Essai – Lexus UX 300e, nouvelle ère

0
59

L’avenir, c’est l’électrique  ! Au sein du groupe Toyota, Lexus a posé des jalons avec le LF-Z Concept, un SUV de 544 chevaux, qui préfigure l’auto de demain. Mais pour l’instant, dans la rue, la marque japonaise propose le UX300e. Nous avons passé une semaine à son volant. C’est bien ? Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Le Lexus UX est un «  petit  » SUV (4,49 m de long tout de même) qui, lancé en 2018, représente la meilleure vente de Lexus en France. Il faut dire que sa technologie hybride le rend particulièrement sobre, tandis que ses lignes et son rapport prix / prestations en font un concurrent de taille aux fameux «  premium allemands  ». C’est sur cette base que Lexus, qui cultive le grand écart avec de belles berlines et de beaux coupés animés par des moteurs V8 (on vous en reparle bientôt) a choisi de proposer sa première VE  : la version 300e du UX est donc entièrement électrique, en attendant d’autres propositions du même genre, tant chez Toyota que chez Lexus. Le LF-Z est en effet annoncé à l’horizon 2025.

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
En réalité, il est quasiment impossible, à part d’avoir noté l’absence de sorties d’échappement, de distinguer cet UX 300e d’autres versions de la gamme. Quelque part, c’est tant mieux, puisque ce petit SUV plait  ! Même la trappe de recharge, dans l’aile arrière droite, est bien intégrée.

Et sous le capot ?
Justement, fini les moteurs thermiques  ! Le Lexus UX 300e utilise une batterie de 54,3 kWh (288 cellules de Li-Ion) qui alimente un moteur électrique de 204 chevaux (150 kW) et 300 Nm de couple instantané, et annonce une autonomie de 315 kilomètres en norme WLTP.

Et au volant, ça donne quoi ?
Déjà, on retrouve ses marques dans l’univers Lexus, à savoir un intérieur parfaitement agencé, une instrumentation lisible et ergonomique, un soin du détail que l’on doit aux maîtres Takumi qui ont dessiné cet habitacle. Seule fausse note  : le track-pad, pas super intuitif, qui permet de naviguer dans les menus. Une fois à bord, en ayant réglé sa position de conduite de manière impeccable, c’est le silence et la formidable gestion des bruits parasites qui impressionne. Le UX 300e est un véritable tapis volant, silencieux, souple, puissant, avec de belles reprises pour s’insérer dans le trafic, le 0 à 100 étant couvert en 7,5 secondes. Une vraie force tranquille  ! Côté autonomie, visez plus sur 250 kilomètres en conditions réelles, façon trajet boulot-dodo avec la clim’ et la radio…

Son point fort ?
C’est la facilité et la douceur d’utilisation, ainsi que le comportement routier, avec un ratio confort / précision de conduite qui est assez remarquable…

Le verdict de Stuff
On le sait, le groupe Toyota dans son ensemble (avec Lexus, donc), a plus été un précurseur de l’hybridation que de l’électrique pure. Cette UX 300e pose des jalons qui, en appelant d’autres évolutions, se savourent pleinement dans le cadre d’un usage quotidien.

Les chiffres clé
Moteur électrique synchrone à aimant permanent
Puissance  : 204 ch
Couple  : 300 Nm
Boîte de vitesse  : continue
Poids  : 1860 kilos
Vitesse maxi  : 160 km/h
0 à 100 km/h  : 7,5 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 17,1 kWh/100 / 22 kWh/100
Prix : gamme à partir de 49.990 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here