Essai – Honda X-ADV 750, le tueur de Tmax !

0
442
21YM HONDA X-ADV

En auto, la mode est aux SUV. Honda a été donc bien avisé de créer un «  SUV scooter  », le X-ADV, et de le faire évoluer à l’occasion de son passage à la norme Euro 5. Nous l’avons essayé. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Petit rappel des faits  : début 2017, Honda réalise que les SUV sont à la mode en automobile et se dit, tiens donc, pourquoi ça marcherait pas en deux-roues, d’autant que les gros trails sont aussi à la mode. Mais avec leurs SUV, les gens, ils veulent pas faire le Dakar, ils veulent juste aller bosser en se prenant pour des aventuriers. Ni une ni deux, Honda duplique, très judicieusement, le concept sur un scooter  : c’est le X-ADV, qui détonne dans la jungle urbaine avec son look de baroudeur. Un an plus tard, en 2018, Honda le faisait évoluer un peu avec un contrôle de traction et une compatibilité au permis A2. Et crac, trois ans plus tard, à l’occasion de sa mise en conformité à la norme Euro 5, voici la troisième évolution, qui vient souligner le succès du X-ADV, puisque plus de 7000 exemplaires ont été vendus en France.

 

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Si l’on reconnait bien la silhouette du X-ADV, pas mal de choses ont changé, en fait. Le nouveau moteur Euro-5 gagne en puissance et développe désormais 58 chevaux (de quoi faire la différence avec le Tmax 560, l’épouvantail de la catégorie des scooters, qui n’en fait que 47,5). Par ailleurs, la face avant change notablement, avec une identité visuelle plus marquée, soulignée par les nouveaux feux à LEDs, la bulle (réglage manuel) plus haute, l’épais sabot moteur. Pas à dire, il a quand même une sacrée gueule  !

 

Et côté techno ?
Là aussi ça évolue  ! Le nouveau tableau de bord TFT couleur connecté de 5 pouces est hyper complet et plutôt lisible, et se manipule via des commodos redessinés. Les modes de conduite intègrent un «  gravel  », destiné au tout-terrain, comme quoi ce scooter peut faire des rodns dans la terre  ! Et bien entendu, on peut paramétrer plein de choses  : anti patinage, gestion du frein moteur, réponse à l’accélération, gestion de la boîte de vitesse. Ca, un scooter  ? Bah oui, aussi  ! Enfin, côté aspects pratiques, ça évolue dans le bon sens avec un coffre sous la selle un (tout petit) peu plus grand, mais avec éclairage et prise USB. De même, un vide-poche a fait son apparition dans le tablier avant. Par ailleurs, démarrage sans clé, protège-mains et leviers réglables facilitent la vie au quotidien.

 

Et au guidon, ça donne quoi ?
Attention, le X-ADV est assez volumineux et pèse tout de même 236 kilos. De plus, sa hauteur de selle réclame un peu de jambes  : tout ça pour dire que si votre quotidien, c’est de l’ultra urbain ultra embouteillé, le nouveau Honda Vision 110 est peut-être mieux conseillé. Mais avec un peu d’espace, tout rentre dans l’ordre. On apprécie la position de conduite, droite et un peu en hauteur, pour dominer le trafic. La gestion de la boîte de vitesses est un peu molle en mode standard (mais on peut la régler en sport, ou la rendre un peu plus réactive via le mode «  user  », ou encore la gérer du bout du doigt grâce aux palettes au commodo gauche), mais le X-ADV démontre ensuite un vrai dynamisme. De plus, tenue de route impériale, freinage royal, suspension arrière en net progrès par rapport aux premières générations, bulle qui protège plutôt bien en position haute, tout concourt pour que l’on se sente bien et que l’on construise avec lui une chouette relation, au quotidien pour aller au boulot et le week-end sur de longs trajets, car ce X-ADV n’a pas de baroudeur que le look. Enfin, cette génération de moteur s’apprécie aussi pour sa sobriété  : en roulant cool, on peut rester sous les 4 l/100 (j’avais fait du 3,4 l/100 en balade dans le Morvan et en duo avec la précédente génération). Du coup, l’autonomie peut approcher les 300 kilomètres, ce qu’il avale d’une traite sans fatiguer son équipage.

 

Son point fort ?
Son look, évidemment, mais aussi le gros niveau de techno et d’équipements. Ce X-ADV est un vrai hybride, bien plus qu’un scooter, et peut tout à fait remplacer une moto par le plaisir qu’il procure et son niveau de prestations.

 

Le verdict de Stuff 
Le Tmax a toujours la cote auprès des fans de scooters, mais le look plus tranché du X-ADV, son comportement plus proche d’une vraie moto et son niveau d’équipement méritent vraiment que l’on s’intéresse à son cas. Une réussite, selon nous  ! Et si vous voulez une allure plus conventionnelle, ou dépenser un petit peu moins, le nouveau Forza 750 offre quasiment le même niveau de prestations pour 600 € de moins.

 

Les chiffres clé 
Moteur  : 2 cylindres en ligne
Cylindrée  : 745 cm3
Puissance  : 58 ch à 6750 tr/mn
Couple  : 69 Nm à 4750 tr/mn
Boîte de vitesse  : automatique DCT, 6 rapports
Poids  : 236 kilos avec les pleins
Vitesse maxi  : 170 km/h
0 à 100 km/h  : env. 4,5 secondes
Conso l’essai  : 4,5 l/100
Prix  : à partir de 12.299 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here