Essai – Lexus NX 450 h+ AWD, l’heure de la maturité

0
62

Longtemps chantre de l’hybride «  auto-rechargeable  », la marque Lexus change de paradigme  : première étape avant l’introduction de modèles 100 % électriques, l’hybride rechargeable avec cette nouvelle NX 450 h+, séduisante à bien des égards !

C’est quoi ?
Lancé en 2014, le NX a permis à Lexus d’aller croiser le fer avec les vedettes du segment premium, BMW X3, Audi Q5 et autres  ! Il était disponible dans une version essence (200t) mais c’est surtout dans sa version hybride (300h) qu’il fut le plus diffusé en France. Il était confortable et sobre, mais manquait peut-être un peu de brio à la conduite. Après un restylage en 2017, Lexus a décidé qu’il était temps de le renouveler entièrement. Bienvenue à cette nouvelle génération de NX  !

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Si les lignes générales sont assez proches de celle de la précédente génération (attention  : regardez bien les optiques et les prises d’air à l’avant, la calandre nettement plus expressive, et le bandeau lumineux qui traverse le hayon arrière, ce sont des indices qui signent le nouveau modèle), le gabarit a changé en subtilité (+ 2 cm en longueur et en largeur). Les dessous sont également nouveaux  : ils sont inspirés de la plateforme qui habille le Toyota RAV4 de dernière génération (et le Suzuki Across, aussi…), histoire de pouvoir faire un vrai gap technologique, dont on parle dans le paragraphe ci-dessous.

Et sous le capot ?
Tout comme avant, le Lexus NX existe toujours en version hybride «  auto-rechargeable  »  : il s’agit du NX 350, disponible en traction avant comme en version à 4 roues motrices (et il sort désormais 244 ch au lieu des 197 de la précédente génération). Mais la vraie nouveauté est l’apparition d’une version hybride rechargeable  : en associant deux moteurs électriques (un de 182 ch à l’avant, un autre de 54 ch à l’arrière) au 4 cylindres à cycle Atkinson de 2.5 (qui développe 185 ch), Lexus arrive à la puissance cumulée de 309 chevaux. Les moteurs électriques sont animés par une batterie conséquente de 18,1 kW, qui offre de 70 km à 98 km (valeur officielle, en ville…) d’autonomie. Toute cette cavalerie disponible est évidemment configurable (avec un mode EV, pour le forcer en tout électrique, ou un mode recharge, pour réalimenter les batteries en prévision d’un futur trajet urbain) et confère au NX 450h+ de belles performances  !

Et au volant, ça donne quoi ?
Ça commence bien puisque le NX de nouvelle génération a aussi complètement revu son espace intérieur. Le pad tactile a disparu au feeling un peu shadock a disparu et c’est une bonne chose  : on se retrouve dans un intérieur nettement plus moderne, avec une dalle tactile de 14 pouces à l’infographie nettement plus claire et évidente que par le passé. Les sièges en cuir bicolore de notre version d’essai F-Sport Executive sont très confortables, la position de conduite se règle à la perfection. Pour la suite, l’on attend avant tout d’un SUV Lexus un mélange subtil de douceur, de confort, de sérénité  : le NX 450 h+ offre tout cela, avec des démarrages en mode électrique et une autonomie «  dans la vraie vie  » qui dépasse les 70 kilomètres en usage quotidien. Voilà une belle performance, notamment face à certaines concurrentes qui ne peuvent pas en assurer autant. Ensuite, le moteur thermique prend le relais et la cinématique propre à Lexus / Toyota (ce fameux train épicycloïdal à l’effet CVT) s’améliore de génération en génération, et si l’on entend le moteur parfois s’emballer lors des reprises en montagne, il est silencieux la plupart du temps, si l’on adopte la conduite coulée qui sied le mieux à l’auto, malgré les suspensions adaptatives de cette version F-Sport. Autre bon point  : les consommations restent maîtrisées, même batteries vides  ; j’ai constaté 7,5 l/100 sur autoroute, 6,2 l sur nationale et la moyenne dépendra vraiment de votre capacité à recharger (avec un chargeur intégré à 6,6 kW, cela peut prendre 2 h 30… mais comptez 10 h, ou la nuit, sur une prise domestique). Enfin, l’auto se distingue tant par son confort à bord, sa bonne sono Mark Levinson à17 HP, le coffre correct (545 litres) et le niveau d’équipement (avec toutes les aides à la conduite possibles) et le sélecteur d’ambiance Omotenashi qui offre différents thèmes  !

Son point fort ?
L’autonomie en mode tout électrique en fait la reine du commuting  ! Et le reste de ses prestations en font une auto parfaitement recommandable pour toute la famille  !

Le verdict de Stuff
Plus stylé, plus moderne, avec un intérieur désormais en phase avec les leaders du segment, le NX 450 h+ combine une belle efficience en mode zéro émissions avec toutes les qualités de confort et de sérénité que l’on est en droit d’attendre d’une vraie Lexus.

Les chiffres clé

Moteur : 4 cylindres en ligne + 2 moteurs électrique
Cylindrée  : 2487 cm3
 Puissance  : 309 ch à 6000 tr/min
 Couple  : 227 Nm à 3200 tr/min
 Boîte de vitesse  : continue
Poids  : 2050 kilos
 Vitesse maxi  : 200 km/h
0 à 100 km/h  : 6,3 secondes
 Conso officielle / de l’essai  : 1,0 l /100 / 6,5 l/100 
Prix  : version d’essai NX 450 h+ AWD F-Sport Executive à partir de 76990 €, gamme NX à partir de 53490 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here