Essai – Volvo XC40 T3 : l’élégance suédoise

0
115
New Volvo XC40 - exterior

Elle fut l’auto de l’année, titre hautement convoité s’il en est, en 2018. La gamme du XC40, un SUV bien dans l’air du temps, se décline vers le bas avec un original moteur trois cylindres. Nous l’avons essayé. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Le titre de « voiture de l’année » n’est pas nécessairement synonyme de ventes en hausse (la Porsche 928, titrée en 1978 en témoigne !). Néanmoins, dans la cas de la Volvo XC40, cela a fonctionné puisque dès le début de sa carrière, le constructeur suédois aux capitaux chinois a vu les rythmes de fabrication à la hausse. En même temps, quoi de plus logique ? Les SUV sont à la mode et ce « petit » modèle dans la gamme Volvo possède tous les attributs qui font la renommée du constructeur suédois. Même avec ce « petit » moteur d’entrée de gamme, un trois cylindres 1.5 (le downsizing – la réduction de la taille des moteurs) est à la mode.

C’est vrai qu’il est stylé !
Carrément. Nous avions essayé sur ce même site la version T5, un quatre cylindres turbo plein d’allant avec ses 247 chevaux. Le T3, bien plus modeste, n’a rien à lui envier, car il a droit lui aussi à la finition R-Design, avec les jolis sièges, la moquette orange, le double sortie d’échappement, et le becquet en haut du coffre. Stylé !

Et sous le capot ?
C’est là où Volvo joue finement. Pour avoir une offre plus attractive, en ces temps troublés de chasse au CO2 et de malus démultiplié, Volvo joue la diversification. Outre l’s Diesels D3 (150 ch) et D4 (190 ch), outre les essences quatre cylindres T4 (190 ch) et T5 (247 ch), Volvo propose ce T3 aux valeurs de consommation réduites.
On note avec plaisir que ce même trois cylindres sert de base à la version T5 Twin Engine, une hybride rechargeable donnée pour 1,8 l/100 de consommation, si l’on parvient à la recharger comme il le faut !
Enfin, ce n’est pas tout : le XC40 P8 Recharge sera le premier véhicule 100 % électrique de Volvo : avec 408 ch et 400 km d’autonomie, il promet une belle efficacité.

Et au volant, ça donne quoi ?
Bien que le T3 soit une version d’accès, elle n’a rien d’une auto au rabais. On retrouve en effet les mêmes éléments qui font le succès de la famille XC40. Intérieur sobre et raffiné, position de conduite parfaite avec d’excellents sièges, sono correcte (l’excellentissime –on pèse nos mots !) système Bowers & Wilkins reste toutefois l’apanage des plus grandes Volvo. Ensuite, même si l’on a pu apprécier la vivacité de la T5 lors d’un précédent essai, le T3 tient son rang, et sans rougir. Valeureux à tous les régimes, efficace lors des reprises, il donne un bel allant à ce SUV qui, dans cette motorisation, a de quoi faire office d’auto familiale !
Enfin, côté techno, le XC40 dispose de toutes les aides à la conduite qui, cumulées, le mettent à la lisière du niveau 3 en autonomie. Et il y a quelques attentions sympa : un mode « livraison » permet à un livreur de disposer d’un code pour vous placer un colis dans le coffre (il ne peut pas ouvrir les autres portes de l’auto) et on peut aussi la prêter à des amis qui peuvent la faire démarrer sans clé grâce, là aussi, à une App et un code… Moderne, non ?

Son point fort ?
Un style affirmé, chic et un peu décalé, une belle qualité de construction, un confort intérieur exceptionnel, beaucoup d’espace dans un gabarit contenu, et cette petite touche de chic scandinave en plus !

Le verdict de Stuff
On retrouve les fondamentaux d’une Volvo, même dans ce format compact : confort, silence, qualité des équipements et de l’ergonomie. Ce moteur T3 lui va bien au teint !

 

Les chiffres clé
Moteur 3 cylindres en ligne, 1477 cm3, turbo
Puissance : 156 à 5000 tr/mn
Couple : 265 Nm à 1850 tr/mn
Boîte de vitesse : manuelle, 6 rapports
Poids : 1684 kilos
Vitesse maxi : 200 km/h
0 à 100 km/h : 9,4 secondes
Conso officielle / de l’essai : 7,1 l/100 / 8,7 l/100
Prix : gamme à partir de 31.650 € (version d’essai R-Design à partir de 38.170 €)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here