Essai – BMW i4 M50, la M4 du futur

0
441

BMW est certainement le meilleur motoriste du monde, si l’on parle de moteurs thermiques  ! Néanmoins, la marque bavaroise n’a pas raté sa révolution électrique, comme on peut le voir avec cette i4 M50, qui préfigure ce que pourrait être la M4 du futur  ! Si on aime  ? Oui, et pas qu’un peu… Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
M1, M3, M5, M6, l’histoire des BMW sportives est tout autant riche de modèles emblématiques que de motorisations qui resteront au panthéon des mécaniques d’exception, qu’elles soient faites de 6 cylindres en ligne, de V8 et de V10… Mais malgré cet héritage exceptionnel, BMW ne tourne pas le dos à l’avenir, bien au contraire. La firme munichoise est par ailleurs, et sans renier ses valeurs ni son passé, ce qui est remarquable, devenue également un acteur de premier plan de la mobilité «  green  », qu’elle soit hybride ou purement électrique. Ainsi, cette i4 peut être vue comme le pendant électrique de la Série 4 Gran Coupé, dont on vous a déjà parlé dans ces colonnes, et en motorisation M50, elle a tout d’une M4 électrique.

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
Vue de l’extérieur, il y a peu de différences visibles entre une Série 4 Gran Coupé (façon M440i) et cette i4  : la calandre est pleine, quelques touches bleutées ici et là, on se retrouve sinon dans les mêmes proportions (4,78 m de long), la même allure et, dans les deux cas, une belle présence sur la route. Côté tableau de bord, par contre, l’I4 propose une dalle plus moderne que celle qui équipe la version purement thermique.

Et sous le capot ?
Il n’y a bien entendu que des moteurs électriques sous le capot de la i4. Et ceux-ci sont du genre costaud  ! La version eDrive 40 propose déjà 340 chevaux, mais notre M50 d’essai en balance carrément 544, grâce à deux moteurs électriques. Ce qui est plus que les déjà copieux 510 chevaux envoyés par une M4 thermique. De fait, notre i4 M50 propose des accélérations absolument stratosphériques  : le 0 à 100 km/h est couvert en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire (3,9 secondes !) et elle pointe à 225 km/h  ! Enfin, elle propose plus de 400 kilomètres d’autonomie (voire plus de 500 en ville) et accepte des charges rapides à 200 kW.

Et au volant, ça donne quoi ?
Comme toujours chez BMW, la position de conduite est parfaite, avec l’essentiel des informations centrées sur le conducteur. Mention spéciale à la qualité de cet intérieur dans lequel on se sent bien. La première impression est un peu déroutante  : on sait que cette i4 M50 offre des performances et des accélérations tout simplement exceptionnelles, mais c’est pourtant le confort et la douceur (une qualité constante chez les véhicules électriques) qui vous séduisent d’abord. En réalité, cette i4 M50 est parfaitement à l’aise dans les déplacements quotidiens, notamment grâce à une suspension confortable et étonnamment conciliante pour un véhicule doté d’un tel pedigree sportif ! Par contre, si vous accélérez, l’engin se transforme en missile, en mode action, réaction ! Comme d’habitude chez BMW (bis), le plaisir de conduite est parfaitement au rendez-vous, avec une direction précise et un freinage bien calibré et facile à doser (ce qui est rarement le cas sur les véhicules électriques). La i4 M50 enchaine ensuite les virages à une cadence élevée, grâce à son châssis précis et rigide. Petit bémol  : le poids élevé finit quand même par se faire sentir…

Son point fort ?
Peu d’autos sont capables d’une telle polyvalence ! La i4 M50 est douce et confortable, mais sait aussi se transformer en démon. Et les 544 chevaux sont finalement assez abordables, si l’on considère qu’une M4 thermique vaut 45 000 € de plus (et on ne parle pas du malus « écolo »).

Le verdict de Stuff  
Même en se convertissant au 100 % électrique, BMW n’oublie pas ses racines sportives ni de mettre, encore et toujours, le plaisir de conduite en avant.

Les chiffres clé 
Moteur  : 2 moteurs électrique synchrone
Cylindrée  : –
Puissance  : 544 ch
Couple  : 795 Nm
Boîte de vitesse  : rapport unique, 4 roues motrices
Poids  : 2290 kilos
Vitesse maxi  : 225 km/h
0 à 100 km/h  : 3,9 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 25,6 KWh l/100 / 24 kWh/100
Prix  : gamme i4 à partir de 59950 €, version M50 à partir de 73750 €

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here