Honor MagicBook 16, élégant, puissant et au bon prix

0
62

Le Honor MagicBook Pro 16 est un ordinateur portable à grand écran relativement abordable avec un châssis en métal. Il promet des sensations fortes haut de gamme sans vous ruiner.

Le message tacite d’Honor est que vous obtenez un design et des performances comparables à un Apple MacBook Pro 16 beaucoup plus cher pour moins de la moitié du prix. Mais est-ce vraiment le cas ? Oui, en quelque sorte, en quelque sorte, non, peut-être… Bref, ça dépend.

Design
Tout d’abord, le boîtier en aluminium. C’est beaucoup plus agréable que le plastique, et Honor a fait un excellent travail côté finition. Il n’est pas brillant, car la finition anodisée disperse et adoucit la lumière réfléchie. Honor fabrique bien des téléphones audacieux, mais le MagicBook 16 est d’une autre trempe. Cependant, la sensation du MagicBook 16 n’est pas tout à fait la même que celle d’un MacBook 16 pouces. La force de frappe et les tapotements sur le boîtier se répercutent un peu plus sur l’ordinateur portable, car la construction interne ne les amortit pas de la même manière. C’est ce qui peut donner l’impression qu’un ordinateur portable est légèrement creux, là où les ordinateurs portables les plus joliment conçus semblent presque être faits d’une seule pièce de métal.

Vous n’obtenez pas cet effet ici, mais l’écran du MagicBook 16 est rigide, la flexibilité du clavier est minime et le boîtier ne se plie pas beaucoup lorsque vous le tenez par un coin. Il convient également de noter que certains ordinateurs portables 16 pouces plus chers, comme le LG Gram 16, ont beaucoup plus ce sens “creux” que ce que l’on ressent ici.
Dans le cas du LG Gram 16, c’est un choix délibéré car cet ordinateur portable est presque excessivement léger. Plus vous êtes prêt à laisser un ordinateur portable devenir lourd, plus vous pouvez le faire paraître dense. Le MagicBook 16 d’Honor pèse 1,84 kg. C’est environ 250 g de moins que le MacBook Pro 16, 650 g de plus que le LG Gram 16.

Le poids du LG Gram 16 est remarquable, celui du Honor ne l’est pas. Mais cela a du sens lorsque le MagicBook 16 se négocie sur la valeur. LG ne le fait pas dans la même mesure – alors que vous pouvez acheter un Gram 16 pour 1300 €. C’est beaucoup plus cher.
La sensation du MagicBook 16 est bonne au vu de son prix, mais c’est son apparence qui frappe vraiment. Des bordures d’écran minces, un format d’écran plus grand de 16 pouces et un style largement adjacent au MacBook avec juste assez de ses propres caractéristiques de conception pour sembler “inspiré par” plutôt que “une copie bon marché” d’un MacBook – tout est bon.

Ecran
Cela ne transparaît pas dans la substance du Honor MagicBook 16 dans tous les cas, mais c’est le cas à l’écran. Il s’agit d’un écran LCD IPS 1080p avec une surface mate et non tactile. Il n’y a pas de verre pour rigidifier la partie écran, ce qui rend sa rigidité d’autant plus impressionnante.
La couleur est excellente, comme le promet Honor. Il couvre 98,5% de la norme sRGB. C’est ce sur quoi tous les ordinateurs portables ont été jugés avant que tout le monde ne devienne obsédé par les écrans à gamme ultra-large, capables de rouges vifs. Vous ne les obtenez pas ici, mais l’affichage est suffisamment saturé pour les éditeurs de photos et pour que les films soient superbes.
Le MagicBook 16 a l’air percutant et coloré même s’il a une surface mate, qui apparaît généralement moins audacieuse que le type plus brillant s’il est affiché. Il a également un contraste légèrement supérieur à la moyenne, de 1 100:1, ce qui aide. C’est mieux que l’affirmation 1000: 1 d’Honor, mais le contraste variera légèrement d’un ordinateur portable à l’autre.
La luminosité maximale est aussi bonne que vous pourriez l’espérer d’un ordinateur portable de ce niveau, égalant ou battant certains qui coûtent bien plus de 900 €. Le Honor MagicBook 16 peut atteindre 357 cd/m, soit 10 % de plus que ce que nous considérons comme un « bon » niveau de luminosité pour un ordinateur portable haut de gamme. Encore une fois, les résultats ont battu la propre fiche technique d’Honor. Respect.

