Essai – Mazda MX-5 Seiza Edition : plus séduisante que jamais

0
43

S’il est bien une icône de la voiture plaisir qui franchit les années sans prende une ride, c’est bien la Mazda MX-5. Cette version RF Seiza Edition, disponible en série limitée, est plus désirable que jamais ! Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
C’est un mythe, c’est une auto de collection (les premières ont plus de 30 ans) qui roule et qui peut faire 300 ou 400 000 km sans problèmes, c’est un cabriolet encore hautement désirable, c’est tout cela à la fois. Quand, en 1989, Mazda décide de rendre hommage, à sa façon, aux cabriolets anglais des années 60 (les fameuses MG et Triumph), mais en les rendant fiables et accessibles, le constructeur japonais savait-il qu’il en produirait plus de 1,1 million, et que ce serait le cabriolet le plus vendu de l’histoire ? De fait, la MX-5 continue sa carrière pour le plus grand bonheur des fans et se décline régulièrement dans de belles séries limitées, comme cette Seiza Edition que nous avons eu le plaisir d’essayer.

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
C’est un peu de cosmétique et un peu de technique. On apprécie la peinture profonde bleue « Deep Crystal Blue » avec les contrastes noirs sur le toit, les belles jantes BBS noires de 17 pouces, le cuir Nappa blanc dans l’habitacle. Attention, dépêchez-vous, 110 exemplaires numérotés sont disponibles sur la base de la version RF (à toit rétractable et moteur 2.0). Et pour info, Seiza veut aussi dire « constellation » en japonais, ce qui renvoie à l’éclat de la peinture de cette belle auto !

Et sous le capot ?
On retrouve le 2.0 de 184 ch et 204 Nm, qui offre des sensations pures ! Dénué de turbo, il oblige à aller prendre un peu de tours pour avancer, mais offre déjà une belle souplesse à bas régime. L’accélération est continue, ensuite, les performances sont remarquables (le 0 à 100 est couvert en 6,8 secondes) et, cerise sur le gâteau, la sobriété est aussi au rendez-vous avec une auto qui consomme vraiment peu d’essence au regard des plaisirs qu’elle délivre !

Et au volant, ça donne quoi ?
C’est tout simplement fantastique ! Déjà, louons la qualité des intérieurs Mazda. On n’est pas dans l’esbroufe à l’allemande, à coller des écrans et du tout tactile partout. Par contre, l’ergonomie est impeccable, la position de conduite parfaite et, le cuir blanc de cette série limitée apporte un aspect qualitatif bienvenu ! Le système d’info-divertissement, géré par une petite molette rotative, est logique et ergonomique, mais pèche éventuellement par un écran rectangulaire un peu petit (comme dans l’Alfa Romeo Giulia), face aux dalles plus grandes de la concurrence. Ensuite, on retrouve des sensations de conduites pures et précises : le volant est direct, le levier de vitesse offre des débattements courts et précis, on a les fesses quasiment sur l’essieu arrière, et cette version RF prodigue moins de remous quand l’on se balade à basse vitesse, décapoté. Autant dire qu’entre la précision de la conduite, le moteur punchy et vif (il prend 7500 tr/mn dans un ronflement agréable), la légèreté de l’ensemble (à peine plus d’une tonne), on redécouvre le plaisir d’aller parcourir les départementales, sans même éprouver le besoin de rouler vite !

Son point fort ?
La polyvalence absolue ! Le toit rigide offre un peu plus de sécurité quand on la gare en ville qu’une capote souple et offre aussi une meilleure insonorisation sur long trajet. Douce et conciliante au quotidien, la MX-5 incite aussi à partir en balade, loin, sur des petites routes peu fréquentées au milieu d’un paysage bucolique. Et si notre série limitée vous paraît un peu inaccessible, sachez que la première MX-5 (en version cabriolet, avec moteur 1.5 de 132 ch) commence à 29 100 €.

Le verdict de Stuff 
Série limitée après série limitée, la MX-5 rappelle à quel point elle est indispensable pour les amateurs et ceux qui valorisent le plaisir de conduite sans avoir le budget nécessaire pour une hypercar.

Les chiffres clé 
Moteur : 4 cylindres en ligne
Cylindrée : 1998 cm3
Puissance : 184 ch à 7000 tr/mn
Couple : 205 Nm à 4000 tr/mn
Boîte de vitesse : manuelle, 6 rapports
Poids : 1072 kilos
Vitesse maxi : 220 km/h
0 à 100 km/h : 6,8 secondes
Conso officielle / de l’essai : 6,9 l/100 /7,2 l/100
Prix : gamme Mazda MX-5 à partir de 24900 €, modèle d’essai à partir de 40600 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here