Essai – Audi A6 55 TFSI e, le meilleur des deux mondes

0
35
Efficient and Powerful: The New Plug-In Hybrid Models Audi Q5, A6, A7 and A8

Non, il n’y a pas que le SUV dans la vie. Confortable et statutaire, la grande berline n’est pas morte. Audi le prouve avec cette A6, disponible, pour être dans l’air du temps, dans une très séduisante version hybride rechargeable. Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
Vous vous souvenez de l’Audi 100 qui, en 1982, a instauré le concept de grande berline aérodynamique par ses formes fluides (et du coup, hop, élue Voiture de l’année 1983) et a permis à Audi de monter doucement en gamme pour devenir aujourd’hui l’une des références absolues du monde premium  ? En 1994, l’A6 lui succède et nous en sommes aujourd’hui à la cinquième génération de cette grande berline qui fait référence dans son segment.

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
C’est l’offre mécanique qui retient ici toute notre attention. Audi, chantre de l’électrification (nous avions déjà essayé sur ce site les e tron et e tron Sportback, tandis que la fabuleuse e tron GT fait sensation en ce moment  !) décline ses gammes avec des motorisations hybrides rechargeables. Concernant l’A6, l’offre est double, avec des versions 50 et 55 TFSI e.

Comment ça marche ?
C’est très simple  : dans le cas de notre 55 TFSI e d’essai, on retrouve un 2.0 essence (à la louche, un bloc que l’on connait sous de nombreux capots du groupe VAG et proche de celui de la Golf GTI, notamment), et qui développe 252 chevaux. Là-dessus, Audi lui adjoint 14,1 kWh de batteries pour alimenter un moteur électrique synchrone de 105 kW. Il en ressort une puissance cumulée, très respectable, de 367 chevaux et 500 Nm de couple. La version 50 TFSI e reprend la même technologie, mais ses valeurs sont limitées à 299 ch et 450 Nm  ; de fait, les accélérations sont un rien moins brillantes (le 0 à 100 est couvert en 6,2 secondes et non pas en 5,6). Dans les deux cas, l’autonomie en mode électrique est annoncée à 50 km, et l’on peut atteindre 135 km/h sur les batteries. On retrouve d’ailleurs cette brillante technologie sur d’autres modèles de la gamme Audi  : Q5, A7 et A8.

 

Et au volant, ça donne quoi ?
Lors d’un test hivernal, avec chauffage et radio, dans des conditions plus contraignantes que les cycles d’homologation officiels, j’ai pu faire 38 kilomètres sur les batteries, ce qui est très respectable (et plus que les 33 km faits avec une BMW 545e dans les mêmes circonstances). Ensuite, la consommation dépendra effectivement de votre capacité à recharger. Batteries vides, on parvient toutefois à rester, lors des longs trajets, sous la barre des 8 l/100 sur route et 10 l/100 sur autoroute, ce qui reste peu pour une auto de 2 tonnes et 367 chevaux  ! Ensuite, à l’intérieur, on retrouve avec délice l’ambiance chaleureuse que l’on apprécie chez Audi, avec ces assemblages particulièrement soignés, ce confort de première classe, le niveau d’équipement pléthorique et une finition qui fait presque penser à de l’artisanat. Mention spéciale aux deux écrans de la console centrale, avec leurs fonctions à retour haptique, de même qu’au Virtual Cockpit avec affichage Google Earth de la navigation. Bien entendu, on peut, au choix, rouler en mode tout électrique ou, au contraire, préserver les batteries en prévision d’une prochaine traversée d’agglomération. Enfin, la transmission quattro apporte un supplément de sécurité appréciable en toutes circonstances  : cette A6 sait vraiment tout faire  !

 

Son point fort ?
Ne vous fiez pas à la puissance annoncée  : la vraie sportivité, elle est à chercher du côté de la S6  ! Mais les 367 chevaux de l’A6 55 TFSI e procurent un sentiment de force tranquille en toutes circonstances, tandis que l’autonomie en mode tout électrique vous permettra de belles économies d’usage si votre trajet domicile / travail représente moins de 40 kilomètres et que vous pouvez recharger régulièrement.

Le verdict de Stuff 
La clientèle professionnelle sera bien évidemment attachée à la fiscalité avantageuse de ce genre d’auto et dans tous les cas, son confort, sa polyvalence, ses performances et sa sobriété en font une compagne de route remarquable… et très attachante. Cerise sur le gâteau  : elle est aussi disponible en version break Avant  ! De fait, cette version 55 TFSI e est certainement la plus intéressante des A6…

Les chiffres clé 
Moteur  : 4 cylindres en ligne, turbo + moteur électrique
Cylindrée  : 1984 cm3
Puissance  : 367 ch à 5000 tr/mn
Couple  : 500 Nm à 1600 tr/mn
Boîte de vitesse  : automatique, 8 rapports
Poids  : 2010 kilos
Vitesse maxi  : 250 km/h
0 à 100 km/h  : 5,6 secondes
Conso officielle / de l’essai  : 2,1 l/100 / 8,9/100
Prix  : gamme à partir de 63150 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here