Huawei dégaine son HarmonyOS pour se passer d’Android

0
67

L’équipementier chinois a profité d’une conférence de développeurs pour expliquer qu’il avait les moyens de vivre sans Android. Son arme : son propre système d’exploitation.
La réponse du berger à la bergère : alors que Huawei fait office de dommage collatéral dans la guerre commerciale entre Etats-Unis et Chine, le géant chinois montre qu’il a les reins assez solides pour se passer d’Android, l’OS nomade de Google.

Richard Yu, le patron de Huawei, vient en effet de présenter à Dongguan le nouveau système d’exploitation du géant chinois, alternative à Android : HarmonyOS.
HarmonyOS est un système open source, permettant aux développeurs de créer des applications dédiées, et pouvant être déployé sur de nombreuses machines. « Harmony OS est complètement différent d’Android et d’iOS », a expliqué Richard Yu, directeur exécutif de Huawei.  Si nous ne pouvons plus utiliser Android, nous pourrons passer toutes nos applis sur HarmonyOS ». Et ce en seulement “deux jours », affirme-t-il.
Face à Apple et Google, Huawei, fort de son chiffre d’affaires de 108 milliards de dollars, n’a plus qu’à se créer un écosystème d’applications pour pouvoir se débrouiller seul face aux géants américains. Et le pousser à le faire serait tout sauf une bonne nouvelle pour la Silicon Valley.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here