Xbox Series X – Tout ce qu’il faut savoir de la prochaine Xbox de Microsoft

0
50

“La Xbox Series X, révélée il y a quelques mois, sera notre console la plus puissante et la plus rapide jamais conçue, construite pour une nouvelle génération”, viennent d’affirmer les équipes de Microsdoft. Elle placera le joueur au centre de l’expérience de jeu. À sa sortie, en fin d’année, la Xbox Series X s’installera comme la nouvelle référence en termes de puissance, de vitesse et de compatibilité.
”
La Xbox Series X, jusqu’à présent connue sous le nom de Project Scarlett, sera donc la Xbox la plus puissante de tous les temps, avec quatre fois la puissance de traitement de la Xbox One X et la possibilité d’exécuter des jeux en 4K à 60 images par seconde, du 120 im/s et du 8K étant faisables à l’avenir.

Ce cuboïde noir a un look spécial, un faux air de PC, mais Microsoft affirme que sa conception lui permet de fonctionner silencieusement, qu’elle soit posée verticalement comme horizontalement. Le pad Xbox de nouvelle génération a également été dévoilé. Sa forme le rend apparemment confortable pour un plus large éventail d’utilisateurs, et comme le DualShock 4, il dispose désormais d’un bouton de partage. Vous aurez également un D-pad amélioré, un peu comme celui que l’on trouve sur la manette sans fil Xbox Elite Series 2.

On a maintenant plus de détails sur la technologie derrière la nouvelle génération de Xbox Series X, avec Digital Foundry, site de référence sur le hardware et les performances liées au gaming. Trois caractéristiques essentielles définissent la nouvelle génération de Xbox : puissance, vitesse et compatibilité.


La plus puissante des Xbox
Dès les débuts de la conception de la Xbox Series X, l’équipe en charge souhaitait proposer la plus puissante des Xbox. Encore fallait-il définir ce qu’allait représenter l’idée même de puissance pour la génération à venir. Dans le passé, cette idée de puissance pouvait se résumer aux capacités graphiques d’une machine : des consoles 8 bits aux consoles 16 bits, de la 2D à la 3D, de la SD à la HD, pour en arriver à la 4K.
Aujourd’hui, les joueuses et les joueurs sont habitués à profiter de jeux tournant à 60 images par seconde (60 frame per second – fps – en anglais), répondant au doigt et à l’œil et d’une qualité graphique irréprochable. Les développeurs se sont adaptés, ont trouvé des solutions, comme adapter la résolution de manière dynamique pour ne rien perdre en qualité graphique sans pour autant compromettre le nombre d’images par seconde. Mais ce genre de manipulations reste une manière de contourner les limitations techniques et les contraintes inhérentes à la génération actuelle de machines.

L’équipe le savait : il était nécessaire d’imaginer une machine capable de faire tourner des jeux en 4K et à 60 images par seconde, sans que les développeurs ne soient obligés d’avoir recours à des compromis. Mais ils sont allés plus loin pour atteindre des performances que l’on pensait alors inconcevables sur console, comme inclure la possibilité de monter jusqu’à 120 images par seconde pour les jeux les plus exigeants et compétitifs. Si la résolution et le nombre d’images par seconde sont des décisions créatives qui doivent rester entre les mains des développeurs, l’équipe voulait s’assurer que la console serait capable de supporter à la fois les besoins des jeux les plus exigeants comme celles de titres tournés vers l’esport, tout en satisfaisant les créateurs indépendants aux idées innovatrices.

« Pour la Xbox Series X, nous avons réussi le plus grand saut entre deux générations en termes de système sur une puce, explique Sebastien Nussbaum, et nous pouvons en dire autant de l’interface de programmation applicative. C’est un honneur de pouvoir continuer à compter sur la confiance de Microsoft. La Xbox Series X sera le fer de lance de l’innovation technique de cette génération et cette innovation restera à la pointe, grâce à l’écosystème DirectX. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here