Il fonctionne de concert avec la finition mate pour vous permettre d’utiliser le Honor MagicBook 16 à peu près n’importe où. La lumière directe du soleil n’est pas un problème majeur. Cet Honor MagicBook 16 a même un taux de rafraîchissement inhabituellement élevé pour un PC non gamer, de 144 Hz. La plupart des ordinateurs portables de style polyvalent comme celui-ci ont toujours des écrans à 60 Hz, qui rafraîchissent leur image à moins de la moitié de la vitesse. Après avoir effectué un test de mouvement rapide sur le Honor MagicBook 16, nous pensons que sa clarté de mouvement ne correspond pas à un panneau OLED ultra-réactif. Il y a encore un peu de flou, mais il surclasse l’affichage moyen à 60 Hz.
Des inconvénients ? Il s’agit “juste” d’un écran Full HD. Les petites polices n’ont pas la fluidité à haute densité de pixels d’un écran 1440p ou 4K. L’une des meilleures alternatives haute résolution que nous ayons vues à cette taille se trouve dans le Lenovo Legion 5, un joli numéro 1600p avec un taux de rafraîchissement de 165 Hz. Mais c’est un PC de jeu qui coûte un peu plus cher et pèse beaucoup plus.
Comme mentionné précédemment, il n’y a pas non plus de couche tactile. Et, comme d’habitude, cela conduit à une lunette légèrement surélevée autour de l’écran car il n’y a pas de vitre plate couvrant l’écran. La surface supérieure est en plastique, qui est beaucoup moins cher et plus facile à rendre non réfléchissant que le verre.

Clavier et pavé tactile
Un écran lumineux diffusant les reflets ajoute beaucoup de crédibilité au Honor MagicBook 16 en tant que machine de travail sérieuse. Mais comme vous pouvez le voir d’un coup d’œil rapide, il n’a pas de clavier sérieux de style Lenovo ThinkPad.
Comme dans tant d’autres domaines, ce clavier s’inspire des MacBook d’Apple, mais heureusement du style le plus récent. Apple a «inventé» le clavier ultra-plat, mais a depuis reculé, en en introduisant un plus substantiel dans le MacBook Pro 16.
Le clavier du Honor MagicBook 16 est toujours peu profond. Sa sensation est rapide plutôt que charnue, mais la touche enfoncée ressemble au moins plus à un clonk qu’à un clic.
Il n’y a pas de pavé NUM pour éloigner les touches du centre du cadre, mais nous avons pris quelques jours pour nous coucher dans sa disposition. Par rapport à un Dell XPS 15, la rangée de touches la plus à gauche est compressée, ourlée par ces grandes grilles de haut-parleur noires. Quelques milliers de mots et quelques dizaines d’incidents de verrouillage des fautes de frappe/CAPS plus tard, cependant, nous sommes enfermés dans son style.
Ce n’est toujours pas notre préféré pour la saisie longue, mais ça va. Le Honor MagicBook 16 dispose également d’un joli rétroéclairage à deux niveaux.
Le clavier reçoit un haussement d’épaules acceptant, mais les raisons pour lesquelles nous n’en sommes pas tombés amoureux sont le résultat de choix délibérés. Cependant, son pavé tactile déprécie l’ordinateur portable dans son ensemble.
Les ordinateurs portables coûteux ont des pavés tactiles en verre. Celui-ci est en plastique. Certains tampons en plastique peuvent se rapprocher de la sensation du verre en utilisant une surface légèrement texturée. Fraîchement sorti de la boîte, le Honor MagicBook 16 est collant et grinçant, beaucoup moins lisse que l’Acer Vero que nous avions en test en même temps.

Performances
Le Honor MagicBook 16 est une machine performante, même si Honor se soucie clairement tout autant du style. Il dispose d’un processeur AMD Ryzen 5 5600H avec 16 Go de RAM et d’un SSD de 512 Go – beaucoup de RAM, beaucoup de stockage.
Lorsque vous le démarrerez pour la première fois, vous remarquerez que Honor a en fait divisé le SSD en deux disques, mais ouvrez-le et vous trouverez un seul SSD Samsung à l’intérieur. Il est capable de lire et d’écrire juste une fraction au-dessus de 3500 Mo/s.
Le Ryzen 5 5600H est également un mini-monstre, beaucoup moins limité dans la quantité d’énergie qu’il peut utiliser que l’Intel Core i7-1165G7 que vous trouverez dans de nombreux ordinateurs portables à ce prix. Il est plus proche d’un chipset Intel de la série H, que l’on trouve dans les ordinateurs portables Windows de station de travail.
Dans Geekbench 5, le Honor MagicBook 16 marque un excellent 6355 points, similaire au score de l’ancienne version Intel du MacBook Pro 16. Le nouveau MacBook marque presque deux fois plus, mais le fait que le processeur M1 Pro d’Apple soit un artiste époustouflant n’est pas nouvelles.
Le score du MagicBook 16 est également jusqu’à 2000 points supérieur à celui d’un ordinateur portable Intel basse tension normal, soit une amélioration d’environ 50%. Il y a beaucoup de puissance sur le robinet ici.
Cela dit, nous trouvons que les alternatives Intel à ce niveau sont plus amusantes à tous points de vue. Le Honor MagicBook 16 dispose d’un processeur graphique Radeon à 7 cœurs qui, au mieux, correspond à peu près à l’Intel Xe de l’Acer Vero, et est parfois largement dépassé par celui-ci.
Les deux gèrent des fréquences d’images dans les années 30 basses à moyennes dans Skyrim Special Edition, avec des graphismes réglés sur 1080p, Medium. Les zones urbaines animées de The Witcher 3 fonctionnent à environ 25-28 ims dans le MagicBook 16, plus comme 30 ims dans l’Acer Vero. Il s’agit de paramètres bas, 1080p, donc une chute à une résolution de 900p est une bonne idée dans les deux cas.
Le contrôle plus récent montre une disparité beaucoup plus grande. Avec des réglages bas, un rendu à 720p et une mise à l’échelle à 1080p, le MagicBook 16 gère 35 ims dans la même scène de jeu que l’Acer Vero atteint 45 ims.
Il s’agit d’un ordinateur portable puissant, mais vous n’apprécierez cette puissance que si vous utilisez en grande partie des travaux gourmands en CPU. À en juger par nos tests, il est légèrement pire pour les jeux qu’un ordinateur portable mince et léger alimenté par Intel. De nombreux ordinateurs portables équipés de ce processeur ont également des cartes graphiques dédiées. Le MagicBook 16 ne le fait pas.
Le Honor MagicBook 16 est également moins puissant sur batterie qu’il ne l’est lorsqu’il est branché. Cependant, nous parlons toujours de scores de référence comparables à ceux d’un bon processeur Intel Core i7 – vous ne remarquerez pas la différence lors de la plupart des travaux.

