Essai – Ford Fiesta ST : l’héritière de la génération GTI

0
234
Race Red

VW Golf GTI, Peugeot 205 GTI, Renault 5 GT Turbo, Ford Fiesta XR2 : voici autant de voitures qui ont occupé l’espace des amateurs de plaisir de conduite à la fin des années 80. On pensait que l’esprit avait disparu. Heureusement, la Ford Fiesta ST le fait revivre ! Et avec un vrai brio… Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
La Fiesta, c’est la petite citadine de chez Ford ! Elle se faufile dans les villes, s’habille de parements chics en version Vignale, ou se prend pour une baroudeuse dans sa version Active, légèrement surélevée. Mais là où Stuff la préfère, c’est dans sa version ST, qui renoue vraiment avec l’esprit des GTI d’antan.

Race Red

Vraiment ?
Mais oui ! On a en fait une auto assez compacte (4,06 m de long sur 1,94 m de large), avec un moteur qui répond aux normes actuelles. En effet, la précédente Fiesta ST disposait d’un 4 cylindres 1.6 de 182 ch, puis 200 ch plus récemment. Ca, c’était avant : en 2018, la nouvelle Fiesta ST repose sur un 3 cylindres 1.5 turbo de 200 ch. Ce trois cylindres dispose même d’une fonction de « désactivation » : il tourne alors sur 2 cylindres, mais en réalité, c’est totalement imperceptible ! De fait, la consommation officielle mixte est de 6 l/100. Rajoutez 50 % de plus en réalité. Nonobstant, affirmons ici, haut et fort, l’excellence de ce « petit » moteur. Ce trois cylindres 1.5 est tout à la fois capable de tourner à 2000 tr/mn en sixième (80 km/h) et de se complaire du réseau secondaire. En ville, il ronronne à 1500 tr/mn sur les rapports intermédiaires. Sur petite route, il démontre un vrai gros couple dès 2500 tr/mn, et attaque la zone rouge sans jamais faiblir, avec une dose de hargne et de vivacité supplémentaires entre 5000 et 6500 tr/mn. Un vrai bon moteur de GTI, qui sait aussi se donner des airs de grande routière, en tournant à 3000 tr/mn en sixème à 130, dans un silence de fonctionnement appréciable. Et contrairement à d’autres trois cylindres, celui-ci ne vibre pas.

Et à l’intérieur ?
C’est parfait ! Les sièges baquet maintiennent parfaitement bien, l’instrumentation est quasiment complète (le système SYNC 3 fait référence dans le genre), la dalle d’info-divertissement au milieu du tableau de bord fait assez sérieux. L’instrumentation est complète, mais si j’avais été exigeant, j’aurais aimé des manomètres de turbo ou des cadrans de « G » pris, quand même, c’est une « Ford Performance », ou bien ?
Et au volant, ça donne quoi ? C’est cool ! Certes, les suspensions sont assez fermes et il n’y a pas de mode piloté : en même temps, c’est aussi une « GTI » au tarif accessible, ceci explique cela. Les sièges maintiennent magnifiquement bien, et entre le tempérament volcanique du petit 3 cylindres 1.5 et les sensations fortes au volant, on se dit que cette Fiesta ST est vraiment la digne héritière de la philosophie GTI !

Son point fort ?
Une réelle douceur de conduite au quotidien, pour qui saura se satisfaire d’un confort de suspensions assez ferme. Et un moteur souple, vif et volontaire à la fois !

Le verdict de Stuff
Le plaisir de conduite est tout aussi intense que le gabarit est compact ! La Ford Fiesta ST ravive une émotion que l’on ressentait avec les « bombinettes » des années 90. Grâce lui soit rendue !

 

Les chiffres clé
Moteur 3 cylindres en ligne, 1492 cm3, turbo
Puissance : 200 ch à 6000 tr/mn
Couple : 290 Nm à 1600 tr/mn
Boîte de vitesse : manuelle, 6 rapports
Poids : 1283 kilos
Vitesse maxi : 232 km/h
0 à 100 km/h : 6,5 secondes
Conso officielle / de l’essai : 6,0 l/100 / 9,1 l/100
Prix : gamme à partir de 23.200 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here