Essai – Fiat 500 X 1.3 150 DCT : la puce des familles

0
492

Après quatre ans d’existence, la Fiat 500 X se refait une petite mise à jour, cosmétique mais aussi technologique. Nous avons repris le volant de la version la plus performante, la 1.3 de 150 ch avec la boîte automatique à double embrayage. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
La Fiat 500, c’est à la fois un morceau d’histoire : la première fut lancée en 1936 ; la seconde, celle qui est dans l’imaginaire collectif, date de 1957, et c’est en 2007 que Fiat eut l’idée géniale d’en faire une icône néo-rétro. Ensuite, en se disant qu’une fois arrivés à maturité (mariage, enfants, etc…), les utilisateurs de Fiat 500 voudraient une auto plus grande tout en restant fidèle à leur marque : d’où la 500 X, aux volumes plus généreux et au gentil look de SUV…

Et qu’est-ce qui change ?
Pas grand-chose : l’allure générale reste la même, c’est surtout avec les feux (full LEDs, à l’avant comme à l’arrière) que la Fiat 500 X change et se dote d’une nouvelle identité visuelle, en reprenant celle de la petite 500, d’ailleurs. Par contre, sous le capot, une nouvelle génération de moteurs fait son apparition, pour mieux satisfaire aux normes de pollution actuelles. Ces moteurs, baptisés « FireFly », consistent en un petit 1000 3 cylindres (120 ch) et un quatre cylindres de 1.3, sur notre auto d’essai, développant 150 ch. Joli rendement, n’est-ce pas !

Et à l’intérieur ?
A l’intérieur, il y a un nouveau volant multifonctions et la dalle tactile d’info-divertissement, de 7’’, a aussi évolué, désormais compatible Apple CarPlay et Android Auto. Tout comme le graphisme des compteurs, plus clair et plus lisible. La technologie sécuritaire a également évolué, avec un système de lecture des panneaux de limitation de vitesse couplé au régulateur adaptatif, et l’alerte de franchissement de ligne active, qui peut automatiquement corriger la trajectoire de l’auto. La nouvelle 500 X dispose aussi de la gestion autonome des feux, tout comme d’un système de freinage automatique d’urgence. Démarrage sans clé, caméra de recul, capteur de pluie et surveillance des angles morts contribuent également à la sérénité au volant.

Et au volant, ça donne quoi ?
Sur la route, le « petit » 1.3 est vraiment étonnant ; disposant d’un couple vraiment solide, il permet des relances efficaces et sans temps mort, bien couplé à cette nouvelle boîte à double embrayage et 6 rapports, qui lui donne un allant digne d’une plus grosse cylindrée. Par ailleurs, les suspensions assez fermes grèvent un peu le confort au quotidien, mais garantissent une belle tenue de route et un vrai plaisir de conduite dès que ça tourne. En ville et à basse vitesse, par contre, la transmission génère quelques à-coups, c’est dommage.

Son point fort ?
La combinaison entre un look irrésistible, le bel espace intérieur et les capacités routières…

Le verdict de Stuff
Avec ce moteur 1.3 150 ch couplé à la nouvelle boîte à double embrayage, la nouvelle Fiat 500 X est surtout une excellente routière, avec un moteur plein de ressources et une tenue de route très sûre. Et son look reste plein de charme…

Les chiffres clé
Moteur 4 cylindres en ligne, 1332 cm3
Puissance : 150 ch à 5250 tr/mn
Couple : 270 Nm à 1850 tr/mn
Boîte de vitesse : Auto, double embrayage, 6 rapports
Poids : 1320 kilos
Vitesse maxi : 200 km/h
0 à 100 km/h : 9,1 secondes
Conso officielle / de l’essai : 7,4 l/100 / 10 l/100
Prix : gamme à partir de 20990 € (modèle d’essai Cross à partir de 25990 €)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here