Essai – Hyundai Ioniq Electrique : rationnelle !

0
36

Au sein de la gamme Hyundai, c’est la Ioniq qui porte le plus haut l’étendard de l’éco-mobilité. Cette berline est en effet disponible en version hybride, hybride rechargeable, ou en 100% électrique, comme celle que nous venons d’essayer. Par Philippe Guillaume

1. C’est quoi ?
On va tout de suite éluder les sujets qui fâchent  : oui, elle est moche. Moche avec sa calandre en plastique gris et ses petites roues de 16 pouces (des 17 pouces sont aussi dispo, mais elles sont moins efficaces énergétiquement). Voilà, c’est dit. Sinon, on retrouve (à la calandre près) les lignes de la Ioniq, qui se sont inspirées, dans sa conception, ce celles de la Prius, qui fut certainement la référence en termes d’auto «  verte  ». Une fois que l’on fait abstraction de cela, la nouvelle signature visuelle à LEDs et la ligne de toit qui s’incline au niveau du coffre, tout ceci lui confère malgré tout un certain dynamisme.

2. A l’intérieur, c’est comment ?
La Ioniq a évolué récemment  : un nouvel écran tactile de 10,25 pouces (8 sur la précédente version) a fait son apparition, et on apprécie son ergonomie. La sono Infinity (5 hp, 2 tweeters, subwoofer) est très correcte, ce qui est important car une auto électrique, c’est silencieux  ! De même, une App, BlueLink, permet de gérer plusieurs paramètres à distance, comme lancer la climatisation ou vérifier le niveau de charge de la batterie. Enfin, on apprécie l’espace généreux à bord, la position de conduite naturelle et l’espace disponible autour de la console centrale. Enfin, l’équipement est complet  : sièges chauffants et ventilés, volant chauffant, caméra de recul, modes de conduite…

3. Et sous le capot ?
La précédente version de la Ioniq Electrique disposait de batteries de 28 kWh, ce qui était peut-être un peu juste. La nouvelle en embarque 38,3 kWh, ce qui est mieux, d’autant que le moteur électrique, qui faisait 120 ch auparavant, en fait désormais 136. De plus, on peut dire que l’efficacité énergétique, c’est le crédo de cette auto  ! Elle revendique en effet une consommation moyenne de 13,8 kWh/100 km, ce qui est plutôt peu. Dans les faits, on parvient, et en hiver, sur des trajets quotidiens urbains et péri-urbains, à se placer dans une fourchette entre 10 et 17 kWh, avec une moyenne de 14,7 lors de mon essai. De fait, sur les 311 km d’autonomie annoncés, j’en avais en réalité 270. Pas mal avec une batterie de contenance assez moyenne…

4. Et au volant, ça donne quoi ?
C’est une grande facilité de conduite  : bien installé à bord, on se laisse faire. La «  boite de vitesse  » consiste en trois boutons  : P, D, R pour reculer. Quatre modes de conduite (Eco+, limitée à 90 km/h, Eco, Confort et Sport) permettent d’avoir accès à différents niveaux de puissance et différents niveaux de récupération de l’énergie au freinage. Au quotidien, le mode Eco permet déjà d’avoir un niveau de puissance suffisante dans le trafic, et offre le plus haut niveau de récupération d’énergie. Au besoin, on peut modifier celle-ci grâce aux palettes au volant, histoire d’avoir un peu de «  roue libre  » quand ça roule avec fluidité. Bref, cette Ioniq Electrique est parfaite au quotidien, même si, en termes de qualité d’amortissement et de bruits de bord (grincements au niveau du mobilier du coffre, par exemple), Hyundai ne fait pas partie des premium.

5. Son point fort ?
Entre la douceur de sa conduite, sa sobriété réelle, son bon rapport prix / habitabilité / équipement et la capacité de supporter des charges rapides sur des prises de 100 kW, la Ioniq Electrique n’est peut-être pas la plus belle, la plus désirable, la plus puissante ou la plus hype des autos électriques, mais elle joue placé au quotidien.

Le verdict de Stuff 
La première génération de Ioniq Electrique s’était vendue à 60 000 exemplaires, dont 6000 rien qu’en France. Nul doute que cette nouvelle déclinaison, sobre et agréable en usage quotidien, fera encore mieux !

Les chiffres clé 
Moteur : électrique
Puissance : 136 ch
Couple : 295 Nm
Boîte de vitesse : transmission continue
Poids : 1527 kilos
Vitesse maxi : 165 km/h
0 à 100 km/h : 9,7 secondes
Conso officielle / de l’essai : 13,8 kWh/100 / 15 kWh/100
Prix : gamme à partir de 34.900 € (version d’essai Executive à partir de 41.050 €).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here