Devil May Cry 5, dix ans d’attente…

0
62

Dix ans après le précédent volet, Devil May Cry 4, le directeur Hideaki Itsuno et son équipe constituée de développeurs expérimentés ayant déjà œuvré sur la saga, se sont retrouvés pour conclure de manière épique l’histoire des Fils de Sparda. Car, oui, il n’y a pas eu de titre Devil May Cry signé Capcom depuis plus de dix ans. Et bien que le reboot DMC Ninja Theory de 2013 ait été apprécié, les vieux joueurs cherchaient une nouvelle porte d’entrée dans la série d’actions. Et avec ce Devil May Cry 5, ils l’ont. Ce jeu de combat enchaîne les méchants – et ce nouveau opus en propose à la pelle – on adore, et on vous en proposera le test complet sous peu.

 

Développé sur le RE Engine, moteur propriétaire de Capcom, DEVIL MAY CRY 5 propose un rendu visuel unique et des effets de lumière inédits. Le jeu s’axe autour de trois personnages jouables, dont chacun offre un style de combat radicalement différent (Nero et ses bras bioniques, les Devil Breakers, V et ses invocations démoniaques et évidemment Dante, toujours au top malgré les années qui passent). Il sera l’occasion de titanesques combats de boss dans les environnements destructibles de Red Grave City. L’affrontement s’annonce plus dantesque que jamais !
Une édition  Deluxe est disponible et comprend Devil Breakers exclusifs pour Nero, dont un basé sur le Mega Buster de la série Mega Man, les musiques de combats des épisodes 1 à 4, une option pour remplacer les cinématiques par des versions live de pré-production et d’autres contenus spéciaux. La version physique de cette édition Deluxe est accompagnée d’un steelbook.
Le mode supplémentaire Palais Sanglant, très apprécié par les fans de la saga,  sera disponible sous la forme d’une mise à jour gratuite du jeu en avril 2019. Il oppose les joueurs à des vagues d’ennemis et de boss particulièrement agressifs jusqu’à la fin du challenge.

DEVIL MAY CRY 5, sur Xbox One, PS4 et PC
www.devilmaycry5.com/fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here