Essai – Citroën C5X Hybrid 225, la reine du confort

0
327
Copyright William Crozes @ ContinentalProductions

La nouvelle C5X perpétue les fondamentaux des grandes berlines Citroën  : un look à part, un peu baroque, mais des qualités de confort qui en font la référence dans la catégorie. Le must pour ceux qui aiment voyager dans la ouate. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Impossible, avec deux doigts de culture automobile, de ne pas considérer que les grandes berlines Citroën ont toujours été un peu à part du reste de la production automobile. Souvent porteuses de grandes innovations, toujours un peu décalées, elles ont marqué l’histoire bien que leur succès et leur impact se soit amenuisé au fil du temps et des générations. Il n’empêche  : si l’on regarde en arrière, la généalogie composée des Traction Avant, des DS, CX, XM, puis C5 et C6 est réellement impressionnante. La nouvelle C5X s’inscrit dans cette lignée, c’est dire si elle a un peu la pression.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Tout, absolument tout  ! Déjà, il s’agit d’une grande berline, de 4,80 m de long et 1,86 m de large. Par rapport à une berline standard, elle est un brin surélevée, peut-être pour faire un clin d’œil a la mode actuelle des SUV mais aussi pour faciliter l’accès à bord. Le design est «  différent  » et en tous cas, très Citroën  ; d’ailleurs, si vous recherchez le concept car CXperience Concept, exposé au Salon 2016, vous en aviez déjà les grandes lignes. L’on retrouve donc le langage de la signature visuelle vue dans la dernière C4, dont nous vous avons proposé dans ces mêmes colonnes les essais des versions électriques et thermiques, et l’arrière peut surprendre avec ses deux ailerons superposés, censés optimiser les flux d’air et l’appui à haute vitesse. L’intérieur est également inédit, avec un espace généreux et un grand écran central dédié à l’info-divertissement. Enfin, pour ne pas rompre avec une autre grande tradition Citroën, celle du confort, la C5X dispose évidemment de ces fameuses suspensions à butées hydrauliques, dont on vous reparle plus bas  !

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Et sous le capot ?
Citroën se plie à l’air du temps et fait l’impasse sur les moteurs Diesel. C’est peut-être dommage, car cette techno est maintenant bien dépolluée et, au vu des qualités de confort de la C5X, cela aurait été l’engin idéal pour les dévoreurs de kilomètres – voire les taxis et VTC. L’on retrouve donc deux moteurs essence, le petit 1.2 3 cylindres Puretech de 130 chevaux (tiens, je suis curieux de voir ce qu’il donne dans une aussi grande berline  !) et le quatre cylindres 1.6 de 180 chevaux. Notre version d’essai était la Hybride Rechargeable  : elle complète le bloc 180 ch d’un moteur électrique de 110 ch, pour une puissance cumulée de 225 ch. Le moteur électrique est animé par une batterie de 12,4 kWh, ce qui lui donne une autonomie théorique en mode «  tout électrique  » de 55 kilomètres.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Et au volant, ça donne quoi ?
Je n’ai jamais conduit de DS ou de CX, mais avec cette C5X, j’arrive à me représenter ce qu’a toujours été l’univers Citroën, tant cette grande berline offre des sensations différentes du tout-venant du premium. En d’autres termes  : impossible de la confondre avec une Lexus ou une Audi, mais tant mieux, elle a sa propre identité  ! Ce qui frappe en premier, c’est bien évidemment le confort  ! L’espace à bord est généreux, les sièges sont moelleux (ils manquent un peu de soutien latéral en virage) et, tant l’ensemble moteur / boîte que les réglages du châssis ne vous incitent pas à une conduite dynamique. On commence d’ailleurs sur l’électrique, et, en été, avec la clim’ et la radio, j’ai pu faire 45 kilomètres de commuting en mode zéro émission, ce qui est tout à fait correct. Ensuite, le basculement vers le moteur thermique se fait dans le plus grand des silences  ; la C5X est bien insonorisée, avale les kilomètres avec sérénité. Les passagers arrière sont tout aussi bien logés, celui qui est installé à droite possède même un bouton, sur les côtés du siège avant, pour le faire avancer et gagner encore de la place.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Comme attendu, mention spéciale à ces fameuses suspensions à butées hydrauliques  : le principe est simple, en haut comme en bas du ressort, qui fait office d’amortisseur, se trouvent des petits coussins d’huile qui rajoutent de la progressivité tant dans les mouvements de compression que de détente. Résultat  : on a le sentiment de rouler sur un coussin d’air, sur un tapis volant qui survolerait les aspérités de la route. Évidemment, pour apprécier pleinement le système, il faut privilégier une conduite coulée, souple, et ne pas chercher à imiter Sébastien Loeb, autre icone Citroën.
Autre point positif  : un système hybride assez efficace, ce qui fait qu’en conduite cool, sur route, même avec les batteries vides, on peut viser une consommation de l’ordre de 6,5 l/100, ce qui est raisonnable pour une si grande berline. Des points négatifs  ? L’ergonomie du système d’info-divertissement ne m’a pas trop convaincue.

5. Son point fort ?
C’est bien évidemment ce mix d’espace à bord et de confort qui font de la C5X une voyageuse hors pair  ! Par ailleurs, le coffre est également gigantesque !

Le verdict de Stuff 
La C5X perpétue les valeurs fortes des grandes berlines Citroën  ! Avec elle, on est assurée de rouler «  différent  », dans une sérénité peu commune. Autre point fort  : côté tarif, c’est l’une des grandes routières les plus abordables du marché.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Les chiffres clé 
Moteur  : 4 cylindres en ligne, turbo + moteur électrique
Cylindrée  : 1598 cm3
Puissance  : 225 ch à 6000 tr/mn
Couple  : 360 Nm à 1750 tr/mn
Boîte de vitesse  : automatique, 8 rapports
Poids  : 1722 kilos
Vitesse maxi  : 233 km/h
0 à 100 km/h  : 7,8 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 1,3 l/100 / 6,7/100
Prix : gamme C5X à partir de 33900 € – version d’essai Hybride Rechargeable à partir de 45950 €

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here