Essai – Mazda MX-5, la star fête ses 30 ans

0
48

Elle a réinventé la joie de vivre automobile et a fait l’éloge de la simplicité et de l’accessibilité, sans renier au plaisir. La Mazda MX-5 fête ses 30 ans avec une version anniversaire, parée d’un bel orange !

C’est quoi ?
Petit flashback : dans les années 60, la Grande-Bretagne avait encore une activité automobile florissante et produisait quelques sympathiques auto qu’on appelait les roadsters : deux places, une capote pas trop étanche, un moteur vrombissant à défaut d’être vraiment puissant, et une bouille sympathique. Cela leur a permis entre autre de conquérir le marché américain et de faire rentrer des devises. Vous vous souvenez des Austin Healey, des Jaguar XK, des MG ? Eh bien la Mazda MX-5 en est l’hommage modernisé. Depuis son lancement en 1989, plus de 1,1 million d’exemplaires ont été construits, pour le plus grand bonheur des fans. C’est tout simplement le roadster le plus vendu au monde, ça méritait bien une célébration…

D’où cette version 30th anniversaire ?
C’est une initiative de Mazda qui va tourner au collector : 3000 exemplaires dans le monde. Vous voulez une bonne nouvelle : il y en a 200 pour la France, parmi lesquels 135 en version cabriolet, et 65 à toit « en dur » rétractable façon Targa. Vous voulez une mauvaise nouvelle : ils sont tous vendus, mais il reste le marché de l’occasion… ou une MX-5 standard, qui offre déjà bien des plaisirs.

Comment on reconnaît cette version 30th anniversaire ?
D’abord, au coloris orange. Une teinte pimpante, audacieuse et finalement très seyante à cette auto sportive et un peu décalée à la fois. Après tout, en moto, des marques comme Harley-Davidson ou KTM ont aussi du orange bien présent dans leur code couleur. Outre la carrosserie, on retrouve du orange sur les gros étriers Brembo à l’avant, des jantes spécifiques, sur les coutures des sièges Recaro spécifiques en cuir et Alcantara, ainsi que sur la planche de bord et les aérateurs. Une petite plaque numérotée indique la rareté de l’engin… Cerise a le gâteau : une montre Seiko spécifique offerte à chaque acheteur ! Ca, c’est de la petite attention qui fait chaud au cœur…

Et au volant, ça donne quoi ?
C’est toujours un bonheur : entre la position de conduite au ras du sol, les fesses quasiment au niveau de l’essieu arrière, les commandes parfaitement calibrées, avec une direction ultra précise, et un petit levier de vitesses aux débattements courts, fermes et précis, on est parfaitement connecté à l’auto. Le moteur délivre une puissance correcte (184 ch), mais au quotidien, c’est surtout sa souplesse et sa rondeur à bas régime qui séduisent. Ensuite, quand l’horizon se dégage, on apprécie sa vigueur dans les tours, sans atteindre toutefois des vitesses réellement répréhensibles. Avec elle, on redécouvre le plaisir d’aller parcourir les départementales, sans même éprouver le besoin de rouler vite, même si le châssis sport spécifique à cette version incite à une conduite un peu plus dynamique que dans une version standard. Par ailleurs, la MX-5 s’est récemment remise à jour, avec un système d’info-divertissement plus moderne (CarPlay et Android Auto), un radar de recul, les feux adaptatifs, la surveillance des angles morts…

Son point fort ?
C’est de vous donner le sourire quand on la découvre chaque jour dans son garage, c’est de décapoter, d’un coup de main en une fraction de seconde, c’est de se balader le nez au vent et de redécouvrir les senteurs de la campagne, c’est de vous garantir une relation sans soucis avec une fiabilité exceptionnelle et une consommation modeste…

Le verdict de Stuff
La MX-5, on l’aime, on l’adore, on la vénère depuis ses débuts tellement elle fait du bien au paysage automobile français. Cette version anniversaire apporte un chouette sentiment d’exclusivité, mais une version classique est déjà riche en petits bonheurs.

Les chiffres clé
Moteur 4 cylindres en ligne, 1998 cm3
Puissance : 184 ch à 7000 tr/mn
Couple : 205 Nm à 4000 tr/mn
Boîte de vitesse : manuelle, 6 rapports
Poids : 1030 kilos
Vitesse maxi : 219 km/h
0 à 100 km/h : 6,5 secondes
Conso officielle / de l’essai : 6,9 l/100 / 7,5 l/100
Prix : série limitée à 35500 €, gamme à partir de 26 400 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here