Essai – Volkswagen Golf GTI TCR : la super GTI

0
183
VOLKSWAGEN GOLF GTI TCR

Avant l’arrivée de la très techno Golf 8, prévue en mars 2020 dans les concessions et dont l’on vous reparlera à coup sûr, nous avons essayé la 7ème génération en version GTI TCR, une auto très performante et pourtant très fréquentable au quotidien. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Qui ne se souvient pas de la Golf GTI ? De cette auto simple et performante, qui a nourri les fantasmes de tous ceux qui avaient déjà le permis au tournant des années 80 ? C’est simple, la GTI est devenue non seulement un mythe, mais l’exemple qui a servi d’exemple aux autres constructeurs pour lancer leurs propres compactes dynamiques. Le plus incroyable, dans l’histoire, c’est qu’en 7 générations et 43 ans de carrière, la Golf GTI a réussi à rester une référence. Cette version TCR en sublime le potentiel.

Vous avez dit TCR ?
C’est une formule de course (World Touring Car Racing), basée sur des autos de série. La Golf TCR est donc l’une des concurrentes, qui s’est illustrée en remportant une victoire dès son premier week-end de course, puis deux championnats dans la foulée. Si l’auto de course est très impressionnante en étant 40 cm plus large que celle de série, cette dernière ne manque cependant pas d’ambition.

Concrètement, ça s’exprime comment ?
C’est très simple. Prenez une Golf 7 GTI Performance. Sous le capot, optimisez le moteur pour qu’il passe de 245 à 290 chevaux, toujours servis par l’excellente boîte de vitesse automatique à double embrayage et à 7 rapports. Ensuite, côté esthétique, abaissez le châssis de 20 mm, mettez un toit noir, des vitres arrières surteintées, de jolies jantes de 19 pouces, des nouveaux pare-chocs plus expressifs avec notamment un diffuseur à l’arrière, un béquet sur le toit et des décos latérales. Avec une telle allure, impossible de la rater.

Et au volant, ça donne quoi ?
Dr Jekyll et Mr Hyde. Déjà, l’ambiance intérieure est toujours aussi charmante, et totalement dans l’esprit GTI. On retrouve les sièges baquet avec leur tissu noir à bande rouge, une position de conduite idéale, une instrumentation assez classique (la dalle entièrement digitale, ce sera pour la Golf 8) mais où l’ergonomie et la qualité de construction sont exemplaires. Ensuite, ce qui séduit vraiment, c’est la force tranquille de la mécanique en usage quotidien, doublé d’un excellent confort de suspensions de la part d’un véhicule aussi racé (une certaine rivale française ne peut pas en dire autant). Le moteur est souple et gorgé de couple, ce qui rend la conduite très agréable, car cette GTI TCR sait aussi être un véhicule familial appelé à des tâches quotidiennes. Par ailleurs, quand on va chercher les performances, elles sont là, instantanées, accompagnées du son rauque du quatre cylindres et de la rapidité de la boîte automatisée. On remarquera d’ailleurs l’écart de performances avec la Golf GTI de première génération : avec son moteur 1600 et sa boîte 4 vitesses, elle faisait 110 ch, pointait à 185 km/h et accélérait de 0 à 100 en 9,5 secondes. A l’époque, c’était absolument remarquable. Aujourd’hui, la TCR fait 5,6 secondes et 260 km/h, tout en consommant moins en usage quotidien et en étant infiniment plus sécurisante.

Son point fort ?
C’est de réussir à faire le grand écart entre un niveau de performances impressionnant et une belle facilité d’utilisation, car elle est facile, confortable et logeable au quotidien. Peut-être moins radicale que certaines de ses rivales, elle aussi et surtout plus utilisable, plus polyvalente, et plus efficace dans un spectre d’utilisation plus large. Une vraie Golf, en somme !

Le verdict de Stuff
A l’heure où Volkswagen semble accélérer sa transition vers l’électrification, il est heureux de voir que la marque allemande sait encore proposer des automobiles aux passionnés.

Les chiffres clé
Moteur 4 cylindres en ligne, 1984 cm3, + turbo
Puissance : 290 ch à 5400 tr/mn
Couple : 380 Nm à 1950 tr/mn
Boîte de vitesse : automatique à double embrayage, 7 rapports
Poids : 1410 kilos
Vitesse maxi : 260 km/h
0 à 100 km/h : 5,6 secondes
Conso officielle / de l’essai : 7,7 l/100 / 9 l/100
Prix : à partir de 47.950 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here