Essai – Audi e-tron 55 quattro : des watts dans les anneaux !

0
24
Audi e-tron 55 quattro: Endurance test

Tesla a ouvert la voie, les constructeurs premium ont emprunté le chemin à cadence accélérée ! Voici donc le e-tron 55 quattro, premier SUV entièrement électrique d’Audi.  Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Q5 ? Q7 ? Q8 ? Avec 4,90 mètres de long, ce gros SUV Audi s’inscrit définitivement dans la famille de la marque aux quatre anneaux, mais avec ce petit « je ne sais quoi » de différent. Entre la signature visuelle, les jantes, les ailes un peu plus bombées au niveau du train arrière, on devine quelque chose de différent. Jusqu’à tomber sur ces incroyables caméras qui font office de rétroviseur  ! Pas de doutes, voici une auto du futur : l’Audi e-tron 55 quattro est le premier SUV entièrement électrique de la marque !

 

Techniquement, comment ça se passe ?
C’est très simple : Audi a placé deux moteurs électriques asynchrones (qui ne demandent pas de terres rares, contrairement aux moteurs synchrones), l’un sur l’essieu avant, l’autre à l’arrière. On a donc une auto à quatre roues motrices, mais sans arbre de transmission, c’est l’électronique qui gère. En mode «  boost  », les moteurs développent 408 ch et 664 Nm pendant 8 secondes  ; au quotidien, on compte sur 360 ch et 560 Nm, ce qui est déjà très bien, même si l’auto est lourde, très lourde, avec plus de 2500 kilos sur la balance. C’est qu’il faut bien loger les 700 kilos de batteries, seul moyen pour assurer, selon Audi, une autonomie de 415 kilomètres entre deux recharges. Très techno aussi, les deux trappes de recharge (une sur chaque aile, qui s’actionnent via un petit bouton) !

 

Et à l’intérieur ?
L’habitué des dernières grandes Audi retrouvera ses marques, avec un niveau de présentation et de technologie qui est au-dessus de la concurrence. On a ainsi trois écrans numériques, deux sur la console centrale, dont celui du bas, généralement dédié à la clim’, mais qui permet aussi d’entrer l’adresse du GPS. Le Virtual Cockpit est au tableau de bord, avec un GPS Google Maps étonnant de précision. Cerise sur le gâteau  : en option, deux caméras renvoient l’image de l’arrière sur des petits écrans installés sur les contre-portes. L’image est saisissante de précision, même (on a testé) de nuit ou sous la neige. On est un peu plus réservé sur leur intérêt en manœuvres (difficiles de vraiment cerner les contours de l’auto, heureusement que les caméras 3D Birdview sont là pour aider) et pour anticiper l’arrivée des motards sur le périphérique, car il y a moins de profondeur de champs qu’avec des rétroviseurs classiques). Mais la prouesse techno est là, et Audi précise aussi que la résistance à l’air est moindre, donc l’efficience énergétique est meilleure.

 

Et au volant, ça donne quoi ?
Le silence est incroyable. Cette e-tron vous coupe du monde  : on n’entend pas de bruits aéro, de bruits de roulements des gros pneus, et même la circulation extérieure paraît bien lointaine  : cela procure une belle sérénité, même s’il faut garder à l’esprit que les piétons non plus ne vous entendent pas arriver. Avec les suspensions pilotées, le niveau de confort est exceptionnel et l’Audi se laisse emmener en grande majesté.

Son point fort ?
Le look, la techno, le confort, le niveau d’équipement, l’espace à bord  : tout ceci en fait une proposition très homogène sur ce créneau. Après, vu le poids et les conditions hivernales d’essai (un peu de chauffage, d’essuie-glace, de ventilation, de musique, ca s’apprécie dans un tel salon roulant), nous n’avons pas pu reproduire les données de consommation avancées par Audi et 300 km d’autonomie étaient déjà un bel horizon…

Le verdict de Stuff 
Par rapport à ses concurrentes, Audi a placé le curseur encore un peu plus haut sur le confort et la technologie, au prix d’un dynamisme et d’une efficience un rien en retrait.

Les chiffres clé 
Moteur : 2 moteurs électriques asynchrones
Puissance  : 408 ch
Couple : 664 Nm
Boîte de vitesse  : continue, 4 roues motrices
Poids : 2565 kilos
Vitesse maxi  : 200 km/h
0 à 100 km/h  : 6 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 23 kWh /100 / 35 kWh/100
Prix : gamme à partir de 83.880 €

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here