Essai – Suzuki S-Cross Hybrid, beauté intérieure

0
99

Envie d’un SUV bien équipé, spacieux et, surtout, sobre  ? Le Suzuki S-Cross est là pour vous. Cette auto discrète se révèle fort agréable à l’usage. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
C’est un des petits SUV familiaux de Suzuki  : un peu plus grand que le Vitara (qui fait 4,17 m de long), le S-Cross affiche 4,30 m et une belle habitabilité  ! De plus, ses motorisations hybrides vous promettent une belle économie d’usage…

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
SX4, S-Cross, voici des dénominations qui étaient déjà connues chez Suzuki. Cette nouvelle S-Cross 2022 s’offre ainsi un relooking, que certains jugeront comme n’étant pas du meilleur goût. En effet, le design est violemment neutre, et la partie arrière, avec une section en plasti-chrome sous cache plastique rappelle les grandes années du tuning copié par les autos coréennes des années 90. Éloignons-nous de ces considérations bassement matérielles pour noter que le S-Cross 2022 propose deux motorisations hybrides, gage d’économies de carburant, et en ce moment, c’est un sérieux argument  !

Et sous le capot ?
Deux versions hybrides sont au programme  : une 1.5, 115 ch, avec boîte automatique. Ou, et c’est le cas de notre version d’essai, une 1.4, de 129 ch, qui offre moult configurations (boite manuelle 6 rapports, mais traction ou 4×4). Cette version propose un moteur 1,4 associé à un petit alterno-démarreur de 13,6 ch et 53 Nm, alimenté par une petite batterie de 0,35 kWh. Avec ces chiffres, vous vous doutez que le S-Cross n’est pas capable de se mouvoir en mode «  zéro émission  », mais la fée électricité lui donne un petit boost lors des démarrages et accélérations. De fait, la consommation officielle ressort à 5,3 l/100, ce qui est relativement peu pour un SUV essence  ! On verra, plus tard, ce qu’il en ressort lors de l’essai…

Et au volant, ça donne quoi ?
L’on pourrait se dire, au départ, qu’un petit moteur 1.4 japonais, dépourvu de turbo, sera pointu et que l’auto va être un vrai veau  ! Or, grâce à l’apport de la micro-hybridation, cette S-Cross bénéficie d’un surcroit de couple dès les plus bas régimes, ce qui fait que les évolutions en ville ou sur route se font dans une grande sérénité, sans qu’il soit besoin de tirer sur les rapports. Certes, les sensations de conduite sont violemment neutres  : la direction est assez démultipliée, les passages de rapports de la boîte 6 (manuelle) se font avec un levier, précis, mais aux débattements importants, le châssis est typé «  confort  », avec des mouvements de caisse appuyés dès que vous tentez de trajecter en virage. Et peu importe, en fait  : le S-Cross est fait pour apporter de la douceur aux déplacements familiaux et il le fait très bien  ! La version Style bénéficie d’un toit ouvrant qui apporte une belle dose de lumière dans l’habitacle  !

Son point fort ?
A l’issue d’un long essai, avec une bonne partie d’autoroute, la consommation ressort à 6,1 l/100, ce qui est remarquable pour un SUV essence et ce qui montre que l’hybridation façon Suzuki est vraiment efficiente  ! Sinon, le confort fait partie des points forts de cette auto.

Le verdict de Stuff 
Certes, son design ne fera pas retourner les têtes  ! Cependant, si l’on est dans une approche purement pragmatique de l’automobile et que l’on cherche de l’espace, un bon niveau d’équipements et une vraie sobriété sur la route, la Suzuki S-Cross se pose là.

Les chiffres clé 
Moteur  : 4 cylindres en ligne + petit moteur électrique
Cylindrée  : 1373 cm3
Puissance  : 129 ch à 5500 tr/mn
Couple  : 235 Nm à 2000 tr/mn
Boîte de vitesse  : manuelle, 6 rapports
Poids  : 1195 kilos
Vitesse maxi  : 195 km/h
0 à 100 km/h  : 9,5 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 5,3 l/100 / 6,1 l/100
Prix  : gamme à partir de 23390 €

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here