Essai – Renault Clio E-Tech Hybrid : dans l’air du temps !

0
53

La seconde voiture la plus vendue en France ne peut ignorer les vents qui soufflent sur son époque. La voici convertie à l’hybridation, et ça lui va plutôt bien ! Par Philippe Guillaume

C’est quoi  ?
La Clio, c’est une légende  ! En 1990, elle remplace la Supercinq et, depuis, elle en est à sa cinquième génération, alors que son succès ne s’est jamais démenti, puisque en tout, elle a été produite à plus de 16 millions d’exemplaires  ! La cinquième génération ne se distinguait pas tellement de la précédente, car le look était apprécié de la clientèle. C’est la qualité de la présentation intérieure et la précision des sensations de conduite qui a fait l’objet de l’attention des ingénieurs de chez Renault. Ainsi que les moteurs. D’ailleurs, pour être mieux en phase avec son temps, où chaque gramme de CO2 est traqué, la Clio se convertit à l’hybridation dans cette version dénommée E-Tech Hybrid.

Et sous le capot ?
Bien vu, c’est justement là que ça se passe, car peu de détails extérieurs permettent de distinguer cette version, à part le petit badge sur le coffre. Concrètement, Renault reconduit le moteur 4 cylindres 1.6 et lui ajoute un moteur électrique, assez puissant (49 ch) mais alimenté par une batterie à la capacité assez faible (1,2 kWh – avantage, elle ne pèse que 39 kilos, donc elle ne dégrade pas le comportement routier), mais qui a l’avantage de se recharger assez facilement, avec quelques freinages appuyés. De fait, l’atout de cette auto se dévoile surtout en ville, où Renault précise que l’on roule à 80 % du temps en mode électrique… Et si la batterie est assez chargée, on peut forcer le roulage en mode tout électrique, sur courte distance, où la Clio émet alors les mêmes bruits futuristes qu’une Zoe, pour prévenir les piétons !

Et à l’intérieur ?
C’est conforme à ce que l’on connaît de la Clio V, c’est à dire moderne et efficace. On est bien calé dans les sièges, assez fermes, et la position de conduite est bonne. L’écran entièrement numérique du tableau de bord, et la tablette de l’info-divertissement en position verticale se distinguent un peu des concurrentes, mais le tout est lisible et ergonomique. En réalité, le fonctionnement est peu différent de celui d’une Clio à boîte auto. On laisse l’électronique décider quel type d’énergie convient à l’instant donné, et on se laisse conduire en souplesse.

Et au volant, ça donne quoi ?
En ville, c’est carrément génial, car effectivement la Clio hybride fonctionne la plupart du temps sur les batteries. Quand le moteur thermique prend le relais, on n’entend qu’un râle lointain, la transmission et la transition entre les deux modes font preuve d’une grande souplesse, et on se laisse bercer sans trop s’imaginer ce qui se passe dans la salle des machines. Là, par contre, c’est compliqué  : Renault a fait le choix d’une boîte de vitesse complexe, avec deux rapports pour le mode électrique et quatre pour le thermique, mais tout ceci reste assez transparent pour le conducteur. Dans tous les cas, les changements de vitesse sont presque imperceptibles, et ce qui en ressort, c’est la grande relaxation que l’on ressent au volant. Pour une auto du quotidien, c’est remarquable.

Et à part ça ?
Renault s’électrifie et c’est cool. Si la Clio est une hybride pure, les Captur et Megane offrent une technologie hybride rechargeable, avec 160 ch sur la route et une bonne trentaine de kilomètres d’autonomie sur les batteries. On vous en reparle bientôt  !

Le verdict de Stuff
La technologie est up-to-date, l’agrément est réel, la consommation est contenue. La version hybride est sans conteste la meilleure des Clio, puisque son tarif reste compétitif face aux essence ou Diesel de même puissance. Vive l’hybride !

Les chiffres clé 
Moteur  : 4 cylindres en ligne + moteur électrique
Cylindrée  : 1598 cm3
Puissance  : 140 ch à 5600 tr/mn
Couple  : 144 Nm à 3200 tr/mn
Boîte de vitesses  : automatique, 6 rapports (mais c’est compliqué !)
Poids  : 1235 kilos
Vitesse maxi  : 180 km/h
0 à 100 km/h  : 9,9 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 4,3 l /100 / 5,4 l /100
Prix  : gamme à partir de 23.100 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here