Essai – MG4, une sérieuse offensive 

0
240

Née en Grande-Bretagne puis passée sous label chinois, la marque MG a quitté le créneau des petits roadsters ludiques pour entrer de plein pied dans la mobilité green. Cette MG4n’est pas que séduisante, elle constitue presque le meilleur deal du moment chez les autos électriques. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Si vous avez un peu de culture automobile, MG, c’était… pas ça  ! Avant l’arrivée de la Mazda MX-5, la MG B fut l’un des petits roadsters les plus produits au monde, une auto pleine de charme, que ce soit dans ses versions 4 cylindres, mais également les rares 6 cylindres et V8. Les fans d’autos plus anciennes se souviennent même des MGA, MG TD, véritables torpédos carrément old school, qui vous faisaient voyager dans l’espace et surtout dans le temps.

Plus proches de nous, il y avait la MG TF, petit cabriolet à moteur central, produit au milieu des années 90. Mais voilà  : dans les années 2000, MG a été racheté par BMW, puis cédé par ses derniers à un groupe chinois. Et depuis, tout à changé. D’ailleurs, MG propose divers SUV hybrides ou électriques, ainsi qu’avec la MG5, le seul break 100 % électrique du marché  !

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Tout, bien évidemment  ! Regardez attentivement le look de cette MG4. Certains aiment, d’autres pas, mais il est indéniable qu’elle adhère à des lignes assez futuristes  ; à l’arrière, les petites barres de LEDs sur le plan horizontal au-dessus des feux est particulièrement futuriste. Du coup, le fait qu’elle soit 100 % électrique n’est pas vraiment une surprise.

Et sous le capot ?
Que des moteurs électriques, bien évidemment, sur cette MG4  ! Deux motorisations sont au programme  : moteur de 170 ch et batterie de 51 kWh, ou bien, comme dans le cas de notre modèle d’essai, moteur de 204 chevaux et batterie de 64 kWh (dans ce cas, plus de 420 km d’autonomie sont annoncés, mais en réalité, et en hiver, il faut tabler sur 300 km). Trois niveaux de finition sont au programme, avec, dès le modèle d’entrée de gamme, un beau niveau d’équipement (recharge rapide à 117 kW, 4 niveaux de freinage régénératif, démarrage sans clé, feux à LEDs, double écran TFT, capteurs de stationnement arrière, fonction V2L). Et tout cela pour, bonus déduit, moins de 23000 €, ce qui est tout simplement imbattable. Notre version d’essai, en moteur haut de gamme, et finition Luxury (avec en plus, les sièges en cuir, la navigation en temps réel, la recharge rapide à 135 kW) s’en sort à moins de 30 000 €, bonus déduit. A nouveau  : c’est imbattable. Et une version 77 kWh avec deux moteurs (un dragster  !) est dans les cartons…

Et au volant, ça donne quoi ?
Plein de bonnes choses  ! Evacuons tout de suite les défauts, comme ça, c’est fait. Les suspensions sont un peu percutantes sur les grosses irrégularités à basse vitesse. L’info-divertissement est parfois un peu lent, et j’ai connu quelques bugs (les vitres électriques qui mettent plusieurs secondes avant de comprendre qu’il faut remonter et, comme il n’y a pas de clé de contact, et que c’est en s’asseyant dans le siège du conducteur que la fonction «  on  » est activée, le moment de validation par la pédale de frein n’est pas linéaire  ; une fois, il faut appuyer un peu, une fois, beaucoup). Bref, un petit peu plus de «  fine tuning  » serait le bienvenu. Mais pour le reste  : excellente sono, GPS précis, et surtout, bonne réponse à l’accélération, châssis agréable à mener, et, surtout, 300 km d’autonomie «  dans la vraie vie  » en hiver. En gros, on a les performances d’une Megane E-Tech au prix d’une Zoe. Et ça aussi, ça pose question.

Son point fort  ?
Soyons clairs  : MG démocratise l’auto électrique pour tous, avec des performances, une autonomie intéressante, une recharge rapide et un prix qui reste globalement amical. La vie à l’intérieur est agréable, le look est tranché et, dans les enchainements de virages, le plaisir de conduite est réel. Que demander de plus ?

Le verdict de Stuff  
On a beau retourner le problème dans tous les sens  : côté prix / prestations, celui qui cherche une voiture électrique moderne et efficiente va forcément se retrouver aiguillé vers cette MG4.

Les chiffres clé 
Moteur  : électrique synchrone a aimant permanent
Cylindrée  : – cm3
Puissance  : 204 ch
Couple  : 250 Nm
Boîte de vitesse  : continue
Poids  : 1685 kilos
Vitesse maxi  : 160 km/h
0 à 100 km/h  : 7,9 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 16,6 kWh /100 / 19,3 kWh/100
Prix  : gamme MG4 à partir de 22990 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here