Essai – Citroën C4 1.2 Puretech 155 : cultiver sa différence…

0
261
Copyright William CROZES @ Continental Productions

Les vraies Citroën ont toujours cultivé un design original et un confort faisant office de référence. La dernière génération de C4 appartient bien à la famille. Nous avons essayé la version la plus puissante de la gamme, la 1.2 Puretech 155 EAT8. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Passons sur la première C4, apparue au catalogue Citroën en… 1928  ! Par contre, depuis 2004, la C4 représente l’offre de Citroën en termes de compacte a vocation familiale, dans un segment de marché très chargé (Renault Megane, Peugeot 308, VW Golf et bien d’autres). La seconde génération de C4 est sortie en 2010, la troisième, celle de notre essai, en 2020.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Tout, absolument tout  ! Cette version n’a rien à voir avec la précédente génération, à part le nom. Même le look, toujours assez tranché, chez Citroën, s’inspire un peu des SUV Coupés, avec une posture un rien réhaussée, ce qui lui permet de surfer sur la mode du moment sans en avoir vraiment les inconvénients, à savoir une posture trop haute sur roues, qui grève l’efficience aérodynamique et, partant, la consommation et les rejets de CO2. De fait, elle succède à la fois à l’ancienne C4 mais aussi à la précédente C4 Cactus, que, personnellement, j’adorais, mais qui n’a pas forcément trouvé son public. Avec 4,40 m de long, 1,80 m de large, elle est une compacte bien posée sur ses quatre roues  ! Bref, la nouvelle C4 surfe entre la tendance SUV / Coupé / compacte à cinq portes.

Et sous le capot ?
C’est simple, il y en a pour tous les goûts  ! Vous faites des milliards de kilomètres  ? La version Diesel 1.5 HDI (110 ou 130 ch) est faite pour vous, elle sera sobre et efficace. Vous êtes super écolo  ? Prenez donc la Ë-C4, entièrement électrique, dont on vous parlera très prochainement. Vous êtes dans une vie plutôt normale  ? Dans ce cas, les versions essence animées par le 1.2 Puretech 3 cylindres forment un bon compromis, avec leurs puissances de 100, 130 ou 155 chevaux  ; c’est cette dernière, associée à la boîte automatique EAT8, que nous avons eu à l’essai.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Et au volant, ça donne quoi ?
Ben c’est pas mal du tout. Le design est assez épuré, avec une ergonomie claire et facile à prendre en mains. Devant soi, une petite dalle numérique donne l’essentiel des informations, tandis que l’écran d’info-divertissement, au centre, fournit le reste. On est bien, dans cette auto, calé dans des sièges en cuir confortables et moelleux. Si le confort est de première classe, cela tient en deux raisons  : d’abord, les sièges sont labellisés «  Advanced Confort  » et tiennent leur rang, mais les suspensions reçoivent aussi des butées hydrauliques progressives (pour faire simple, au bout du ressort, un petit coussin d’huile vient amortir le travail de l’amortisseur, et ça change tout en termes de douceur et de feeling).
Par ailleurs, la boîte automatique se marie bien avec le caractère volontaire du trois cylindres 1.2, même si, à l’occasion, un petit à-coup vient rompre cette sérénité. Malgré les 155 chevaux annoncés, la C4 n’est pas une auto que l’on a envie de brusquer, même si elle dépasse les 200 km/h en vitesse de pointe et qu’elle permet de doubler dans une grande facilité. Sereine, facile, et éminemment confortable, la C4 de dernière génération est bien dans son époque. Elle suit le trafic sans forcer, mais n’incite pas aux excès.

Son point fort ?
C’est évidemment la sérénité dans laquelle elle vous place. Confortable, sûre, efficace, logeable, bien équipée, elle s’impose au moment de choisir la compacte qui vous correspond.

Le verdict de Stuff 
Les valeurs fortes de Citroën sont garanties avec cette C4 de dernière génération, qui permet de rouler un peu «  différent  » tout en kiffant chaque kilomètre parcouru derrière le volant.

Copyright William CROZES @ Continental Productions

Les chiffres clé 
Moteur  : 3 cylindres en ligne, turbo
Cylindrée  : 1199 cm3
Puissance  : 155 ch à 5500 tr/mn
Couple  : 240 Nm à 1750 tr/mn
Boîte de vitesse  : automatique, 8 rapports
Poids  : 1299 kilos
Vitesse maxi  : 208 km/h
0 à 100 km/h  : 8,5 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 5,9 l/100 / 7,2/100
Prix  : gamme C4 à partir de 21.100 € – version d’essai à partir de 30.550 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here