) www.asbadrums.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here