Autonomie
Cette limitation fait partie d’une stratégie AMD qui contribue à rendre les ordinateurs portables avec ses processeurs si attrayants. Ils ont tendance à durer plus longtemps sans charge.
16 heures d’autonomie ne semble pas irréaliste avec certains ordinateurs portables alimentés par AMD. Le Honor MagicBook 16 ? Il n’atteindra pas ces sommets car il dispose d’un processeur plus puissant conçu pour combler l’écart de performances entre les ordinateurs portables et les PC. Mais ce n’est pas mal.
L’une des premières choses que nous avons faites avec le Honor MagicBook 16 a été un test de streaming YouTube. Cela a duré huit heures et demie. C’était à un taux de rafraîchissement d’affichage de 144 Hz. En descendant à 72 Hz, une heure de streaming n’a pris que 9 % de la batterie, ce qui suggère qu’elle peut durer plus de 10 heures.
Une surveillance plus poussée pendant que nous écrivions des articles et faisions une navigation légère suggère qu’une utilisation mixte légère verra la batterie durer environ huit heures. Vous obtenez une journée entière d’utilisation, ce qui n’est pas mal pour un ordinateur portable avec un processeur de performance.

Nous avons aussi été très satisfaits de la quantité de bruit générée par le MagicBook 16. Tout en écrivant des documents et en faisant un peu de navigation, il est silencieux. Pas de bruit de ventilateur, pas de gémissement de bobine. Rien. Même après avoir joué à Control pendant un certain temps, le vrombissement des ventilateurs n’était pas vraiment audible sur la bande originale du jeu.
C’est un véritable éloge car, désolé les amis, bien qu’ils occupent une grande partie de la plaque du clavier, les haut-parleurs du Honor MagicBook 16 ne sont pas très bons. Il n’y a pas de basses, les médiums sont minces, le volume maximum est faible et bien que les grilles orientées vers le haut évitent toute situation de blocage des haut-parleurs, le champ sonore finit par être plus étroit qu’un bon ensemble de haut-parleurs orientés vers l’extérieur.

Honor semble suggérer que cet ordinateur portable possède un connecteur USB 2.0. Il a en fait deux USB-A classiques USB à 3 vitesses sur sa droite, deux USB-C sur sa gauche. Il n’y a en fait pas d’USB 2.0 lents ici.
Le Honor MagicBook 16 dispose également d’un HDMI pleine taille, toujours utile, et d’une prise casque/micro. Il n’y a pas de port pour carte mémoire, mais elles sont rares de nos jours.
Enfin, le Honor MagicBook 16 dispose d’une webcam à l’ancienne qui se trouve dans le pourtour de l’écran, et non dans le clavier. Il s’agit d’une caméra 720p de base qui produit une image avec beaucoup de bruit dansant dans des conditions d’éclairage intérieur typiques. Tout comme votre webcam d’ordinateur portable moyenne, en d’autres termes, mais c’est toujours beaucoup plus agréable à utiliser que l’ancienne.

Verdict
Le Honor MagicBook 16 est un ordinateur portable performant de grande valeur qui combine un tas de caractéristiques admirables. Il a une belle coque entièrement métallique. Son écran est grand mais l’ordinateur portable lui-même n’est pas si gros et lourd que vous éviterez de le transporter. L’écran offre de bonnes couleurs et une luminosité maximale puissante.
Comme d’autres ordinateurs portables Honor, le MagicBook 16 est une excellente affaire. Certes, le pavé tactile est en plastique et ses haut-parleurs ne sont pas bons. Et bien que le Ryzen 5 5600H ait du punch, ses performances dans les jeux que nous avons essayés sont un peu moins bonnes que celles que vous obtiendriez d’un ordinateur portable à processeur Intel basse tension, qui semble beaucoup moins puissant sur le papier.

L’avis de Stuff
Note : 4/5
Le MagicBook 16 est un autre hit signé Honor. C’est un ordinateur portable d’apparence élégante, mais il y a des économies claires qui ont ét aides, ce qui se traduit par un pavé tactile médiocre et des haut-parleurs qui le sont tout autant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here