Avengers : Endgame – Alors, c’est comment ?

0
295

Avengers : Endgame, le 22e film le plus attendu de l’Univers Cinématographique Marvel débarque en salle, avec la suite des événements cataclysmiques qui se sont déroulés dans Avengers : Infinity War, le plus gros succès de l’année 2018.

La saga Avengers a connu un parcours cinématographique sans précédent, couvrant plusieurs galaxies au cours des onze années d’existence de l’Univers Cinématographique Marvel. Avec Avengers : Endgame, elle présente aux spectateurs du monde entier les enjeux les plus élevés et l’épreuve de force la plus meurtrière du conflit qui oppose les Avengers à Thanos, le méchant le plus puissant et le plus implacable de l’univers.

Dans Avengers : Endgame, on retrouve les Avengers après leur défaite face à Thanos, le super-vilain qui, après avoir réuni les six pierres d’Infinité, a imposé sa volonté à toute l’humanité et exterminé au hasard la moitié de la population mondiale, dont de nombreux super-héros. Au lendemain de la défaite, les Avengers restants sont confrontés à la plus grande de toutes leurs épreuves : trouver en eux-mêmes la force de se relever et découvrir le moyen de vaincre Thanos une fois pour toutes.

Avengers : Endgame est le film de super-héros le plus attendu de tous les temps. On y retrouve Robert Downey Jr. dans le rôle d’Iron Man, Chris Evans dans celui de Captain America, Mark Ruffalo en Bruce Banner, Chris Hemsworth en Thor, Scarlett Johansson en Black Widow, Jeremy Renner dans le rôle de Hawkeye, Brie Larson dans celui de Captain Marvel, Paul Rudd dans celui d’Ant-Man, Don Cheadle dans celui de War Machine, Karen Gillan dans celui de Nebula, Danai Gurira dans celui d’Okoye et Bradley Cooper qui prête sa voix à Rocket.

Gwyneth Paltrow y tient à nouveau le rôle de Pepper Potts, Jon Favreau est Happy Hogan, Benedict Wong joue Wong et Tessa Thompson incarne Valkyrie. C’est également Josh Brolin qui reprendra son rôle de Thanos, le terrifiant méchant du film.

En imaginant le point de départ et l’intrigue d’Avengers : Endgame, le scénariste Christopher Markus avait un atout dans sa manche dont il s’est servi comme guide. Il raconte : « Nous avons eu l’avantage de savoir très tôt qu’Avengers : Infinity War allait se terminer avec le claquement de doigts de Thanos et une fin très brutale. Cela permettait à Avengers : Endgame d’avoir un peu plus d’espace pour se développer, car ce ne serait pas une suite directe à ce qui s’était passé. Il s’agissait des conséquences de cette fin. Nous ne voulions pas d’un film unique en deux parties, et quand l’intrigue des deux films a progressé, il est devenu tout à fait évident que Endgame allait être très différent sur le plan de la construction dramatique et du ton. » « Avengers : Infinity War était vraiment un film sur Thanos. Il est structuré autour de son arc dramatique et de son succès à la fin de l’histoire. Dans Endgame, l’attention se reporte sur les Avengers, et nous en apprenons plus sur eux, leur point de vue et les sentiments qui les animent après cette bataille perdue. Structurellement, Endgame est beaucoup plus tortueux – je n’irais pas jusqu’à dire philosophique, mais il est moins motivé par la menace imminente de Thanos qui les guettait tout au long du dernier film, ce qui lui donne un peu plus de place pour respirer. »

En anéantissant la moitié de la population mondiale, Thanos a atteint son but et accompli l’impensable. Mais ce succès ne va pas sans un prix à payer pour le super-vilain. Joe Russo déclare : « Nous voulions donner à Thanos un argument logique et faisant sens afin de justifier le génocide de masse qu’il commet. Mais nous voulions aussi le doter de la capacité à ressentir. Avengers : Infinity War a été structuré de manière à faire de Thanos le héros du film ; or les héros doivent surmonter des épreuves et consentir à des sacrifices pour obtenir ce qu’ils veulent. Même si tout le monde sait que c’est un méchant, on ne peut s’empêcher de ressentir de l’empathie pour lui lorsqu’il doit tuer sa propre fille, Gamora, la seule personne qu’il aime dans l’univers, pour obtenir ce qu’il veut. C’est en partie pour ça que c’est devenu un méchant de premier ordre, parce que lui ne pense pas être un méchant. »

Dans Avengers : Endgame, les Avengers qui n’ont pas disparu ont sombré dans un profond désespoir, mais doivent pourtant accepter leur défaite pour se relever. Kevin Feige déclare : « Thanos a atteint son objectif et c’est entre autres pour cela que l’on ne considère pas Infinity War comme un cliffhanger. À la fin du film, on voit Thanos sur une planète inconnue, parcourant du regard un monde paradisiaque. Il a réussi et il est content de ce qu’il a accompli. Je ne pense pas qu’il s’inquiète des Avengers restants ou de leurs chances de lui faire quoi que ce soit. »

Trinh Tran ajoute : « La raison pour laquelle nous avons choisi de garder tel ou tel personnage à la fin d’Avengers : Infinity War est que nous voulions que les Avengers originaux s’en sortent et fassent face à ce qui s’est passé. Ce sont les Avengers des origines, ceux que l’on suit depuis près de dix ans, et nous voulions vraiment explorer leur état d’esprit après ce que Thanos leur a fait. »

Au début d’Avengers : Endgame, les Avengers restants sur Terre se regroupent, essayant de comprendre ce qu’ils traversent. Christopher Markus explique : « Ils n’ont aucun moyen de rationaliser ce qui leur est arrivé et se trouvent dans une situation où tout ce qui a habituellement de la valeur – leurs superpouvoirs, leur détermination, leur courage – est inutile. Ils ne peuvent rien faire contre ce qui est arrivé. C’est donc une situation fascinante dans laquelle placer ces personnages. C’est la situation la plus véritable et vraisemblable possible pour commencer une histoire et nous permettre d’explorer les personnages d’une manière que nous n’avions jamais vue auparavant. »

Kevin Feige souligne : « Tous les héros restants abordent différemment les événements de la fin d’Infinity War. Tous sont habitués à vivre des traumatismes, mais aucun d’entre eux n’a connu une défaite aussi totale dans un combat contre un seul adversaire. Ils doivent donc reformer l’équipe qu’ils avaient quittée et décider de ce qu’ils peuvent encore faire pour rendre service au monde. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here