Essai – Nissan GT-R, we love Godzilla !

0
37
The new GT-R boasts a thoroughly refreshed exterior look that adds a high sense of style to what is already considered one of the most distinctive-looking sports cars in the marketplace.

Dans le monde des supercars, une auto tient une place à part  : la Nissan GT-R ne fait rien comme les autres et bouleverse la concurrence. On adore. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Oh non, ne me dites pas que vous ne connaissez pas la GT-R  ! Depuis 1969, ces lettres symbolisent la voiture hautes performances de chez Nissan, aussi appelée Skyline par le passé. Elle a remporté de nombreux succès en compétition et est devenue une véritable légende au Japon, au point que le jeu vidéo Gran Turismo, qui a connu un succès planétaire, en a fait son égérie.

Le concept, c’est quoi ?
Une auto familiale, qui permet de loger deux ados à l’arrière et un sac de golf dans le coffre de 315 litres. Et une machine qui va botter le cul de toutes le supercar, avec un 0 à 100 annoncé en seulement 2,8 secondes : le genre de sensations que ne connaissent que les pilotes de chasse. Tout ceci grâce à un V6 biturbo plein de puissance et de couple (attendez toutefois de dépasser les 2800 tr/mn, que les turbos entrent en action), une motricité incroyable grâce à un châssis extrêmement sophistiqué et aux quatre roues motrices. Le pitch de la GT-R, c’est d’offrir des performances que ses concurrentes facturent au moins deux fois plus cher ; en contrepartie, on se contente d’un aménagement intérieur un peu moins sophistiqué, mais néanmoins bien agencé, avec notamment une console centrale revue il y a deux ans, et plus simple car elle est passée de 27 à 11 boutons. Enfin, on kiffe toujours autant les différents manomètres affichés par l’écran digital.

Justement, ça marche comment ?
C’est très simple. La boîte auto à 6 rapports comprend vos intentions et elle sait faire preuve de douceur ou de réactivité. Sous le capot, ce n’est pas de la grande industrie, mais de l’artisanat : chaque moteur est construit à la main par un ouvrier spécialisé, qui signe son œuvre d’une plaque. Ne vous attendez pas aux grandes orgues : le gros V6 gronde, un peu, et souffle, beaucoup, grâce au bruit des turbos. Mais en vitesse de croisière, seule un lointain feulement se fait entendre.

Et au volant, ça donne quoi ?
Le monstre est étonnement accessible avec un confort de roulage, de sièges et de suspensions qui est remarquable. Malgré la puissance, la boîte de vitesse est capable de passer la 6ème à 55 km/h sur le périphérique, tout en souplesse, tout en envoyant la 3ème à 200 km/h pour un dépassement sur autoroute allemande. D’ailleurs, dans ce pays, et sur les portions libres, on reste saisi par la vigueur des relances au-delà de 250 km/h. Mais il ne faut pas retenir que ces chiffres qui donnent des palpitations à la Sécurité Routière : la GT-R est sécurisante, facile à conduire, tout en offrant le grand frisson au besoin.

Et à part ça ?
On pourrait penser qu’elle est un peu dépassée, avec les années, face à une concurrence qui se renouvelle plus régulièrement. Mais le propre des vraies légendes est de traverser les années sans broncher. La preuve : une autre marque de légende, Grand Seiko, lui a consacré une montre hommage, tandis que pour 2020, la GT-R sera encore au rendez-vous, avec toutefois quelques évolutions techniques, sur le plan de la direction, des suspensions ou de la boîte de vitesse, un nouveau collecteur d’échappement en titane, de nouvelles jantes ou encore le retour d’une couleur bleue « Bayside », couleur dont se pare la montre Grand Seiko, limitée, elle, à 200 exemplaires.

Le verdict de Stuff 
La polyvalence et la facilité d’utilisation sont remarquables. Mais attention, quand on va la chatouiller, la GT-R dévoile des performances absolument hors du commun. Heureusement qu’il reste des autos comme celles-ci, politiquement incorrectes et pour les vrais passionnés.

Les chiffres clé
Moteur 6 cylindres en V, 3799 cm3, biturbo
Puissance : 570 ch à 6800 tr/mn
Couple : 637 Nm à 3300 tr/mn
Boîte de vitesses : automatique à double embrayage, 6 rapports
Poids : 1752 kilos
Vitesse maxi : 315 km/h
0 à 100 km/h : 2,8 secondes
Conso officielle / de l’essai : 11,8 l/100 / 14 l/100
Prix : gamme à partir de 99.911€

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here