Gamescom 2019 : Le top 7 des trailers à voir absolument

0
57

La Gamescom, en Allemagne, est le plus grand salon du jeu vidéo qui soit au monde. Et même si il ne peut rivaliser avec l’E3, il regorge toujours d’annonces phares et des bandes annonces à voir absolument. Cette fois-ci, les studios ont mis l’accent sur des jeux attendus, comme Death Stranding et Avengers de Marvel, mais aussi annoncé des créations originales et tentantes comme Disintegration et The Touryst. Vous n’avez pas suivi le flot de nouvelles de cette semaine ? Voici les sept must see de cette Gamescom 2019.

Death Stranding

Ne vous inquiétez pas: vous n’êtes certainement pas le seul à regarder cette bande-annonce et à vous dire : “Qu’est-ce que… qu’est-ce que je viens de regarder ?” Death Stranding, la dernière aventure originale de maestro Hideo Kojima, de Metal Gear, semble vouloir élever l’étrangeté à un niveau encore jamais vu auparavant. Il ne s’agit là que de la première des trois bandes-annonces publiées à la Gamescom. C’est dingue, et on veut en voir plus.

Need for Speed Heat

Need for Speed ​​n’ayant pas connu un succès dantesque sur cette génération de consoles, EA continue d’essayer de déterminer ce que cette franchise de longue date devrait être de nos jours. Ce Heat vous proposera une ville à routes ouvertes à explorer, avec des courses de rue itinérantes et illégales la nuit. C’est pile le genre de truc que l’on attend de cette série.

Marvel’s Avengers

Square Enix n’avait pas montré de véritable gameplay lors de l’annonce de Avengers de Marvel lors de l’E3 de juin, mais nous avons maintenant une idée précise de ce à quoi s’attendre de cette aventure non cinématographique. Cette longue bande-annonce offre un aperçu de tous les membres clés et de leurs différents styles de jeu, et présente une grande variété de missions et comment décimer les méchants.

Gears 5

Le grand shooter d’automne de Microsoft aura révélé un autre élément clé de l’équation durant cette Gamescom, avec ce premier aperçu du mode Horde renforcé de Gears 5. Désormais, chaque personnage est traité comme un héros unique avec des charges variées et des capacités spéciales, ce qui signifie que la composition de l’équipe est importante. Cela semble être une véritable évolution de la formule de ce jeu attendu pour le 6 septembre.

Disintegration

Bon nombre des annonces importantes de la Gamescom concernaient des jeux et des franchises déjà connus, mais quelques titres originaux ont aussi attiré l’attention. Disintegration est l’un d’entre eux. Imaginé par Marcus Lehto, co-créateur de Halo, et son studio V1 Interactive, ce jeu de tir à la première personne vous surprendra au volant de Gravcycles dans une histoire mettant en scène des robots auxquels ont été implantés des esprits humains sur une planète en ruines. L’avenir ! Disintegration débarquera en 2020.

Kerbal Space Program 2

Les explorateurs de l’espace, les petits Kerbals verts, débarquent. Kerbal Space Program est devenu culte entre sa simulation addictive et ses créatures charmantes. La suite vous propose d’explorer de nouveaux territoires avec l’ajout de colonies spatiales et d’autres types de véhicules. Il est aussi censé être plus simple à maîtriser, ce qui sera sûrement un soulagement pour beaucoup. Ne manquez pas Kerbal Space Program 2 en 2020.

The Touryst

Voici quelque chose d’un peu différent. On adorait The Touryst, chez Nintendo, qui mettait en lumière une aventure de Legend of Zelda sur une île mystérieuse. Ce jeu regorge de distractions amusantes, bien sûr, mais aussi de donjons, de pièges, avec en sus un retour encore plus amusant sur le dernier jeu Switch développé par Shin’en, Fast RMX. Rendez-vous en novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here