Citroën Ë-C4, sublime électrique

0
42
Copyright William CROZES @ Continental Productions

On en a parlé récemment, la Citroën C4 de dernière génération cultive l’esprit de la marque par un look tranché et un confort de premier plan. La motorisation 100 % électrique renforce même cette dernière qualité ! Par Philippe Guillaume

C’est quoi ?
C’est la nouvelle C4 de chez Citroën, la troisième génération de cette compacte sortie en 2004, renouvelée en 2010 et réinventée cette année. Citroën frappe fort car, d’emblée, l’auto est disponible avec trois types de motorisation : essence, Diesel et 100 % électrique comme dans le cas de cette Ë-C4.

 

Justement, qu’est-ce qu’il y a de nouveau ?
C’est quand même pas rien, puisque l’on sait que le groupe Stellantis (Citroën, Peugeot, Opel, Fiat, Jeep, Maserati, rien que ça !) a pour vocation d’optimiser tout l’outil industriel. Or, et c’est remarquable, la Ë-C4 est un peu seule sur son créneau puisque dans le domaine des compactes, par exemple, la Peugeot 308 et l’Opel Astra, pas plus que la DS4, pourtant toutes nouvelles elles aussi, n’ont pas encore droit à une version 100 % électrique ! Rien d’étonnant à cela, en fait, puisque la Ë-C4 partage ses dessous techno avec les Peugeot 208 et 2008 ainsi qu’avec la DS3 Crossback, qui ont, elles, droit à une version électrifiée. Mais voilà : la Ë-C4 propose un peu plus d’espace et de volume à ses occupants.
Sinon, la Ë-C4 se démarque peu des autres C4. Bien entendu, il n’y a plus de sorties d’échappement et quelques touches de bleu ici et là montre sa vocation « écolo », mais c’est tout. Contrairement à ce qui se fait chez d’autres marques, notamment coréennes mais aussi chez Mercedes, Citroën n’a pas bouché la calandre de l’auto, par exemple.

 

Et sous le capot ?
Le moteur électrique développe 136 ch (en mode sport, seulement, sinon c’est 100 ch en mode normal) et est alimenté par 50 kWh de batteries. Cela devrait permettre une autonomie d’environ 350 kilomètres, et la Ë-C4 est capable d’accepter une charge rapide sur une borne 100 kW, ce qui devrait lui permettre d’être rechargée à 80 % en moins d’une demi-heure. A condition de trouver ce genre de bornes, évidemment.

Et au volant, ça donne quoi ?
On pensait déjà beaucoup de bien de la conduite de la C4, essayée très récemment dans ces colonnes en version 1.2 Puretec 155 chevaux, et on en pense encore plus dans cette version 100 % électrique. Pourquoi ? Parce que les fondamentaux n’ont pas changé ! Dans la finition haut de gamme Shine, les sièges en cuir sont moelleux et les fameuses suspensions à butée hydrauliques progressive vous transforment globalement la route en tapis volant. Ajoutez à cela la douceur naturelle des autos électriques et vous avez un carton plein, d’autant que les différentes commandes (accélérateur, frein, direction) ont elles aussi été calibrées avec une grande douceur. Avec 136 ch (mais le plus souvent 100, puisque l’on évitera naturellement le mode sport pour préserver l’autonomie, sauf en cas de besoin d’un départ dynamique au feu vert), les performances sont suffisantes pour vivre sans stress dans le trafic, sans pour autant être ébouriffantes. De plus, malgré les 300 kilos supplémentaires générés par les batteries, le typage des suspensions conserve un excellent confort. Le silence inhérent à ce type de propulsion fait émerger un peu de bruits aérodynamiques sur voie rapide, bruits qui étaient masqués en partie par le ronronnement du trois cylindres sur la version essayée précédemment. Enfin, question qui tue, l’autonomie. Avec les batteries pleines, l’indicateur annonçait 330 kilomètres. Mais sur un usage mixte à rythme raisonnable, avec le chauffage et la radio, ce sera plutôt à peine 250 kilomètres.

Son point fort ?
C’est le confort naturel de la C4, encore sublimé ici par le moteur électrique doux et silencieux.

Le verdict de Stuff 
En l’absence (temporaire) de la Renault Megane 100 % électrique, cette Citroën Ë-C4 constitue une proposition unique pour qui veut rouler dans une compacte française qui ne consomme pas une seule goutte d’essence.

Les chiffres clé 
Moteur : électrique synchrone à aimants permanents
Cylindrée : –
Puissance : 136 ch
Couple : 260 Nm
Boîte de vitesse : rapport unique
Poids : 1655 kilos
Vitesse maxi : 150 km/h
0 à 100 km/h : 9,2 secondes
Conso officielle / de l’essai : 16 kWh/100 / 20 kWh/100
Prix : gamme C4 à partir de 21.100 € – version d’essai Ë-C4 à partir de 35.000 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here