Chris Blackwell dévoile une édition limitée 007 de son rhum Jamaïcain

0
112
(c) Richard Stow

Pour célébrer la sortie du prochain James Bond, Mourir peut attendre, en Novembre prochain, le Rhum Blackwell annonce son partenariat avec la franchise de films 007. “James Bond a toujours joué un rôle important dans ma vie, depuis les déjeuners de mon enfance avec Ian Fleming au GoldenEye jusqu’à mon rôle à repérer les décors pour le premier film, Dr. No (1962), explique Chris Blackwell. Ce fut un réel plaisir de travailler avec l’équipe de production de Mourir peut attendre en Jamaïque et de fournir notre rhum emblématique pour le décor de la maison de James Bond. Cela m’a permis de boucler la boucle de cette relation très particulière”.

Chris Blackwell, membre du Rock & Roll Hall of Famer et propriétaire de l’ancienne résidence de Ian Fleming, GoldenEye, lance une édition limitée spéciale de son rhum Blackwell Fine Jamaican. La bouteille de 70 cl sera vendue 35 € chez les cavistes et sur le site internet. Le Rhum Blackwell s’inspire de la recette traditionnelle familiale. Ce rhum vieux, riche et parfumé à l’or noir révèle la chaleur et de la sensualité de la Jamaïque. “C’est un rhum qui célèbre la Jamaïque, mes amitiés et aussi mon héritage familial”, ajoute Chris Blackwell.

(c) Richard Stow

L’édition limitée de ce rhum propose une expérience de réalité augmentée accessible via un code QR sur la bouteille, où Chris Blackwell, qui est surtout connu pour avoir découvert Bob Marley, s’anime pour partager des histoires de vie, des sélections musicales, des recettes de cocktail et d’autres contenus exclusifs.

Chris Blackwell, l’homme derrière le rhum, est le fondateur de la maison de disques indépendante Island Records, qui a fait connaître au monde Bob Marley et la musique reggae. Chris est le propriétaire et le créateur d’Island Outpost, une entreprise de style de vie progressif qui propose une célèbre collection d’hôtels et de villas de luxe intimes jamaïcains. La propriété phare d’Island Outpost, GoldenEye, était la maison de Ian Fleming et c’est là qu’il a écrit tous les romans de James Bond. Chris Blackwell est, plus que tout, un amoureux de la Jamaïque, de ses habitants, de sa culture et de son style.

(c) Richard Stow

GoldenEye a ouvert ses portes en tant que lieu de villégiature en 2011. Elle abrite des plages privées, des criques secrètes, un lagon d’eau de mer et The Fleming Villa (où les 14 aventures de James Bond ont été écrites). A cela s’ajoute quatre restaurants (The Gazebo, Bizot Bar, Shabeen et Bamboo Bar), un FieldSpa récemment agrandi et des hébergements qui comprennent des villas de plage et de lagon, des Lagoon Cottages, des Beach Huts et une villa en bord de mer. GoldenEye est situé à 20 minutes à l’est d’Ocho Rios. Il se trouve à 90 minutes en voiture de l’aéroport de Montego Bay et à cinq minutes en voiture de l’aéroport international Ian Fleming (aviation privée uniquement).

Mourir peut attendre sortira dans les salles de cinéma du monde entier à partir du 12 novembre 2020/ Bond a quitté le service actif et profite d’une vie tranquille en Jamaïque. Sa tranquillité est de courte durée lorsque son vieil ami Felix Leiter de la CIA se présente pour demander de l’aide. La mission de sauvetage d’un scientifique kidnappé s’avère bien plus périlleuse que prévu, entraînant Bond sur la piste d’un mystérieux méchant armé d’une nouvelle technologie dangereuse.
www.blackwellrum.com
www.goldeneye.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here