Essai – Renault Megane Estate E-Tech RS-Line : fusion food

0
70

Cette nouvelle Renault Megane Break («  Estate  ») mélange les genres  : un look sportif grâce à sa finition «  RS Line  », et une appétence «  green  » grâce à sa technologie hybride rechargeable. Et dans la vraie vie, ça donne quoi ? Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
La Megane, c’est un peu la vache à lait de Renault, depuis son lancement en 1995 en remplacement de la R19. La Megane en est depuis à sa quatrième génération, restylée en 2020, et c’est elle qui fait figure de fer de lance dans la stratégie d’électrification de Renault qui, outre la Zoe, offre également la Twingo électrique, la Clio hybride et le Captur hybride rechargeable, ces deux dernières ayant été essayées récemment sur votre site favori. C’est effectivement la plus logeable et la plus chère de la gamme «  E-Tech  » de Renault.

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Côté look, pas grand chose. La Megane Estate E-Tech (la version berline hybride rechargeable sera disponible au printemps 2021) est assez similaires aux versions à la motorisation conventionnelle, ne serait-ce que deux logos «  E-Tech  » sur les côtés de la carrosserie, et bien entendu, deux trappes, une à gauche pour le carburant, à droite pour l’électricité. En France, la Megane Estate E-Tech existe en finition Intens, ou dans cette RS Line de notre modèle d’essai, qui se distingue par de belles jantes de 17’’ et des sièges sport en Alcantara. Une belle allure sportive.

Et sous le capot ?
En bonne hybride, le Megane, tout comme le Captur récemment essayé, fait donc coexister un moteur essence (un 4 cylindres 1.6) avec deux moteurs électriques, alimentés par des batteries de 9,8 kWh, qui ont le mérite de se recharger rapidement (environ 5 heures sur une prise domestique, 3 heures sur une wallbox 3,7 kW, la Megane n’acceptant pas des recharges sur des prises à très haut débit). La puissance cumulée est de 160 chevaux, ce qui n’est pas rien, même si les valeurs de performances n’ont rien de vraiment sportif. L’autonomie annoncée est de 65 km en ville et de 50 sur route  ; c’est un peu optimiste, nous en avons fait une bonne grosse trentaine en conditions automnales (avec chauffage et radio), ce qui reste déjà très correct dans le cas d’un usage quotidien.

Et au volant, ça donne quoi ?
C’est très agréable, car la Megane sait conjuguer différents univers. Un  : on est bien installé dans les sièges baquet en Alcantara, face à un tableau de bord numérique clair et précis. Deux  : en ville et au quotidien, le moteur électrique est à la manœuvre la plupart du temps, et vous emmène en douceur et en silence. Si le Captur E-Tech a une vocation plus urbaine, la Megane Estate E-TEch, plus grande et plus logeable, fait figure de grande routière. Ses 160 ne seront jamais sportifs  : sa boîte de vitesse complexe (6 rapports, mais 2 pour les moteurs électriques, 4 pour le moteur thermique) fait état d’une démultiplication plutôt longue sur chacun des 4 rapports «  routiers  », mais elle permet de survoler le trafic en douceur et en sérénité. Enfin, côté tenue de route, la Megane n’a de leçons à recevoir de personne  : c’est sain, stable, franc et très agréable à mener sur route sinueuse  !

Son point fort ?
C’est d’avoir réussi à concilier l’espace à bord et la tenue de route traditionnelle des Megane avec la présence de deux moteurs électriques qui permettent de se déplacer en mode «  zéro émission  » au quotidien.

Le verdict de Stuff 
L’auto hybride rechargeable n’est pas vouée à être sans saveur. Dans cette définition RS Line, la Megane Estate E-Tech sait toujours distiller un vrai plaisir de conduite.

 

Les chiffres clé 
Moteur 4 cylindres en ligne, 1598 cm3 + 2 moteurs électriques
Puissance  : 160 ch à 5500 tr/mn
Couple  : 280 Nm à 3200 tr/mn
Boîte de vitesse  : automatique, 6 rapports (et c’est compliqué  !)
Poids  : 1678 kilos
Vitesse maxi  : 183 km/h
0 à 100 km/h  : 9,8 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 1,6 l/100 / 6,8 l/100
Prix : gamme Megane Estate à partir de 23.500 €, (modèle d’essai à partir de 41.300 €)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here